Chat du 13 février 2013 avec Jean-Philippe Zermati

20/02/2013 (18:30) JPZ Bonjour à tout le monde pour notre chat du mercredi
20/02/2013 (18:34) Lisbeth J'ai du mal à me dire que simplement m'écouter me permettront de trouver la voie de l'amaigrissement et la ménopause aidant il y a urgence je suis en surpoids . Je crois beaucoup en la chronobiologie ...y a t'il une règle pour tous comme manger très léger le soir ? Bonjour Lisbeth, J'entends bien souvent des gens me dire : si je m'écoutais je mangerais n'importe quoi". Il y a là une grande méprise. Ceux qui s'exprime ainsi sont précisément ceux qui ne savent pas écouter leur faim ou qui ne savent pas la respecter. Ils sont dominés par leurs envies de manger et leurs émotions. Ce n'est pas ce que nous préconisons. Écouter sa faim et sa satiété permet de manger en fonction des besoins de son organisme. Il n'est pas raisonnable d'espérer manger moins. Cela supposerait de manger moins que ses besoins et de subir une faim douloureuse pour le restant de ses jours. Peu de gens y parviennent. Et c'est heureux. Le simple fait de respecter sa faim conduit généralement à manger moins et à perdre du poids. L'écoute s'oppose au contrôle. C'est une attitude naturelle que nous cherchons à développer et qui peut se maintenir indéfiniment. Le contrôle abouti généralement à la perte de contrôle. Les régimes "chronobiologiques" ne reposent sur aucunes données sérieuses. Ils sont efficaces sur une courte durée car qu'ils entrainent une réduction calorique. La reprise du poids s'effectue dans les mêmes proportions que dans les autres régimes. Manger 500 calories le soir ou le matin a exactement les mêmes conséquences sur le poids. Mais mieux que des explications, le mieux est d'essayer par soi-même et de juger sur pièce. Bon courage. JP
20/02/2013 (18:38) Nasha1965 Bonjour à vous M. Zermati, Voilà, je me culpabilise beaucoup pourtant je sais que ce n'est pas bon mais je me demande si quand j'analyse mes EME je ne me trouve pas à chaque fois des excuses : je crois entendre ma mère qui me disait à chaque fois : ma pauvre causette ! Bonjour Nasha1965, Il ne s'agit pas de chercher des excuses mais des explications. ET pour tout dire, le travail sur les EME est plus un travail d'observation qu'un travail analytique. Le progrès ne vient pas de la capacité à comprendre la cause des ses émotions mais de sa capacité à les observer, les accueillir et les accepter. Vous pouvez donc aussi observer comment se manifeste cette culpabilité, la forme qu'elle prend, quelles sensations et pensées l'accompagnent. Bon courage. JP
20/02/2013 (18:42) sorcièresucrée bonsoir, et tout d'abord, mille fois merci ! Avec des hauts et des bas, je "zermate" depuis la sortie de maigrir sans régime, c'est dire si vous êtes depuis longtemps dans ma vie ! On parle toujours des 3 premières bouchées qui sont les meilleures . toutefois, personnellement, outre ces premières bouchées mangées avec faim, LA meilleure bouchée, c'est la dernière ... même quand je n'ai plus faim, c'est le deuil de la nourriture suivante que j'ai difficile à faire ... même si je SAIS que je peux tout avoir quand j'ai faim, même si je n'ai pas d'aliments interdits, cette dernière bouchée reste le meilleure ... comment arriver à réellement faire le deuil de plus de nourriture ? merci ! Bonjour sorcière sucrée, Ce que vous décrivez évoque la peur de manquer. Toutes les personnes qui ont pratiqué des régimes ou tenter de contrôler leur alimentation souffrent peu ou prou de ce problème. Nous avons des exercices spécifiques pour aborder cette difficulté. Vous pouvez revenir sur l'exercice de fractionnement en terminant vos repas par un court exercice de pleine conscience. Ou un peu plus loin dans le programme vous entrainer à détecter le rassasiement et à jeter la nourriture excédentaire. Mais vous serez bien sûr guidée dans ces exercices. Bon courage. JP
