Chat du 20 juin 2012 avec JP Zermati

20/06/2012 (13:59) JPZ Bonjour à tout le monde pour notre chat du mercredi...
20/06/2012 (14:01) chaussette bonjour je fais l'étape ou on fracrtionne s'est repas. je diminue mes quantites et je m'aperçois que cela me convient bien. je n'est pas souvent envie de manger avant le repas suivant. mais parfois j'ai faim et je préfere ne pas prendre de collation car je sais qu'aprés je n'aurais plus faim au repas. si je fais la collation je mange quand m^me au repas car je mange en famille et il m'est trés difficile de ne pas manger lorsque ma famille mange. est ce que je fais bien ou suis je en restrition, je mange ce qui me fait envie et a peut pres a ma faim. merci de votre réponse et merci pour ce merveilleux site. Bonjour Chaussette, Je comprends qu'il vous soit difficile de ne pas partager les repas de famille. C'est un très gros inconvénient. Le repas est le moment de convivialité de la famille. Néanmoins, si vous n'avez pas faim, il est important que vous ne fassiez pas ce repas. Vous risquez de grossir. Il est nécessaire d'accepter ce décalage jusqu'à ce que vous soyez devenue capable de faire venir votre faim quand vous le décidez. Peut-être pouvez-vous réduire la taille de cette collation de l'après-midi qui vous empêche d'avoir faim au dîner. L'exercice du fractionnement est destiné à vous faire travailler l'appétit prévisionnel afin que vous puissiez faire vos repas de famille en ayant faim et qu'ils ne vous empêchent pas de maigrir ou même qu'ils vous fassent grossir. Bon courage.
20/06/2012 (14:03) Milk-it Bonjour ! En ce moment j'ai du mal à suivre le programme, je ne sais pas trop pourquoi (de plus je me trouve toujours trop grosse, ce qui multiplie pas mal les EME). Mais là n'est pas vraiment la question. J'ai remarqué que j'ai beaucoup plus de mal à "résister" aux EME lorsque je suis fatiguée. Et en ce moment je dors mal, ce n'est pas nouveau mais c'est toujours assez incommodant (je mets des heures à m'endormir même lorsque je suis crevée). Est-ce un frein au programme et est-ce que certains outils du site pourraient m'aider ? Merci d'avance. Bonjour Milk-it, La fatigue est effectivement un facteur d'EME. Elle augmente l'impulsivité alimentaire en nous rendant plus vulnérable à nos émotions. Nous les supportons moins et nous cherchons à les atténuer en mangeant. Il est donc important que vous retrouviez un meilleur sommeil. Il n'y a pas dans le programme d'outils spécifiques permettant de traiter l'insomnie. Cependant, vous pouvez utiliser le body-scan pour faciliter votre endormissement. Il n'est pas destiner à cela, mais il faut bien avouer que pratiquer allongé et en début de nuit, il a de réelles vertus soporifiques. Bon courage. JP
20/06/2012 (14:05) tamar Bonjour docteur, je me permets de revenir sur ma question de la semaine dernière. J'avais demandé si le fait d'avoir des besoins nutritionnels élevés était en rapport avec le set point, et vous m'avez répondu que ça n'a rien à voir, que ce qui est en jeu c'est plutôt la performance de la consommation (je cite de mémoire), donc je pense que ça désigne le fameux métabolisme. J'ai entendu quelque part que la métabolisme n'entrait pas en ligne de compte dans la perte de poids, parce qu'à un métabolisme faible correspondent des besoins alimentaires faibles, et inversement ceux qui ont un métabolisme élevé ont besoin de plus de nourriture. Est-ce complètement faux ? J'aimerais bien comprendre comment ça fonctionne. Bonjour Tamar, C'est effectivement le cas. Les besoins nutritionnels sont déterminés par les dépenses de l'organisme. Ceux-ci proviennent du métabolisme de base pour 70%, de l'activité physique pour environ 10% et de la thermogenèse pour environ 20%. C'est donc le métabolisme de base qui déterminent l'essentiel de nos besoins alimentaires. Plus le métabolisme est élevé plus les besoins sont élevés. Mais dans tous les cas, manger en fonction de ses besoins permet de se stabiliser à son set-point qui lui est sans rapport avec le niveau du métabolisme. Certaines personnes très maigres peuvent avoir un métabolisme élevé. D'autres très fortes peuvent avoir un métabolisme très bas. A très bientôt. JP
20/06/2012 (14:07) rory24 Bonjour, je vudrai d'abord vous féliciter pour votre intervention hier sur RTL dans l'emission de flavie flament. C'était passionnant ! Mettre des mots simples sur des comportements qui nous font souffrir, ça aide vraiment ! D'ailleurs, je peux dire que j'ai été hyperphage epndant un bon nombre d'année... Bonjour rory24, Je vous remercie pour vos félicitations. Comme je le disais, il faut dire que ces troubles peuvent se soigner. Et inciter ceux qui en sont affectés à demander de l'aide.
