Chat du 29 août avec JP Zermati

29/08/2012 (18:35) JPZ Bonjour tout le monde pour ce chat de prérentrée...
29/08/2012 (18:36) Courtepatte Bonjour et merci pour le site que je découvre et qui me semble formidable. Je suis maman d'un enfant de six ans. Le mieux est-il de le laisser totalement libre de choisir son alimentation ou faut-il le cadrer un peu tout de même? Merci! Bonjour Courtepatte, Les jeunes enfants savent généralement bien se réguler pour satisfaire leurs besoins. Ce n'est pourtant pas suffisant pour devenir un bon mangeur éduqué. Il vous revient de faire l'éducation alimentaire de votre jeune enfant, lui apprendre les manières de table, avoir faim à la bonne heure, lui faire découvrir les aliments, faire son éducation gustative... Bref, il ne doit pas être livré à lui-même. Il doit intégré les règles d'un mangeur socialisé. A très bientôt. JP
29/08/2012 (18:36) Mushroom Parmi les règles nutritionnelles qu'on nous rabâche, il y a l'idée que les sucres lents rassasient plus longuement, à quantité calorique égale, que les sucres rapides. Cela peut-il perturber notre régulation alimentaire ? (par exemple, consommer des sucres rapides nous fait -il manger au delà de nos besoins, en apportant un rassasiement "trop court" ?) Les études épidémiologiques n'ont jamais permis d'établir une relation entre la consommation de glucides et le poids. Dans certaines études, on a même trouvé des relations inverses. Les plus minces étaient ceux qui consommaient le plus de sucres rapides. En réalité, la relation avec le poids ne passe que par la quantité de calories consommées, ceci quelle que soit la provenance des aliments. C'est pourquoi les études -recherchant une relation entre le poids et la consommation de sucres peuvent donner des résultats aussi contradictoires.
29/08/2012 (18:37) FORTUNE J'ai appuyé sur la mauvaise touche, mon surpoids est contre indiqué mais je n'arrive pas à m 'impliquer suffisamment dans le parcours alimentaire,mon cas Bonjour Fortune, Vous devez batailler sur plusieurs fronts. Ce qui vous oblige à diviser vos forces et à dresser des priorités. Il me semble que pour l'instant l'essentiel est de s'occuper de votre cancer et de la douleur. Pour ce qui est du surpoids donnez-vous plus de temps. C'est une moindre urgence. Notre programme vous aidera à faire de votre mieux dans ce contexte très difficile. Au moins ne pas prendre de poids, peut-être en perdre jusqu'à ce que votre santé s'améliore. Certains traitements anticancéreux favorisent la prise de poids. Ne pas grossir dans un tel contexte est déjà un objectif ambitieux. Bon courage. JP
29/08/2012 (18:37) titou63 Sasiété : J'ai entendu dire à la télévision que la satiété venait d'une hormone la gréline produite lorsque l'estomac contient de la nourriture. N'ya-til pas d'autres sensations de satiété, pour ma part, j'ai l'impression que c'est une sensation diffuse issue des masses graisseuses (bras, poitrine..) Les mécanismes de la satiété sont extrêmement complexes et conditionnés à la fois par des mécanismes neuro-hormonaux et des facteurs cognitifs. La "satiété" est aussi influencée par l'idée que l'on se fait du pouvoir rassasiant des aliment. Euh... à ma connaissance il n'y a pas de relation connue entre la satiété et la répartition de la graisse au niveau des bras ou de la poitrine.