20/02/2013 (18:48) Sylvie75 Bonjour Docteur, je ressens beaucoup de colère ces jours-ci. Or, c'est un sentiment difficile à accepter sans jugement, sans culpabilité. Du moins depuis que je suis sur LC, 4 mois, acceptai-je ce sentiment, mais je dois dire que c'est difficile de se dire "la haine, c'est ok" Bonjour Syvie, Si la colère est là, il faut accepter qu'elle soit là. On ne peut pas faire autrement. Le mieux est de l'admettre est d'attendre qu'elle se dissipe. Mais nos émotions ne regardent que nous. L'important vis-à-vis des autres ce sont nos actes, nos comportements et nos paroles. Le fait d?accepter les émotions que nous ressentons nous permet justement d'avoir des actions plus mesurées. Nous n'avons pas de compte à rendre pour nos pensées et nos émotions. Et nous ne devons pas nous sentir coupables de ce que nous ressentons car nous ne le contrôlons pas. Bon courage. JP
20/02/2013 (18:48) jadaurllono je commence l'étape j'expérimente la faim, et je suis un peu perdue, je n'ai pas pris de petit dejuener j'ai eu faim vers 10h30 et j'ai pris une collation, une pomme. mais rapidement j'ai eu faim aprés. ma question est: qu'appelez vous collation? aurait il fallu que je prenne un petit dejeuner a 10h30 ou alors directement mon déjeuner? Bonjour jadaurllono, Une collation est simplement une prise alimentaire. Sa composition varie en fonction des circonstances : horaire de la journée, distance par rapport au repas suivant, disponibilité alimentaire, praticité... A 10h30, la collation tient généralement compte du fait que le déjeuner n'est plus très loin. Si vous tenez à prendre ce déjeuner à l'heure habituelle, il faudra calibrer la collation en conséquence. A très bientôt. JP
20/02/2013 (18:48) helenerib bonjour, j'ai souvent des envies de beurre salé. Peut être que j'ai besoin de sel, dans se cas comment être sur que je ne mange pas trop gras. De plus, j'ai toujours besoin de compenser les aliments sucrés par des aliments salés, comment l'expliquer et cela ne me pousse t-il pas a mangé trop ? Bonjour helenerib, Quand on consomme un aliment, on ne sait pas ce que lcorps recherche dans cet aliment. Quand j'éprouve une envie de yaout, je ne sais pas si je recherche du calcium, des protéines ou encore un autre nutriment. CE n'est pas important, à la longue le corps fait sa propre cuisine - si j'ose dire- et établit lui-même ses équilibres. Il faut simplement rester à l'écoute de ses sensations et de ses émotions et bien faire la distinction entre les deux. A très bientôt. JP
20/02/2013 (18:48) eliassou2 Bonjour, j'ai commencé le programme il y a environ 15 jours, au début tout allait bien mais depuis quelques jours j'ai l'impression d'avoir toujours faim avec le creux au ventre et de plus en plus D'EME. Est ce que c'est fréquent en début de programme Bonjour eliassou2, Il semble effectivement que vous soyez dans une période d'EME. Ces périodes peuvent survenir à tout moment dans le programme. Elles ne sont pas propres à un passage particulier du programme. Les EME constituent une difficulté importante sur laquelle nous allons beaucoup vous faire travailler. Je vous invite à vous concentrer particulièrement aux exercices de pleine conscience qui vous feront beaucoup progresser. A très bientôt. JP
20/02/2013 (18:51) rory24 Bonjour, j'évoquais la semaine dernière lors du chat le dégoût que j'ai de mon corps malgré les kilos perdus, avez vous quelques pistes de réflexion et/ou d'actions à me conseiller pour "faire la paix" avec ce compagnon de vie que représente notre enveloppe corporelle? Bonjour rory24, Dans un premier temps, il faudrait que vous travailliez l'acceptation émotionnelle. En fait, il ne s'agit pas d'accepter votre poids ou votre image mais les émotions et les pensées qui apparaissent quand vous êtes confrontés à votre poids. Vous pouvez pour cela utiliser le body-scan et vous attarder sur les zones de votre corps les plus difficiles. Vous pouvez également observer votre corps dans un miroir et vous servir des exercices de pleine conscience pour accepter les émotions et les pensées qui apparaissent. Dans un second temps, je vous invite à réfléchir sur cette idée. L'important n'est pas de se plaire mais de s'accepter. Bon courage. JP