 
20/06/2012 (14:16) rory24 Mon corps (cerveau?) fait de la résistance en ce moment, beaucoup d'eme le soir au coucher, et je ressens comme une grande vague et pas envie d'avoir le reflex espace de respiration, alors que dans des eme modérées (fin de repas, journée), cet outil marche vraiment bien pour moi. Des alternatives à me conseiller pour tenter de fournir une autre réponse aux eme de nuit (là j'ai vraiment l'impression d'être en pilote automatique) que le goinffrage sans faim/fin (qui en plus n'apporte aucun réconfort alors qu'avant c'était le cas, au moins pour un certain temps)? Il est fréquent que le moment du coucher soit un peu anxiogène. Pourriez-vous essayer de pratiquer un exercice de pleine conscience d'une vingtaine de minutes en fin de soirée. Ou peut-être de déguster un aliment réconfortant en PC. Tenez-moi au courant.
20/06/2012 (14:17) tamar Bonjour tout le monde Bonjour tamar
20/06/2012 (14:19) tamar J'ai également lu qu'on pouvait faire baisser le set point par l'activité physique. En cas d'activité physique intense, il baisserait donc de 10% à tout casser, et en cas d'activité modérée, de vraiment très peu de chose ? En réalité, on ne fait pas faire baisser le set-point. Mais le set-point n'est pas un poids précis, c'est plutôt une zone de poids. Relativement étroite, dans laquelle on peut se déplacer, notamment en fonction de son activité physique. 10% peuvent être parfois suffisants pour certaines personnes.
20/06/2012 (14:23) Fabou Le reflexe de manger sans faim, une fois qu'on a pu se rendre cpte grace à vos exercices, qu'on se sentait mal tôt ou tard en mangeant au delà de sa faim, ne relève-t-il pas à chq coup de l'auto punition, d'une sorte de malveillance volontaire avec soi-même, et ce pbm n'est-il pas du ressort d'un analyste finalement? Bonjour fabou, Ce comportement est effectivement un vrai réflexe conditionné. Il échappe complétement au champ de la conscience. On ne peut pas par une action volontaire empêcher le cerveau de fabriquer une envie de manger quand il détecte une émotion. En fait, cette EME est déclenché par le fait de vouloir, même inconsciemment, se débarrasser de cette émotion. Il ne s'agit de malveillance. CE n'est pas du tout un comportement intentionnel mais strictement réflexe. On peut le modifier grâce aux exercices de PC centrés sur les inconforts.
20/06/2012 (14:23) rory24 Merci pour vos conseils ! Je vais tenter de décaller mon body scan ou ma rpc en fin de soirée.
20/06/2012 (14:26) Fabou Bonjour Docteur. Je l'ai encore constaté à midi, j'ai bcp de mal à être certaine de ma satiété, c'est tellement subtil et j'ai tellement l'habitude de manger en gde qté (enfin bcp moins depuis que je suis sur LC), comment etre certaine que ce n'est pas une vue de l'esprit, attendre le retour de la faim est parfois si long! LA satiété met beaucoup plus de temps à revenir que la faim. La faim est une sensation qu'on peut déclencher soi-même à volonté. On peut aller vers sa faim. Alors qu'il faut laisser la satiété venir à soi. C'est un travail plus patient qui nécessite une bienveillance à son égard et beaucoup d'observation. Dans tous les cas, il est important ensuite d'attendre le retour de la faim. Bon courage. JP
20/06/2012 (14:26) Fabou Merci beaucoup de vos réponses toujours très complètes pour 1 chat ! Merci à vous !
20/06/2012 (14:29) ORTENSE bonjour, Je suis trés heureuse de votre méthode et vous en remercie. Une question, comment faire pour cuisiner pour la famille sans gouter au plat en préparation (assaisonement,justesse des gouts) si je n'ai pas faim. Merci et bonne journée Bonjour Ortense, Je crois que vous pouvez goûter vos plats pour rectifier les assaisonnements et en vérifier le goût sans risque pour votre poids. Ce n'est pas un doigt dans la sauce qui vous empêchera de maigrir ! Je m'en voudrais de priver la famille de vos bons petits plats. A très bientôt.
