Chat du 22 mars 2017 avec Jean-Philippe Zermati

22/03/2017 (18:33) tiralarc bonsoir dr, je me rends compte que je ne gère pas du tout les fins de journée et dans le programme ça arrive loin. Comment limiter les dégâts? J'en suis à 1 mois de programme. Je sais qu'il faut être patiente mais l'arrivée de la fin de journée m'inquiète de plus en plus! Que faire ? Bonsoir, Les fins de journées sont surtout marquées par des EME. La recommandation est de ne surtout pas s'y opposer. Il faudra apprendre au contraire à y répondre et les accompagner. Plaisir + Attention + Sécurité. Tout un programme au cours duquel nous vous accompagnerons. Bon courage. JP 22/03/2017 (18:34) KAFECHOCOLAT Bonjour docteur juste une question : la différence entre satiété et rassasiement j'ai du mal à les reconnaître Bonsoir, Satiété = Disparition des sensations de faim (qq bouchées) Rassasiement = Disparition des envies de manger. C'est ce qui arrête le repas A bientôt. JP 22/03/2017 (18:36) KAFECHOCOLAT J'ai du mal avec la dégustation et manger en pleine conscience. Je reconnais ma faim et je mange en petite quantité mais j'ai du mal à ressentir la satiété `Ce n'est qu'un question d'attention. Disparition du creux à l'estomac, des gargouillis... La satiété survient très tôt. Après seulement qq bouchées. Sans attention on ne peut pas al détecter. 22/03/2017 (18:37) Rym Bonsoir, j ai remarque qu après la douche , j'avais particulièrement faim. Pourquoi? Peut-être particulièrement envie de manger ? A moins que vous preniez des douches spécialement sportives :) 22/03/2017 (18:38) isayes il parait que l alcool fait beaucoup grossir ? que faire quand on aime faire la fete regulierement et ressentir une legere ivresse ? quels sont les alcools les moins caloriques? a ce moment la boire n a rien a voir avec la faim pour moi Si vous rechercher l'ivresse je crains que ce ne soit un problème. L'alcool est un désinhibiteur qui fait perdre le contrôle et fait souvent manger plus. 22/03/2017 (18:43) Cactus1234 Bonjour! Petite question peut-être hors-sujet mais qui m'intéresse...peut-être pourrez-vous y répondre? J'ai un petit garçon de 1 année et je souhaiterais éviter qu'il développe des comportements problématiques avec la nourriture, comme son père et moi. Depuis sa naissance, je l'ai allaité à la demande, puis depuis qu'il mange "solide", je lui permets de s'arrêter de manger lorsqu'il n'a plus envie (assez difficile à identifier cela dit, tout comme la faim, puisqu'il ne parle pas). À 1 année, il commence à s'intéresser à tout ce que nous mangeons et à ce qui n'était pas à son menu jusqu'ici, comme des biscuits ou du chocolat, par exemple. Est-ce que si je les lui refuse cela va créer une envie d'autant plus forte d'en manger? Vaut-il mieux le laisser goûter de petites quantités? Par ailleurs, j'essaie maintenant de ne pas systématiquement manger ce genre d'aliments devant lui. Merci. Bonsoir CActus, Très bonne question et sujet délicat. Le restriction cognitive est contagieuse dans les familles. Mieux vaut s'en méfier comme de la peste. Surtout pour les enfants. Pour les enfants on parle d'éducation gustative, sensoriel, alimentaire. On doit leur apporter les aliments pour qu'ils les découvrent. A priori, ils sauront choisir. Il ne faut pas avoir peur de leurs attirances. Le but est de ne les dégouter de rien et de leur présenter la diversité avec une insistance bienveillante. Bon courage. JP 22/03/2017 (18:45) Cactus1234 Si j'ai bien compris, il faut s'arrêter de manger lorsqu'on est rassasié. Si j'ai bien compris, le rassasiement survient lorsqu'on n'a plus envie de manger. Comment parvenir à bien identifier le rassasiement? On est d'accord qu'il ne faut pas s'arrêter de manger à satiété, c'est-à-dire lorsqu'on ne sent plus la faim? J'ai un peu de la peine avec ces deux notions et avec le meilleur moment pour arrêter de manger. Le rassasiement n'est pas un signal. C'est une envie qui disparait. Manger en nous intéresse plus. C'est toujours le rassasiement qui se dérègle. C'est sur ce processus que porte tout notre travail. Il s'agira de se sentir rassasié avec de moindre quantités de nourriture. 