20/02/2013 (18:56) brigittek83 je dejeune à 5h30 le matin et j'ai parfois un creux vers 10-11h mais je n'ose rien manger de peur que çà me coupe la faim ensuite pour le repas... que me conseillez vous de faire ? Bonjour brigittek83, Il me semble que ke plus simple est de faire une collation très légère vers 10-11h pour calmer votre faim et la rendre supportable. Mais de telle sorte que vous ayez encore faim pour l'heure du déjeuner. Dans un premier temps, il faudra sans doute que vous procédiez par tâtonnement pour trouver la bonne collation. Prenez votre temps pour faire des essais. Il est important d'apprendre à se connaitre. A très bientôt. JP
20/02/2013 (18:57) jujumalle ça fait environ trois semaines que je suis le porgramme, j'ai minci, je me sens mieux, mais je commence à faiblir, j'ai mlagré tout encore le sentiment d'une contrainte comme dans un régime classique et ai envie de tout envoyer balader... Bonjour jujumalle, Notre programme n'est pas un régime mais ce n'est pas pour autant qu'il ne nécessite pas de faire des efforts. Ces efforts peuvent vous donner l'impression d'être dans une autre forme de régime. Ce que je comprends très bien. Mais il faut considérer ces efforts comme une forme de rééducation. Exactement comme vous feriez la rééducation d'une jambe après une fracture et 3 mois d'immobilisation plâtrée. Dans un premier temps, il faudra faire des efforts avant que le mouvement redevienne naturel. C'est un peu la même chose dans la rééducation des sensations alimentaires : il faudra faire des efforts qui ne sont pas naturels pour retrouver un comportement naturel. Je vous invite à poursuivre le travail à votre rythme et peut-être à ne pas vouloir trop bien faire. Trop de pression ralentirait vos progrès. Bon courage. JP
20/02/2013 (18:59) chacha1978 bonjour, j'ai des compulsions alimentaires la nuit un petit moyens pour les voirs disparaitre ? Bonjour chacha1978, Il faut distinguer différentes situations. Certaines personnes sont réveillées par des envies de manger. Il s'agit souvent de personnes qui se contrôle durant la journée et qui bien sûr ne peuvent contrôler leur esprit la nuit. Dans d'autres cas, il s'agit de personnes ayant des insomnies et qui sont stressées à l'idée de manquer de sommeil, de ne pas pouvoir se rendormir. C'est ce stress qui entraine les envie de manger. Dans le premier cas, il faut essentiellement travailler sur la restriction et le contrôle. Dans le second cas, il faut essentiellement travailler sur la tolérance émotionnelle et l'impulsivité alimentaire. Vous serez guidée dans le programme pour travailler selon ces deux axes. Bon courage. JP
20/02/2013 (19:08) Nasha1965 Ce matin j'ai vu ma psychologue du CMP et cela ne s'est pas bien passé : j'ai parlé du constat que j'avais peur de m'endormir et me réveillait en sursaut la nuit suite à un traumatisme dans ma jeunesse et j'ai mal pris ce que celle-ci m'a répondu : puis-je en parler avec ma coach ou dois-je attendre le RV du mois prochain avec la psychologue ? J'ai été mal toute la journée. Bonjour Nasha, Il serait préférable d'en parler avec votre psychologue et de lui expliquer en quoi sa réponse vous a déplu. Il est possible que cette contrariété occasionne des envies e manger. Dans ce cas, il sera utile de travailler sur vos émotions et d'orienter vos efforts sur les exercices de pleine conscience. A bientôt. JP
20/02/2013 (19:09) eliassou2 doc, je ne sais pas me peser qu'une seule fois par semaine mais plutôt tout les jours, dois je me debarraser de ma balance ? Ce serait préférable. Il faudra dans ce cas avoir accès à une autre balance pour tout de même surveiller l'évolution de votre poids. Disons tous les 15 jours...