20/06/2012 (14:34) chaussette j'ai une autre question si vous avez le temps. voila je faisait du sport depuis environ 3 ans ce qui m'a aidé a perdre seul 14 kilos. mais au jour d'aujourd'hui je n'en ressens plus l'envie j'ai arreté depuis quelques semaines pour blessures est je ne trouve plus la motivation d'y retourner, malgres cela j'ai perdu 1 kilos je pense que je perd du muscle. est ce que je peut continuer de perdre même si je fait moin de sport? j'ai souvent associer le sport a la perte de poid même si je ressenter des bienfait sur mon moral. faut il que je change ma facon d'apprehender le sport? merci bonne journée En théorie, le fait de ne plus faire de sport ne devrait pas vous empêcher de maigrir. Si vous étiez une mangeuse parfaitement régulée ! Mais dans le cas contraire, il faut se rappeler que le sport est aussi un formidable régulateur émotionnel qui réduit beaucoup les EME. Peut-être faut-il trouver des activités physiques plus douce qui vous motivent davantage et qui ne sollicitent pas votre membre blessé. Bon courage. JP
20/06/2012 (14:37) tamar Dans un tout autre registre : je "rate" un exercice de dégustation et de rassasiement sensoriel après l'autre, ce n'est manifestement pas mon fort. Mais je me demande si c'est vraiment important, dans la mesure où je perçois parfaitement la satiété globale. En ce moment, j'aborde chaque repas avec une bonne faim, alors qu'importe le rassasiement d'un seul aliment ? M'apporterait-il quelque chose de plus ? Le rassasiement sensoriel ne concerne que les aliments les plus riches. Il est important de le posséder. CEla vous apportera une plus grande maitrise de vos sensations. Et de surcroit, le rassasiement sensoriel contribue à l'équilibre alimentaire. Il intervient beaucoup dans la diversification alimentaire. Avec la satiété, vous mangerez les calories nécessaires mais vous aurez un moins bon équilibre nutritionnel. Ce serait mieux de persévérer.
20/06/2012 (14:38) francois bonjour mr zermati voila j arrive en fin de programme et je c est pas comment resilier ? Bonjour François, il faut que vous tapiez abonnement@linecoaching.com et vous laisser guider par la procédure.
20/06/2012 (14:39) francois je voulai vous posez une question , depui deux semaine je me suis stabilise mais la depuis 4 jour j ai du mal a percevoir ma fain je c est pas comment sa ce fait alor que ji arrivee tre bien quelque jour avant je c est pas comment sa ce fait et des fois limite sa m ennerve parce que je me dit j ai fait un tres bon chemin et la c est comme si j avait jamais fain enfaite , voila bonne soiree . Bonjour François, Je suis heureux d'apprendre que vous parvenez à la fin de votre parcours. Il peut encore arriver que vous vous sentiez perdu dans vos sensations. Je vous suggère dans ce cas d'essayer de vous reconnecter sur votre faim en reprenant pendant quelques jours l'expérience de la faim légèrement modifée. Je vous suggère de sauter votre petit déjeuner et d'attendre jusqu'à l'apparition d'une bonne faim. Puis de choisir un aliment ou un plat savoureux et de le manger en pleine dégustation. Bonne journée. JP
20/06/2012 (14:40) rory24 vous dites qu'on peut déclencher sa faim soi-même à volonté, ça veut dire que parfois on peut soi même se leurrer et prendre pour des signaux de faim des sensations, états qui n'en sont pas? Non, ce n'est pas ce que je voulais dire. Je voulais dire que pour déclencher sa faim, il suffit de ne pas manger ! Selon l'attente, on pourra aussi moduler la sensation de faim
20/06/2012 (14:44) ringlore bonjour, j'apprécie beaucoup la liberté que votre méthode apporte. Comment peut-on maigrir si l'on mange ce qui noue est utile ? Bonjour ringlore, La faim et la satiété ne servent pas à maintenir le poids où vous êtes. Leur fonction est de vous ramener et de vous maintenir à votre poids d'équilibre, le set-point. LA faim augmente quand vous passez au-dessous de votre set-point et diminue quand vous passez au-dessus. La plupart des gens en surpoids se trouvent au-dessus de leur set-point et perdent du poids en respectant leur faim et leur satiété. A très bientôt.
20/06/2012 (14:45) francois merci pour votre programme je pance pas arrivee jusque la grace a vous mon complex et partie :) j ai perdu 24 kilo grace a vous merci et bonne continuation c est un tre beau site que je recommandere . Merci à vous François et très bonne continuation.
20/06/2012 (14:46) tamar Merci beaucoup, c'est exactement la motivation qui me manquait, je comprends mieux maintenant. A très bientôt.