22/03/2017 (18:49) Independance day Bonsoir Docteur, je vis des moments difficiles parce que l'un de nos proches s'est suicidé. Je suis envahie d'EME,je n'arrive pas à me concentrer que ce soit à la maison ou au travail: je pratique la RPC mais les pensées reviennent à nouveau. comment ne pas etre affecté dans les situations aussi dramatique ? cette semaine j'arrive à terme de mon programme linecoaching: je vous remercie vous et le Dr Apfeldorfer de m'avoir appris à mieux me connaitre Bonsoir indépendance day, Je suis vraiment désolé pour vous et je compatis à votre peine. Cette situation va normalement provoquer des EME. Elles sont parfaitement normales, comme d'ailleurs la peine que la peine que vous ressentez. Il ne faut surtout pas tenter d'y mettre du contrôle. Sous peine de vous retrouver avec une montagne de compulsions. IL faut au contraire vous concentrer sur vos EME et y répondre le plus sérieusement possible. CE n'est sans doute pas facile en ce moment mais c'est le seul moyen Bon courage. JP 22/03/2017 (18:51) AudreyA Bonjour, mon souci est que je suis gourmande, même si je sais que je vais au delà de mes limites, j'ai envie de goûter à tout et même regoûter car c'est bon. Ce n'est pas toujours de l'émotionnel. comment faire dans ces cas-là (surtout lors d'invitation mais aussi chez moi) ? merci Bonsoir Audrey, Il faut surtout rester concentrer sur vos sensations alimentaires et tout particulièrement sur le plaisir sensoriel. Car je suppose qu'il s'agira souvent d'aliments riches. Restez uniquement concentrée sur vos sensations et le corps fera son travail de régulation. Tout ira bien. Vous mangerez sans trop d'excès et vous aurez moins faim au repas suivant. Bon courage. JP 22/03/2017 (18:57) Bluebeth Bonsoir docteur ! Je voulais poser cette longue question si vous me le permettez, qui sera pour moi une piqûre de rappel ! En effet, j'ai beau être dans le programme depuis longtemps, il me faut des remises à jour ! Voici : tout à l'heure vers 11h30, j'avais faim, une bonne faim et envie de manger des biscuits au chocolat. Je l'ai fait sans culpabilité, en dégustant au possible. J'étais concentrée suffisamment pour remarquer le moment où je n'en désirerais plus. Ça a mis du temps à venir, la quantité a été importante mais ça a fini par arriver. Je me suis demandé combien de temps une telle quantité peut me tenir au corps. Vers 15h30, la bonne faim était là à nouveau. J'ai pu manger vers 16h15 avec une faim correcte, et un repas en pleine conscience. La question que je me pose est : lorsque l'on a faim, cela signifie-t-il que le repas est digéré ou que les calories ont été utilisées ? Car dans cette situation je m'étonne qu'après une bonne dizaine de biscuits choco ma faim revienne si vite (d'autant que la veille j'avais mangé au delà de ma faim par grande nervosité, et que mon activité était peu intense entre les biscuits et le retour de la faim). Il est vrai que je suis enceinte, mon appétit en est peut-être modifié, mais ma question persiste. Je tiens à préciser que je me poserais la même question si j''en avais avalé pour 800 kcal de poisson/légumes... Merci de m'avoir lue jusqu'au bout ! Bonsoir Bluebeth, La faim signifie que le repas précédent a été métabolisé. On peut remanger car le corps le réclame. Mais votre descritpion est un peu étonnante. Est-ce vraiment de la faim? Vous pouvez vous en assurer en faisant les expériences que nous proposons. Mais aussi en surveillant votre poids. On ne grossit pas quand on mange à sa faim. Sauf que vous êtes enceinte et que cela fausse un peu, bcp, le jeu. J'avoue avoir du mal à vous répondre. C'est peut-être normal (les besoins augmentent durant la grossesse)... ou pas ! On en saura plus d'ici une ou deux semaines. Tenez-moi au courant. Bon courage. JP 22/03/2017 (19:01) isayes bon j ai bien compris que si on mange que quand on a faim , on arrive a avoir le poids qui nous convient et a le garder . Apres comment faire quand on a des envies de manger autres qui n ont pas l air d etre liees a des emotions ?D ou viennent elles ces envies et faut il ne pas les suivre et etre frustrée?j ai plutot l impression qu il s agit d habitudes et je pense qu il faut tres longtemps et une sacree