20/02/2013 (19:22) maudou Bonjour Monsieur, cela fait maintenant 7/8 mois que je suis inscrite, j'ai commencé à perdre du poids au bout de 3 ou 4 mois. J'ai perdu 4 kilo pour le moment, je suis déjà contente car je ne les reprends pas mais je sais qu'il m' en reste à perdre ( j'en ai pris 12 ces trois dernières années) et depuis un mois j'avoue que je stagne. Mon comportement alimentaire a bien changé depuis le début mais évidement ce n'est pas parfait, je rencontre des difficultés le soir en rentrant du travail car je suis épuisée et je mange plus qu'il ne faudrait (pas comme un ours non plus!). J'imagine que c'est cela qui ralenti la perte de poids. Avez vous des conseils précis pour m'aider à gérer mes soirées? J'aimerai quand même continuer à mincir mais là je commence un peu à désespérer et tourner en rond! Merci pour vos conseils à bientôt Bonjour Maudou, Les fins de journée sont considérées comme les moments les plus difficiles de la journée. Si bien que nous y avons consacré une étape spécifique. La fin de journée commence à se travailler dès le début de la journée. Le travail repose essentiellement sur la gestion des émotions par les exercices de pleine conscience. Il en existe deux types : ceux à pratiquer en dehors des moments difficiles et ceux destinés à aborder les moments de crises (EME-zen). Il ne faut donc pas vous décourager. Vous pouvez également consulter votre coach si vous avez l'impression de trop tourner en rond. Bon courage. JP
20/02/2013 (19:25) maudou Bonjour Monsieur, cela fait maintenant 7/8 mois que je suis inscrite, j'ai commencé à perdre du poids au bout de 3 ou 4 mois. J'ai perdu 4 kilo pour le moment, je suis déjà contente car je ne les reprends pas mais je sais qu'il m' en reste à perdre ( j'en ai pris 12 ces trois dernières années) et depuis un mois j'avoue que je stagne. Mon comportement alimentaire a bien changé depuis le début mais évidement ce n'est pas parfait, je rencontre des difficultés le soir en rentrant du travail car je suis épuisée et je mange plus qu'il ne faudrait (pas comme un ours non plus!). J'imagine que c'est cela qui ralenti la perte de poids. Avez vous des conseils précis pour m'aider à gérer mes soirées? J'aimerai quand même continuer à mincir mais là je commence un peu à désespérer et tourner en rond! Merci pour vos conseils à bientôt Bonjour Maudou, Les fins de journée sont considérées comme les moments les plus difficiles de la journée. Si bien que nous y avons consacré une étape spécifique. La fin de journée commence à se travailler dès le début de la journée. Le travail repose essentiellement sur la gestion des émotions par les exercices de pleine conscience. Il en existe deux types : ceux à pratiquer en dehors des moments difficiles et ceux destinés à aborder les moments de crises (EME-zen). Il ne faut donc pas vous décourager. Vous pouvez également consulter votre coach si vous avez l'impression de trop tourner en rond. Bon courage. JP
20/02/2013 (19:25) maudou Bonjour Monsieur, cela fait maintenant 7/8 mois que je suis inscrite, j'ai commencé à perdre du poids au bout de 3 ou 4 mois. J'ai perdu 4 kilo pour le moment, je suis déjà contente car je ne les reprends pas mais je sais qu'il m' en reste à perdre ( j'en ai pris 12 ces trois dernières années) et depuis un mois j'avoue que je stagne. Mon comportement alimentaire a bien changé depuis le début mais évidement ce n'est pas parfait, je rencontre des difficultés le soir en rentrant du travail car je suis épuisée et je mange plus qu'il ne faudrait (pas comme un ours non plus!). J'imagine que c'est cela qui ralenti la perte de poids. Avez vous des conseils précis pour m'aider à gérer mes soirées? J'aimerai quand même continuer à mincir mais là je commence un peu à désespérer et tourner en rond! Merci pour vos conseils à bientôt Bonjour Maudou, Les fins de journée sont considérées comme les moments les plus difficiles de la journée. Si bien que nous y avons consacré une étape spécifique. La fin de journée commence à se travailler dès le début de la journée. Le travail repose essentiellement sur la gestion des émotions par les exercices de pleine conscience. Il en existe deux types : ceux à pratiquer en dehors des moments difficiles et ceux destinés à aborder les moments de crises (EME-zen). Il ne faut donc pas vous décourager. Vous pouvez également consulter votre coach si vous avez l'impression de trop tourner en rond. Bon courage. JP
