Chat du 20 mai 2011 avec Gérard Apfeldorfer

20/05/2011 (18:31) g.apfeldorfer  
Bonsoir, J'espère que notre programme vous aide à progresser ! Je suis heureux d'être en ligne avec vous et je vais essayer de répondre aux questions que vous vous posez.  
20/05/2011 (19:01) Marie  
bonjour, j'ai vraiment du mal à ressentir quand je n'ai plus faim, est-ce normal?

20/05/2011 (19:05) g.apfeldorfer Ah, ça ne me surprend pas tellement ! Le rassasiement est souvent difficile à identifier dans un premier temps car les efforts d'alimentation contrôlée sur un mode volontariste nous détournent de nos sensations alimentaires. Il faut se rappeler que le rassasiement est à percevoir dans la bouche (et est donc très différent de l'impression de remplissage du ventre). Pour percevoir le rassasiement, il faut manger en prenant son temps, en gardant les bouchées en bouche suffisamment de temps, et être au calme émotionnel. Prenez votre temps, et peu à peu, vous percevrez le rassasiment.

 
20/05/2011 (19:01) sylviem Bonjour, je parviens assez facilement à identifier la faim le matin et le midi en revanche le soir je n'arrive pas à la ressentir précisément. Je suppose wue cela est du à la fatigue mais je ne vois pas comment régler le problème.
20/05/2011 (19:05) g.apfeldorfer  Le soir est le moment de tous les dangers. On se contrôle plus ou moins dans la journée, mais le soir, tout se conjugue pour nous faire perdre le contrôle. Notre programme comporte un module intitulé « fin de journée » qui va bientôt vous être proposé.
20/05/2011 (19:01) elisabethp BONSOIR M. APFELDORFER, ET MERCI POUR TOUT. Lorsque l'on est devenu très résistant à toute volonté de maigrir ne peut-on commencer simplement par contrôler le poids , c'est-à-dire cesser de grossir, avant de vouloir maigrir, et simplement par le repère de la faim et de la satiété lorsque l'on mange? ?
20/05/2011 (19:05) g.apfeldorfer  Vous avez tout à fait raison. D'ailleurs, notre programme ne met pas en premier la perte de poids, mais l'écoute des sensations alimentaires, et c'est lorsqu'on parvient à écouter ses SA que, naturellement on perd du poids. Aussi vous pouvez ne vous occuper que de votre comportement alimentaire, et le poids suivra, quand il le voudra !
20/05/2011 (19:01) ad bonjour , j'ai trouvé bizarre de commencer par une activité de respiration en pleine conscience plutôt qu'une activité alimentaire. pouvez vous nous expliquer pourquoi on démarre le programme avec cette activité
20/05/2011 (19:05) g.apfeldorfer Oui, bien sûr. je comprends que cela puisse vous surprendre. Les exercices de PCS vont vous servir à deux choses: tout d'abord être capable de mieux écouter ses sensations alimentaires et manger en pleine conscience, cad en dégustant, en faisant attention au GOÛT des aliments. Ensuite, ce sera un outil pour travailler sur les envies de manger émotionnelles, pour ceux qui en auront besoin.
 
20/05/2011 (19:02) juliep Bonjour, pour ma part je n'ai pas de compulsion alimentaire ni d'aliment tabou, seulement je peine énormément à manger. Même lorsque j'ai faim, je n'arrive pas à manger plus de 3 bouchées, il me faut parfois plus d'une heure pour manger une petite salade ! Les repas sont devenus une corvée... Que faire ?  
20/05/2011 (19:05) g.apfeldorfer Pouvez-vous m'en dire un peu plus? Qu'est-ce qui vous empêche de manger?
 