volonté pour lutter contre des habitudes encrees depuis l enfance ( comme manger vite par ex) bref cela me parait quasi impossible; Pas le poids qui nous convient ! Mais le poids d'équilibre de notre corps ! ce n'est pas du tout pareil. Pour le reste, on ne mange pas seulement quand on a faim. Mais aussi quand on a des émotions. Même si on ne sait pas les reconnaitre. Ce qui peut être fréquent quand il s'agit de simples fatigues ou d'ennui ou de petites contrariétés. Il faudra apprendre à répondre justement à ces EME. Ce qui est une parie essentiel de notre programme. Bonne continuation. JP 22/03/2017 (19:03) Nono991 bonsoir, dès que je mange, même avec la sensation de faim, j'ai peur. la peur de grossir plus. je n'apprecie pas ce que je mange. comment faire? Bonsoir, Il faut faire attention à cette peur qui peut vous conduire à remettre du contrôle et vous entrainer dans les pertes de contrôle. Vous pouvez aussi utiliser positivement votre stress s'il vous aide à augmenter votre écoute des sensations alimentaires. Il faut que vous appreniez à vous concentrer sur vos sensations et à ne pas vous laisser embarquer par vos pensées de contrôle. Bons courage. JP 22/03/2017 (19:04) patrickkaroubi Bonjour tout le monde ! Bonjour ! 22/03/2017 (18:30) JPZ Bonjour tout le monde ! 22/03/2017 (19:04) Nono991 bonjour Bonjour nono ! 22/03/2017 (19:04) patrickkaroubi Bonjour bonjour, JPZ ! Bonjour, bonjour PAtrick ! 22/03/2017 (19:05) patrickkaroubi J'aurais aimé être là à 17h15, mais je n'ai pas pu arriver à temps. Vous pouvez lire la discussion. Elle est encore en ligne 22/03/2017 (19:05) Rym Bonjour Bo,njour rym 22/03/2017 (19:06) koalanne Bonsoir! Est ce normal après une période de "lune de miel"avec le programme,d avoir du mal à différencier la faim d une envie de manger?alors que c etait plutot facile les deux premières semaines. Bonsoir, Ça n'a rien d'anormal ! Et vous devriez vite y voir plus clair. Pas d'inquiétude. 22/03/2017 (19:08) Ln83 Bonsoir Dr, j'ai le m?eme problème que Tiralac. Quand vous dites accompagner les EME, vous parler de "craquer" de manière raisonnée? Oh non ! Sûrement pas craquer. Quelle horreur ! Les accompagner : manger un aliment qui fait plaisir, se concentrer sur les sensations qu'il procure et ne pas se laisser embarquer par les pensées de contrôle qu'on pourrait avoir. 22/03/2017 (19:09) patrickkaroubi Aujourd'hui je suis assez content de moi: à midi j'ai mangé dans un bistrot à Paris, et pour la première fois j'ai laissé à peu près 1/3 de mon assiette, et idem pour le dessert. Mais ceci parce que je bavardais beaucoup, tout en mangeant lentement. Ma commensale avait fini sa part depuis longtemps, et bien que les plats soient appétissants j'ai pensé que je pouvais très bien en rester là. Bravo Patrick !! Le signe que le rassasiement est venu plus vite. Et que vous aviez une bonne attention partagée. Bravo. 22/03/2017 (19:12) Rym Hier , ça a dérapé . Je n ai pas eu le temps de Gouter : la faim sest manifestée pendant mon cours de yoga. Puis , c'est passé. Du coup j'ai enchaine differentes activités . En rentrant , je me suis " éclatée " le ventre. J'ai compris que je n'avais pas écouté mon corps mais je trouve que c'est paye cher. Si à chaque fois qu on ne respecte pas sa faim , ça se traduit par une compulsion , pas simple. .. Je n ai pas pris de petit dej ce matin et j ai attendu d'avoir faim 11h45. Ce qui m'apaise contrairement à avant ( vous) où je m incendiais... Je ne crois que la compulsion soit la conséquence d'une trop grande faim. Peut-être d'une tentative de contrôler les quantités pour ne pas trop manger. Et au final... Non ? 22/03/2017 (19:14) Nono991 je n'ai pas faim en meme temps que ma famille et pourtant il faut que je mange avec eux Je sais ce n'est pas marrant. Mais ne n'est qu'un mauvais moment qui passera bientôt. Vous ne pouvez pas non plus manger juste pour les accompagner. Bonjour le poids ! Il faut laisser le temps à l'appétit prévisionnel se de remettre en place. Cela prend qq semaines durant il y aura obligatoirement des décalages. Bon courage. JP 22/03/2017 (19:16) patrickkaroubi Oui, mais si"La satiété survient très tôt. Après seulement qq bouchées. " ce n'est donc pas un signal qui permet d'arrêter ? sinon on ne mangerait que quelques bouchées par repas... Exactement. La satiété n'arrête pas le repas. Sinon on devrait manger tous les 1/4h. C'est le rassasiement qui détermine l'arrêt du repas. Il ne se commande pas puisque c'est le corps qu!i prend le contrôle. C'est là dessus que porte notre travail. 