20/02/2013 (19:25) maudou Bonjour Monsieur, cela fait maintenant 7/8 mois que je suis inscrite, j'ai commencé à perdre du poids au bout de 3 ou 4 mois. J'ai perdu 4 kilo pour le moment, je suis déjà contente car je ne les reprends pas mais je sais qu'il m' en reste à perdre ( j'en ai pris 12 ces trois dernières années) et depuis un mois j'avoue que je stagne. Mon comportement alimentaire a bien changé depuis le début mais évidement ce n'est pas parfait, je rencontre des difficultés le soir en rentrant du travail car je suis épuisée et je mange plus qu'il ne faudrait (pas comme un ours non plus!). J'imagine que c'est cela qui ralenti la perte de poids. Avez vous des conseils précis pour m'aider à gérer mes soirées? J'aimerai quand même continuer à mincir mais là je commence un peu à désespérer et tourner en rond! Merci pour vos conseils à bientôt Bonjour Maudou, Les fins de journée sont considérées comme les moments les plus difficiles de la journée. Si bien que nous y avons consacré une étape spécifique. La fin de journée commence à se travailler dès le début de la journée. Le travail repose essentiellement sur la gestion des émotions par les exercices de pleine conscience. Il en existe deux types : ceux à pratiquer en dehors des moments difficiles et ceux destinés à aborder les moments de crises (EME-zen). Il ne faut donc pas vous décourager. Vous pouvez également consulter votre coach si vous avez l'impression de trop tourner en rond. Bon courage. JP
20/02/2013 (19:27) melodynelson bonjour docteur, j'arrive presque à la fin de mes 3 mois d'inscription; je n'en suis qu'à la moitié du parcours à la dégustation. Je n'ai pas trouvé le moyen d'appliquer à la lettre le programme, disons que parfois je m'en inspire, mais ça reste très difficile d'appliquer la RPC, déguster. Je vis mieux mes EME mais il est clair qu'elles continuent à me guider ma conduite. Je ne sais pas si je dois continuer et voir la fin du programme, je suis un peu découragée et ces carnets alimentaires me tapent sur les nerfs. Quand je vois qu'il ya bientôt une étape pour apprendre à manger des aliments caloriques, et que je le fais déjà trop, je ne sais pas bien si cela vaut la peine d'avancer. Je suis en prise de poids continue depuis 3 mois; je crois que ce n'est pas la bonne période pour me consacrer à votre programme. Bon bref; je suis...paumée, même si je peux comprendre votre programme et en imaginer les effets bénéfiques sans pouvoir mes les appliquer à moi même Bonjour melodynelson, L'impact des EME est encore très fort. Et il serait sans doute nécessaire de continuer à progresser dans ce domaine. La dégustation des aliments caloriques n'est pas destiné à vous en faire plus manger. Bien au contraire. Cette activité est destinée à vous faire percevoir le rassasiement et le réconfort et à mieux gérer vos EME. Si vous vous sentez perdue, n'hésitez pas à contacter votre coach. Elle vous apportera du soutien et cherchera avec vous les meilleures solutions. Bon courage. JP
20/02/2013 (19:28) eliassou2 ok merci. derniere question, quel est votre point de vue sur le coca light Pas de problème dans la mesure où on en boit pas des litres.
20/02/2013 (19:28) Izab Bonsoir. Je m'étais inscrite ne gérant plus mes complusions alimentaires ainsi que mon défaut de reconnaissance de ma satiété. Mon nouveau généraliste m'a appris que mon contraceptif avait un effet anabolisant, je l'ai arrêté depuis 3 semaines, les envies irrépressibles se sont envolées, je redécouvre la satiété. Votre programme m'aide en m'apprenant une alimentation raisonnée. Je me pose tout de même des questions sur les incidences qu'ont eu mon traitement sur mes déséquilibres alimentaires... Bonjour Izab, J'avoue ignorer les effets physiologiques de ce contraceptif. Mais dans tous les cas, le fait de l'avoir arrêter semble avoir eu des effets positifs. Et notre programme vous aidera à remettre de l'ordre dans votre comportement alimentaire et vos sensations. Bon courage. JP
20/02/2013 (19:28) isa57 Bonsoir docteur, comment faire la difference quand on a plus faim et la rassasiement ? Je crois que j'ai confondu cette notion toute ma vie pour moi c'etait pareil Bonjour isa57, La disparition de la faim, c'est la satiété. Il peut survenir très rapidement après seulement quelques bouchées. C'est uniquement un repère. Et c'est pourquoi nous utilisons plutôt le rassasiement. La disparition de l'envie de manger, c'est le rassasiement ou le réconfort. Le rassasiement est une notion complexe qui présente des composantes physiologiques et psychologiques. Il intègre l'appétit prévisionnel qui nous permet de manger suffisamment pour atteindre le repas suivant sans inconfort. A bientôt. JP
20/02/2013 (19:28) Boutchik Bonsoir : Je débute et j'aimerais combien d'exercices "parcours forme" faut-il exécuter par jour et durant combien de temps ? Si je marche au moins une demie heure par jour, est-ce que je dois ajouter encore d'autres exercices ? Alors la méthode me deviendrais trop obsédante dans ma vie ! Bonjour Boutchik, une demie heure de marche est déjà très bien. Nous vous proposons de faire le parcours forme à votre rythme. Vous pouvez ajouter des exercices selon le temps dont vous disposez. Il ne faut pas que cela devienne pesant pour vous. L'activité physique est très importante pour la progression, si elle ne se transforme pas en corvée. A très bientôt. JP
20/02/2013 (19:30) isa57 Alors pour moi le rassasiement s'est toujours fait dans la douleur car la plupart du temps c'est quand je commence à avoir le ventre tendu Le rassasiement n'est pas une sensation inconfortable. Bien au contraire, vous aurez bientôt des exercices pour travailler sur la perception de cette sensation. A bientôt. JP
20/02/2013 (19:30) JPZ A très bientôt.
X