Chat du 17 juillet 2018 avec Gérard Apfeldorfer

17/07/2018 (18:02) oleonpapin Bonjour docteur, je débute le programme depuis quelques jours et je m'aperçois que la sensation de faim est un peu proche de la sensation éprouvée quand je suis angoissée : le boule dans le ventre. parfois je n'arrive pas à distinguer l'une de l'autre, du coup dans le doute je ne mange pas. mais c'est ennuyeux. pourriez vous me conseiller ? je vous remercie et vous souhaite un excellent été. Bienvenue dans le programme, oleonpapin. La faim se manifeste par de nombreux signaux, variables d'une personne à l'autre et que vous allez apprendre à reconnaître: la gorge serrée, un creux ou un vide à l'estomac, des gargouillis dans l'intestin. Un peu plus tard: une tête lourde ou mal à la tête, de la fatigue, une sensation de faiblesse ou malaise, une difficulté de concentration. On peut aussi de sentir irritable, agressif, anxieux. Des exercices sur la faim sont prévus afin de vous permettre de bien identifier cette sensation, et la différencier de l'anxiété.Alors, pas de panique! Il vous faut juste un peu de patience.
17/07/2018 (18:00) G. Apfeldorfer Bonsoir à toutes et tous. Posez vos questions, et je tenterai d'y répondre. Je réponds dans l'ordre d'arrivée des questions. Il faut donc parfois un peu de patience.
17/07/2018 (18:03) chrysalide bonsoir docteur Mouis? Une question?
17/07/2018 (18:03) G. Apfeldorfer En fait, ça manque sérieusement de questions. Je suis au chômage technique. Help!
17/07/2018 (18:05) A039.daniellerog Bonsoir, je suis nouvelle et j'attends de voir comme tout cela fonctionne, car je suis en surpoids et ce n'est pas confortable pour ma respiration. Bonsoir danielle, et bienvenue! N'attendez pas. Impliquez-vous! Faites consciencieusement les exercices qui vous sont proposés. Bonne route à vous.
17/07/2018 (18:12) Danyelle Bonjour, je suis inscrite depuis 10 jours à LineCoaching et je mets en place petit à petit certaines motivations. J'ai toujours fait des repas équilibrés mais je pense que le problème venait de quantités trop importantes que je mangeais sans jamais (vouloir) écouter ma faim. De plus, pas mal de grignotage dans la journée. J'essaye donc de manger des quantités moins importantes et d'être sensible au sentiment de satiété. J'y arrive doucement. De plus j'ai réduit les grignotages. Mais un peu déçue, je n'ai encore rien perdu. Pouvez-vous me donner des conseils? Bienvenue à vous aussi, Danielle, Il n'y a que de petits nouveaux, aujourd'hui. les autres sont en vacances? Des conseils? Vous venez de démarrer Linecoaching, et donc, vous avez beaucoup de choses à apprendre. Vous allez peu à peu découvrir ou redécouvrir, ou voir sous un autre angle, vos sensations de faim. Puis celles de rassasiement. Vous allez aussi découvrir vos appétences c'est-à-dire, l'aliment auquel votre corps aspire à un moment donné (ça change sans arrêt). Vous allez vous mettre à l'écoute des messages de votre corps. Et ce corps, que vous allez être en train d'apprivoiser, que vous laissez vous guider, va vous en être reconnaissant. Il va sans doute maigrir pour rejoindre le poids auquel il aspire, le poids d'équilibre. Pour le moment, vous cherchez encore à contrôler ce que vous mangez. Mais bientôt, ce seront les messages de vos centres de régulation qui décideront, et vous suivrez (dans l'ensemble) leurs préférences, en quantité et qualité. Alors bonne route, et surtout, n'essayez pas d''aller plus vite que la musique.
17/07/2018 (18:12) A039.daniellerog Merci; De rien, danielle.
17/07/2018 (18:19) chrysalide pensez-vous qu'on puisse compenser par la nourriture quand on est trop complaisant avec les autres? je me suis rendu compte que cela emmener une certaine colère chez moi ! Oui chrysalide, les problèmes relationnels peuvent induire des émotions comme la colère, et cette colère, on cherche à l'étouffer, ou à la faire passer, ou à la camoufler, en mangeant. C'est ce que nous appelons une envie de manger émotionnelle. Il y a trois catégories de solutions: - Travailler sur ses relations sociales, par exemple en suivant un programme d'entrainement aux habiletés sociales (encore appelé affirmation de soi); - Travailler sur ses émotions, en particulier la colère, pour accueillir cette colère, la laisser refroidir, et alors trouver des réponses adéquates et satisfaisantes (voir le livre de Tich Nath Han, "la colère"). - Accepter de manger pour calmer l'envie de manger déclenchée par la colère. C'est ce que nous appelons l'EME-zen. On mange des aliments que l'on désire à ce moment là (souvent gras et sucrés) sur un mode de dégustation, sans culpabilité. Vous allez apprendre à le faire, c'est prévu.