22/03/2017 (19:17) patrickkaroubi C'est vrai que depuis que j'ai commencé ce programme, j'évite souvent l'alcool car il anesthésie la sensation de faim. L'alcool est un désinhibiteur. Très mauvais pour ceux qui ont encore l'habitude de contrôler. Car d'un coup, ils ne contrôlent pus rien ! 22/03/2017 (19:18) gido bonjour Dr. est-il normal d'être perdue. Je ne reconnait pas la vrai faim ni la satiété.Je viens de commencer votre programme .je me sens tés angoissée Bonsoir Gido, C'est tout à fait normal. C'est la situation de bien des personnes ici. Nous avons des expériences qui vous aideront à y voir clair très vite. Pas d'inquiétude. Bon courage. 22/03/2017 (19:19) koalanne Y a t il un moyen de savoir quel est notre "juste " poids ,celui "contre lequel"on ne peut pas grand chose? C'est en quelque sorte notre poids de faim. Celui qu'on atteint quand on mange globalement à sa faim. Difficile de passer très longtemps au-dessous ! 22/03/2017 (19:21) patrickkaroubi Oui, justement, en plein dans le sujet qui m'intéresse: le rassasiement n'est pas un signal, donc il ne se produit pas brutalement, à la seconde près ? mais je croyais que c'était lui qui devait régler notre quantité de nourriture ? et ce qui m'est arrivé à midi, je me suis arrêté de manger, parce que j'avais l'impression de retarder la personne en face de moi, et également parce que j'ai ressenti que je pouvais en rester là. Mais cet arrêt aurait pu survenir 5 minutes avant ou 5 minutes après... Ce n'est pas très important. Ces variations se régulent sur les repas suivants. Le corps est un malin. Mais, oui, le rassasiement n'est pas un signal. C'est la disparition d'une envie. Perte d'intérêt pour la nourriture 22/03/2017 (19:21) patrickkaroubi Bonjour, je ne sais pas ce qui se passe, mais je vois appraître sans arrêtes les messages "question vide ou trop courte"...... Je ne sais pas non plus 22/03/2017 (19:22) Nono991 je ne comprends pas mes questions ne passent pas ah ? 22/03/2017 (19:24) ZENE Bonsoir. En lisant l'autre chat du jour, j'ai compris que l'on pouvait manger sans faim (EME) mais en même temps, il me semblait que le programme apprend à ne plus manger sans faim. Alors, je suis perdue ! On peut manger avec ou sans faim. Par exemple en cas d'EME. Mais quoi qu'il en soit ce sera toujours de la même façon. Il faut choisir des aliments qu'on aime, se concentrer sur les sensations qu'ils procurent et ne pas se faire embarquer par les pop-up de contrôle. Et la régulation se fait !!! 22/03/2017 (19:26) Rym Réflexion futile mais bon j'avoue que j'éprouve de l ambivalence face à la mode des fitness girls : attraction/ répulsion . D'un cote je rejette l hypercontrole des régimes proteines/ sans glucides etc mais d'un autre , j'aimerais avoir un corps ferme et tonique ( musclé) . À les entendre, pas de résultats sans une alimentation " contrôlée" . Ecouter son corps et manger de tout est - il incompatible avec un corps musclé? une mise au point. Les muscles ça dépend du sport pas de ce qu'on mange. Si vous mangez des protéines en restant dans votre fauteuil ça ne fait pas de muscles. Et si vous soulevez des haltères toutes la journée, même sans protéine, ça fait quand même des muscles. Bon, c'est schématique mais pas complétement faux quand même 22/03/2017 (19:27) Ln83 Docteur, ce n'est pas une question, juste un merci. J'ai lu votre livre, Maigrir sans régime, et j'ai eu l'impression qu'il était écrit en parlant de moi. Je ne l'ai pas fni, j'espère m'en sortir, ayant 20 ans de probs de poids derrière moi, mais simplement l'impression d'?etre cmprise, MERCI! Merci à vous. Ça me touche bcp Bienvenue parmi nous 22/03/2017 (19:28) Bluebeth Merci de votre réponse docteur ! Moi aussi, je suis étonnée que la faim soit revenue si vite après tous ces biscuits, mais étant dans un état serein, non