20/05/2011 (19:10) elisabethp La fatigue, pour moi est une source de débordement sur le plan de l'alimentation, peut-être plus que le stress. Ex, en ce moment , bien plus fatiguée du fait de la fin de l'année, j'ai du mal à m'empêcher de manger, ou encore j'ai plus de difficulté à supporter la faim. Comment faire quand on est fatigué (vraie fatigue et non dépression ou maladie, ou autre), pour surmonter la fatigue sans manger plus qu'il ne convient?Merci  
20/05/2011 (19:05) g.apfeldorfe Beaucoup de personnes cherchent une forme de dopage dans la nourriture. Cela marche? quelques minutes ! Je vais vous faire une réponse sous forme de lapalissade : lorsque est fatigué, on se repose. Les exercices de PCS vont vous aider à trouver cette réponse adéquate à votre fatigue physique. Cette fatigue, cependant, est en fait souvent émotionnelle. Et notre programme prévoit de travailler sur cette fatigue émotionnelle. Car en fait, ce sont nos émotions tout au long de la journée, émotions souvent refusées, qui créent dans bien des cas ce sentiment de fatigue. Patience ! la suite arrive.
20/05/2011 (19:07) sylviem J'ai terminé la phase des 7 jours d'apprentissage de la respiration en pleine conscience et je ne m'en sors pas trop mal mais maintenant je ne sais pas trop quoi en faire... A quelle occasion nous conseillez-vous de nous servir de cette technique et dans quel objectif précisément ?
Merci de votre réponse. Comme dit dans une réponse précédente, les exercices de PCS vont vous servir à deux choses: tout d'abord être capable de mieux écouter ses sensations alimentaires et manger en pleine conscience, cad en dégustant, en faisant attention au GOÛT des aliments. Ensuite, ce sera un outil pour travailler sur les envies de manger émotionnelles, pour ceux qui en auront besoin. Donc, je vous encourage à relever les défis concernant la PCS et à la faire régulièrement, afin d?aiguiser cet outil précieux pour la suite du programme.
 
20/05/2011 (19:17) juliep Bonjour, est-ce normal de ne pas arriver à manger ne serait-ce qu'une entrée complète (blocage, sensation de trop plein), alors qu'on a de nouveau faim moins de 2h après ?  
Vraiment, Julie, j'aurais besoin d'en savoir davantage sur votre cas. Avez-vous subi une opération telle que la pose d'un anneau gastrique ? A moins que vous ne soyez très anxieuse, et que ce soit votre anxiété qui vous serre l'estomac ? Ou encore, mangez-vous à toute vitesse?
 
20/05/2011 (19:23) Marie bonsoir est-ce que la pleine consicence est un pret requis pour réussir à maigrir
Ah non, bien sûr, vous n'êtes pas obligée de pratiquer la PCS pour arriver à vos fins. L'important est de passer du contrôle de son comportement alimentaire, à l'écoute de ses sensations alimentaires. C'est là l'élément fondamental d'une bonne régulation du poids. Si la PCS n'est pas votre tasse de thé, nous vous proposons d'autres méthodes alternatives afin de trouver le calme émotionnel nécessaire, dans le cas où vous avez, bien entendu, des problèmes avec vos émotions.
 
20/05/2011 (19:33) sylviem Le programme comporte un volet "comportement alimentaire" et un volet "forme". Est-il important selon vous de pratiquer les deux simultanément et si oui quels sont les bénéfices attendus ? Pour l'instant j'ai un souci de tendinite qui m'empêche de pratiquer la marche et je m'inquiète un peu des répercussions sur l'efficacité du programme si je ne pratique pas tous les exercices préconisés.
Ne vous inquiétez pas ! La mise en mouvement du corps est en fait une excellente chose pour plusieurs raisons : rendre le corps plus réel, et rendre de ce fait les sensations alimentaires plus perceptibles ; faire la paix avec son corps et entretenir une bonne relation avec lui en lui donnant du mouvement. Vous pouvez en attendant aussi faire ce travail de réconciliation grâce aux exercices de PCS et en particulier l'exercice du body-scan. D'autres exercices psychologiques viendront compléter cela. Si pour différentes raisons, vous ne pouvez pas mettre votre corps en mouvement, bien d'autres méthodes, comme vous voyez, sont à votre disposition pour entreprendre cet apaisement de votre relation au corps.
 
20/05/2011 (19:34) gapfeldorfer Nous allons maintenant clore cette session. J'espère qu'elle vous a été utile. A bientôt!
20/05/2011 (19:35) sylviem Merci pour vos éclairages précieux ! A bientôt!
X