17/07/2018 (18:21) Zaza54 Bonjour, comment faire pour arrêter de manger sans faim juste parce qu?on ne supporte pas de jeter la nourriture Eh bien, il va falloir vous y faire: mieux vaut jeter la nourriture à la poubelle que de considérer son corps comme une poubelle. On peut s'y entraîner, à jeter cette nourriture qui ne vous veut aucun bien et qui ne vous apporte pas de plaisir gustatif. Un bout par ci, un bout par là.
17/07/2018 (18:25) bluesette Bonsoir à tous. je vous lis. Moi aussi, je vous lis. On se lit, quoi, bluesette. Comment ça va, vous?
17/07/2018 (18:22) chrysalide je ne comprend pas j'ai posez une question mais je ne la vois pas est ce normal? Et là, vous la voyez? Pressée, vous êtes, hein?
17/07/2018 (18:24) Danyelle C'est vrai que la patience n'est pas mon fort(rires) Merci de votre soutien. Ah, la patience! Tout, tout de suite, hein? Mais il va falloir apprendre cela: renoncer à ce tout. Une partie du tout suffit à notre bonheur. Et renoncer à ce tout de suite, aussi. Les choses sérieuses, ça prend du temps.
17/07/2018 (18:27) bluesette Moi aussi, j'ai demarré le programme la semaine dernière. Est-ce qu'il y a des différences entre satiété et rassasiement? Bienvenue, bluesette. Ah, c'est une question intéressante, ça. Le rassasiement, c'est la fin de la faim. On n'a plus envie de manger, parce qu'on n'a plus de plaisir à le faire. La satiété, c'est l'état entre deux repas: la nourriture ne nous intéresse plus.
17/07/2018 (18:33) ROUBAIX Bonsoir Après la journée de travail je suis affamée. Dès que je rentre chez moi (a 18h) je mange..Ensuite il y a le bon repas en famille vers 20h. Je n?y vais pas? Je mange à nouveau? Ou je remplace le grignotage de 18h par une douche? Et pourquoi êtes-vous si affamée, Roubaix? Vous seriez-vous privé de manger durant la journée? Vous êtes-vous rationnée? Dans ce cas, il va falloir changer vos stratégies de la journée. Ou alors, ce n'est pas que vous avez faim, mais que vous ressentez uen fatigue émotionnelle due à tout ce stress de la journée de travail. Et ce que vous voulez, c'est évacuer ce stress. Alors, vous mangez. C'est une envie de manger émotionnelle, donc, dans ce cas. Si tel est le cas, vous pouvez: - calmer votre fatigue émotionnelle par d'autres moyens, si ça marche (une douche ou autre chose); - manger un truc bon, en dégustant (EME-zen), mais en veillant à manger le minimum pour garder de l'appétit pour le repas. Ou si vous avez besoin de manger des quantités importantes pour éponger la fatigue émotionnelle, et qu'alors vous n'avez plus faim pour le repas, considérer que vous avez déjà bel et bien mangé, et donc ne pas dîner.
17/07/2018 (18:35) chrysalide ok merci, c'est en faisant plus attention a pourquoi et comment je mangeais et ce qui déclenchais les choses en moi que j'ai perçu cette chose là ! non docteur je ne suis pas pressée mais je n'ai pas l'habitude de ce chat habituellement les questions s'affichent et on voit les participants et là rien, donc je me posait des questions :) chrysalide, il y a deux systèmes différents de tchats. Dans celui-là, vous ne voyez les questions que lorsque j'ai écrit les réponses.
17/07/2018 (18:35) bluesette Excuse-moi, c'est parti bêtement. Je vais très bien, merci. Ah, très bien.
17/07/2018 (18:35) bluesette j'ai envoyé ma question. Elle concerne aux différences entre satiété et rassasiement. J'ai répondu.
17/07/2018 (18:37) bluesette Donc, les 4 à 6 bouchées qui font disparaître la sensation de faim , ce n'est pas vraiment la satiété. Non, effectivement. Les signaux de faim disparaissent vite, mais pas l'envie de manger, et le plaisir à manger est toujours là. On a donc encore de l'appétit, et on dit qu'on a donc encore faim.
17/07/2018 (18:39) ROUBAIX Pourquoi pourquoi pensez vous que cette idée de ´5fruits et légumes par jour?, n?est pas le meilleur message de prévention santé qui soit? Je pense que cette histoire de 5 F&L est très normative. Elle ne correspond pas à nos désirs du quotidien. Des fois on a envie de beaucoup de F&L, et des fois non. Et puis, tout le monde n'est pas pareil, n'a pas les mêmes besoins. Mieux vaut donc écouter ce que nous dit son corps, plutôt que tenter de le dresser à manger sur un mode standardisé.
17/07/2018 (18:39) bluesette Merci pour votre réponse. Je suis en train de remplir le carnet découverte et ce n'était pas très claire cette question de bouchées et satiété. Votre réponse me convient davantage car elle est plus claire que l'instruction contenue dans le carnet. Merci.
17/07/2018 (18:39) ROUBAIX ? merci. De rien.