culpabilisée, je suis certaine que j'avais réellement faim. Néanmoins, mes envies se sont dirigées vers qlq chose de plutôt léger (petite salade de crudités, jambon, qlq bouchées de glace)... Mais si par exemple on mange des aliments ayant plus tendance à "caler" genre protéines (il paraît que ça cale + ^^), une même personne pourra se fier au retour de sa vraie faim que ce soit après 800 calories de repas riche en protéines ou 800 de biscuits ? Je ne remets certainement pas vos idées en cause, je m'étonne juste de ce que parfois mon corps me dit quand je l'écoute et je ne voudrais pas avoir loupé une information importante ! une chose est sûre, on peut se fier à sa faim. Le corps ne fait pas de farce 22/03/2017 (19:29) koalanne Meme experience que patrick samedi soir au restaurant:j ai ignoré tranquillement la corbeille de pain et les petites plaquettes de beurre qui allaient avec,parce que je ne me les suis pas interdits! J ai juste"choisi"de concentrer mes sensations sur mon plat.Bannir l interdit libère !!! Super cool ! 22/03/2017 (19:29) Kari59 Bonsoir Docteur, Bonsoir KAri ! 22/03/2017 (19:30) patrickkaroubi J'ai remarqué aussi un phénomène, qui se produit quand je mange seul, donc lentement et avec une attention soutenue, et quand la faim est particulèrement intense: j'ai un petit renvoi, comme les bébés, pas désagréable, et après la faim subit une baisse brutale sans forcément disparaître. Y a-t-il un rapport avec satiété, rassasiement ? ce n'est pas un reflux, comme avait d'abord cru mon caoch, mais un petit "rot" aérophagique. On dit que dans les pays arabes c'est toléré comme un signe "qu'on a bien mangé" ? Normal ? Juste un peu d'air dans l'estomac qui se trouve mieux à l?extérieur de votre corps ! Rien d'inquiétant 22/03/2017 (19:31) isayes pour moi une legere ivresse ( j ai bien dit legere ) est vraiment agreable et permet de lacher prise et de passer de bons moments( differents de la vie normale) . vous pensez que cela peut etre un probleme ! peut etre dois je lier cela à mes mauvaises habitudes alimentaires . Zut je vais devoir m inscrire sur un site special alcool ( je plaisante!!) . Ce n'est pas forcément un problème. Faut voir à la longue ! 22/03/2017 (19:31) ZENE c'est bizarre. Souvent je remarque comme Nono que certaines personnes mangent de façon décalée du fait du programme. Moi non. Pourquoi ? Votre appétit prévisionnel semble avoir retrouver sa place 22/03/2017 (19:32) Kari59 depuis quelques jours je ne suis plus trop motivé comme au départ (en décembre), je ne visite plus aussi souvent le site... Que dois-je faire? Question un peu difficile avec si peu d'infos. Mieux vaudrait l'aborder avec votre coach 22/03/2017 (19:33) koalanne Donc vouloir être en dessous revient à renouer avec la restriction....il faut donc faire le deuil du poids et de la silhouette fantasmée..... Je crois. Ou alors retourner dans le contrôle :( 22/03/2017 (19:34) Nono991 quand je mange avec d'autres personnes, je suis juger sur le contenu de mon assiette : tu va manger ça? sais tu que ça fait grossir? alors je prends des aliments "lignt" et je craque en rentrant chez moi peut-être que la pression du regard des autres vous incite à mettre du contrôle et à faire des choix que vous n'auriez pas fait ? 22/03/2017 (19:37) patrickkaroubi Moi j'ai un traitement pour la tension, et il faut que j'évite de manger salé: je suppose que LC n'entre pas dans ces considérations, il faut que je continue? par contre idem pour le cholesterol, mais là mon attitude est différente: il ne faut se priver de rien, donc je compte sur le programme pour ne manger que des quantités raisonnables, ce qui donnera un coup de frein au cholesterol. Ai-je tort ? idem pour les triglycérides. Car j'aime tout ce qui "n'est pas bon" du point de vue des médecins "classiques". Malheureusement, certains problèmes de santé imposent des restrictions alimentaires. On doit s'en accommoder . Il n'y a pas trop le choix. Sachez cependant que le meilleur traitement du CT et des TG est la perte de poids, indépendamment des aliments consommés. Je vous invite à lire l'expérience de Mark Staub sur internet. 22/03/2017 (19:37) Rym Merci beaucoup :)

X