20/06/2012 (14:49) rory24 D'accord, cela me rassure, car je commence à peine à écouter mon corps et mes sensations pour déceler la faim donc je peux l'écouter sans crainte. Nous commençons le parcours par des exercices qui vous apprennent à reconnaitre votre faim. Une fois que vous savez la reconnaitre, vous pouvez vous faire confiance. Retenez tout de même que dans le doute, le mieux est de s'abstenir. Sachez faire de la faim votre amie. Elle vous permet de maigrir et rend meilleur tout ce que vous mangez.
20/06/2012 (14:49) francois merci :)
20/06/2012 (14:50) ringlore merci pour cette explication satisfaisante. retrouve -t-on aisément notre set point ? Il faut d'abord retrouver ses sensations alimentaires et apprendre à les respecter. Quand le poids est stabilisé depuis plusieurs mois, on peut alors penser qu'on a atteint le set-point.
20/06/2012 (14:53) sylvas Bonjour M. Zermati, je trouve très intéressante et enrichissante l'étape "dégustation", au point d'essayer de faire des dégustations en famille. Ceci dit, j'ai beaucoup de mal à sentir les "arômes" tels que vous les définissez, avec la rétro-olfaction. Un peu comme si j'avais le nez complètement bouché dans ce sens ! Est-ce simplement un manque d'habitude ? ou une vraie incapacité ? Merci ! Bonjour Sylvas, Quand vous buvez une sirop de grenadine ou un sirop de menthe, ce sont les arômes qui vous permettent de faire la différence. Sans les arômes, les aliments ne seraient que des textures salées, sucrés amères ou acides. Peut-être que ces précisons pourront vous aider. A très bientôt.
20/06/2012 (14:53) ringlore je m'y emploi grace à vous merci et à bientot pour d(autres questions
20/06/2012 (14:53) NATHA84 je grignote le matin dès 10h30 et 18H après le travail depuis que j'ai arrêté mes régimes, est ce que je vais arriver à ne plus le faire et surtout culpabiliser car depuis mes régimes j'ai repris 12jg et je n'ai ps l'impression de les perdre; meci pour votre réponse Bonjour NATHA84, Votre comportement alimentaire est très perturbé et vous conduit à manger plus que vos besoins. Probablement en raison de des vos régimes passés et de vos émotions. Notre programme est destiné à vous aider à retrouver une comportement normal et apaisé en adéquation avec votre faim et vos besoins. Grâce à cela vous pourrez moins manger et perdre du poids plus durablement qu'avec un régime. Bon courage. JP
20/06/2012 (14:55) celinou34 Bonjour Docteur Zermati, J ai tellement pris l habitude de manger vite et souvent gras que j ai l impression de ne plus sentir le gout des aliments! Sans avoir perdu vraiment la notion de gout, je sens que celle ci est tres archaïque et faible. Je sais pertinament que si je dégustais et j appréciais ce que je mange, ma relationn a la nourriture serait totalement différente .Que me conseillez vous ? Merci de nous aider . Céline Bonjour celinou, La dégustation est un comportement qui se rééduque.Une partie importante de notre programme est consacrée à l'apprentissage de la dégustation. Comme tout apprentissage, cela prend du temps. Toutefois, il est possible que certains obstacles vous empêchent de mettre de l'attention sur votre façon de manger. Certaines personnes ont tant de difficultés avec leurs aliments ou leur poids qu'elles préfèrent bien souvent manger le plus vite possible pour abréger leur inconfort. Dans ce cas, c'est aussi le travail sur la restriction cognitive qui pourra vous aider. Bon courage. JP
20/06/2012 (14:55) sylvas Merci beaucoup !
20/06/2012 (14:59) rory24 j'ai beaucoup de mal à ne pas me peser chaque semaine, j'ai l'impression de ne pas me faire confiance et que la balance est là pour jouer les censeurs de mon comportement alimentaire... Comment cesser le cercle des EME consécutif aux fluctuations des chiffres de la pesée?! Pour sortir du cercle vicieux compulsif, il faut travailler sur l'acceptation des émotions. Je vous recommande de vous entrainer autant que vous le pouvez sur les exercices de PC Et notamment d'utiliser l'outil EME-zen.
20/06/2012 (14:59) grisoutes j'adore les pommes . En manger 1 ou 2 par jour peut il nuire à mon expérience Bonjour grisoutes, Notre programme est destiné à vous permettre de manger tous les aliments que vous aimez... sans prendre de poids. Même une pomme peut faire grossir s'il est mangé sans faim. Elle apporte une petite centaine de calories supplémentaires. Donc, la seule question importante est de savoir si vous avez faim quand vous mangez vos pommes ! Bon appétit. JP
20/06/2012 (15:00) JPZ Merci à tout le monde pour cette participation à un horaire inhabituel. Nous reprendrons nos horaires normaux dés la semaine prochaine.
X