17/07/2018 (18:40) G. Apfeldorfer Des questions? Nouvelle panne sèche.
17/07/2018 (18:41) ROUBAIX Il est où le carnet découverte sur le site Linecoaching? Il est dans le début du programme. Si vous n'y êtes pas encore, ça ne devrait pas tarder.
17/07/2018 (18:47) Lalafee Bonjour. Il y a des jours (comme aujourd hui où je n ai vraiment aucun repas seule et dans le calme. Je suis en vacances cheu mes parents avec mes 3 enfants de 6 mois,3 ans et 6 ans. Dès que j essaie de preter attention à mes sensations je suis interrompue. Je constate du coup que j aibbcp plus de compulsions ensuite....y a t il des astuces pr se "deconnecter"un peu mentalement des autres pr pouvoir etre plus attentif à soi? Merci Bonsoir lalafee, Vous posez une question difficile, mais très courante. Oui, il est possible de prendre du recul par rapport aux situations que l'on vit. L'apprentissage de la pleine conscience devrait vous aider dans ce sens. Mais c'est néanmoins très difficile de prendre ce recul quand ses enfants sont les générateurs de stress. Il faut bien s'en occuper, de ses enfants, non? Pour ma part, je considère qu'il n'est pas possible de s'occuper du repas de ses enfants, et en même temps, de prêter attention à ses sensations alimentaires, et manger avec plaisir. Aussi, je vous conseille de dissocier les deux. Faites manger vos enfants sans manger vous-même. Mangez avant ou mangez après. Vous pouvez expliquer ça à vos parents: je fais manger mes enfants d'abord, pour pouvoir manger ensuite tranquillement et profiter pleinement du repas.
17/07/2018 (18:50) chrysalide j'ai mangé en pratiquant la pleine conscience mais je n'avais pas envie des aliments proposés est ce génant ? je me suis régalé d'un abricot Lorsqu'on mange attentivement (donc en pleine conscience) on s'aperçoit que ce qu'on pensait a priori nous convenir ne nous semble pas "bon". Qu'on n'a pas envie de cela. Est-ce gênant? Ça dépend. S'il n'y a rien d'autre à manger, eh bien, on mange ce qu'il y a, mais le moins possible, pour pouvoir se faire plaisir un peu après. Si on peut changer d'aliment, alors, autant passer tout de suite à ce dont on a envie.
17/07/2018 (18:52) lydiacab Bonjour je commence egalement le programme depuis une semaine, si je lis plus haut si on a envie de pates au diner il est préférable de mangé jusqu'au rassasiement, les pates et pas forcément une viande et des légumes comme il est souvent conseillé? lydiacab, vous allez voir, avec le programme, que lorsque vous mangez des pâtes, vient un moment où vous ne les appréciez plus tant que ça, gustative ment. Et pourtant, vous avez encore de l'appétit. En changeant d'aliment, le plaisir repart, par exemple avec de la viande. Ou bien avec le dessert. Puis vient un moment où plus rien ne vous fait plaisir. Vous êtes parvenue au rassasiement global et vous entrez dans la satiété. C'est la fin du repas.
17/07/2018 (18:53) bluesette Ce n'est pas une question; je voulais juste dire qu'en 3 jours consignant les prises alimentaires sur le carnet découverte j'ai perdu 1,5kg. C'est bien, bluesette, mais est-ce durable? L'avenir le dira.
17/07/2018 (18:53) Danyelle Que pensez-vous que les produits lights ? Bof.
17/07/2018 (18:54) Lalafee Oui en effet c est ce que je faisais chez moi avant les vacances et cela fonctionnait bien. Il faut juste que j arrive à tenir avec la faim le midi le temps qu eux mangent ou que je fasse une petite collation plus tôt.... Les enfants comprennent bien je trouve. Mes parents un peu moins.... Si vous avez très faim, alors faites une petite collation avant de faire manger vos enfants.
17/07/2018 (18:57) leurreine qu?est ce que l?a gourmandise pour vous docteur ,de la faiblesse ou est ce du »lâcher prise « La gourmandise, pour moi, est une grande qualité. On recherche les aliments susceptibles de nous apporter un grand plaisir. On les consomme tant qu'on ressent ce plaisir, et pas plus, car cela empiéterait sur le plaisir suivant. le gourmand s'aperçoit qu'il doit économiser son appétit et ne pas se montrer goulu. Car on n'a de plaisir à manger que si on a faim. Et la faim n'est pas si grande, en réalité. Donc le gourmand se fait plaisir, mais n'abuse pas.
17/07/2018 (18:58) ROUBAIX Bravo à vous. Vos conseils sont de l?or. J?ai bcp aimé la partie séduction du livre de m Zermati. C?est fout comme ce n?est pas juste une affaire de poids. De l'or? Vous êtes trop bonne.
17/07/2018 (18:59) G. Apfeldorfer Je vous remercie pour toutes vos questions. J'ai trouvé ce tchat très vivant et très intéressant. J'espère qu'il en a été de même pour vous. Je vous souhaite un bon appétit pout le dîner et vous ds à la prochaine fois.
X