29/08/2012 (18:38) titou63 Les médecins pourraient-ils revoir un IMC mieux adapté (sexe et corpulence). Pour ma part, j'ai une ossature très forte et un tronc plus long que mes jambes et très large. Selon mon IMC de 37, je suis en obésité sévère, mais mes analyses médicales sont bonnes et je trouve mon corps plutôt musclé et assez bien proportionné. L'IMC est pratique, mais je trouve qu'il n'est pas adapté à toutes les morphologies. Bonjour Titou, En fait, l'IMC n'est qu'un outil statistique grossier permettant d'effectuer des études comparatives. Vous avez parfaitement raison, il ne faut pas en faire une fixette. Généralement, il faut le pondérer avec la mesure du tour de taille qui permet d'apprécier la répartition de la masse grasse dans le corps (c'est elle qui détermine l'apparition des complications métaboliques) et le pourcentage de masse grasse. Dans tous les cas, l'analyse du surpoids doit toujours être individualisée. A très bientôt. JP
29/08/2012 (18:38) Ellen Bonjour docteur, je viens de commencer votre méthode et je dois dire qu'elle correspond à mes attentes et mes objectifs à long terme. J'ai toutefois une question. Il me semble que la méthode, et en particlier l'absence d'aliments interdits, repose sur l'idée selon laquelle le pouvoir rassasiant des aliments est en corrélation directe avec les calories apportées. Mais, peut etre que c'est du à ce que jai entendu depuis toujours, il ne me semble pas que ce soit le cas. Par exemple les cacahuetes, très caloriques ne me semblent pas vraiment avoir de opuvoir rassasiant (par rapport à des transhes de dinde par exemple. Que pouvez vous me dire à ce sujet? Merci Bonjour Ellen, Vous pouvez atteindre la satiété très rapidement avec certains aliments volumineux et pauvres en calories. Mais cette satiété ne persiste que peu de temps. Ainsi les tranches de dinde peuvent aussi vous rassasier assez vite mais pour bien moins de temps que les cacahuètes. Cependant les mécanismes du rassasiement sont très complexes. Et il existe des processus qui permettent d'arrêter de manger bien avant que l'estomac ne soit plein. Les mécanismes du rassasiement sont différents pour les aliments riches et les aliments pauvres en calories. Les premiers sont basés sur la diminution du plaisir gustatif, les seconds sur les sensations de plénitude gastrique. J'espère vous avoir éclairé. A très bientôt. JP
29/08/2012 (18:39) calaura Bonsoir Dans l'utilisation de l'outil EME Zen, il arrive qu'après les 10mn de RPC, je n'éprouve plus le besoin de déguster mon aliment confort. Que faire? Bonjour Calaura, Eh bien, ce n'est pas un problème. C'est simplement que l'EME a disparu. Ce sera pour une prochaine fois. A très bientôt. JP
29/08/2012 (18:45) xanaka Bonsoir, j'ai fait un repas hier où j'avais bu une bière. Après l'avoir bu, j'étais incapable de gérer mes sensations alimentaires. A part réguler le lendemain ou bien boire la bière en fin de repas après avoir mangé, existe t-il un moyen de s'écouter et boire un verre de façon raisonnable ? Bonjour xanaka, L'alcool est un désinhibiteur des sensations alimentaires, tout particulièrement chez les personnes présentant des troubles alimentaires. La dose est variable d'une personne à l'autre. Dans un premier temps, je vous suggère d'en limiter la consommation tant que vos sensations alimentaires n'ont pas retrouvé leur place. A bientôt. JP
29/08/2012 (18:45) calaura merci ! c'est bien ce que je me suis dit , ne pas manger si l'envie a disparu.
29/08/2012 (18:49) charlotte25 Bonjour docteur, j'en suis au début du programme (10 jours). Sur d'autres chat vous parlez parfois " d'aliments riches". Je me demande si je dois les limiter, sachant que je fais depuis longtemps attention a composer des repas plutot équilibrés et que je consomme très peu de sucre. Mon problème c'est plutot les matières grasses : beuure fromage... merci. Bonjour Charlotte, Après plusieurs années de restriction, il faut être très prudent dans la réintroduction des aliments riches. Surtout s'il ont été très contrôlés ou même supprimés de votre alimentation. Laissez-vous guider par le programme pour cette réintroduction. Dans un second temps, vous saurez mieux repérer votre rassasiement et faire fonctionner vos processus de régulation. A très bientôt. JP
29/08/2012 (18:49) xanaka Merci beaucoup ! Bonne soirée Bonne soirée.
29/08/2012 (18:49) Faribole J'ai été suivie par une diététicienne pour un régime en trois phases et j'ai perdu 12 kilos d'avril 2011 à octobre 2011. J'en ai repris 6 à ce jour, dont un depuis que j'ai débuté mon programme Linecoaching. Dois-je être inquiète ? Avoir été au régime récemment peut-il constituer une contre-indication au programme Linecoaching ? Bonjour Faribole, Le fait de sortir d'un régime ne facilite pas la compréhension de vos variations de poids. Il est difficile de savoir à quoi les attribuer : des troubles alimentaires, un ajustement par rapport au poids d'équilibre... Dans tous les cas, LC vous permettra de découvrir quel est votre vrai poids d'équilibre qui est le seul que vous pourrez maintenir à long terme. Bon courage. JP
29/08/2012 (18:49) calimero Bonsoir Dr ZERMATI, linecoachée depuis avril dernier, j'éprouve toujours des difficultés à gérer mes EME... en fait, je n'ai pas l'impression de progresser ! Je sais que ce sont les émotions liées à la tristesse (je suis dépressive) qui me poussent à manger... mais je suis incapable de voir venir les compulsions, d'accepter mes émotions pénibles... Que faire ? croyez-vous que je puisse m'en sortir ? Merci pour votre réponse Docteur ainsi que pour votre extrême bonté. Bravo le concept brillant que Dr APFELDORFER et vous-même avez mis en place ! Calimero Bonjour Calimero, Je suis bien certain que vous pourrez vous guérir de vos compulsions. Toutefois, il ne faut pas négliger l'impact de votre dépression qui doit aussi être prise en charge peut-être par des médicaments et/ou une psychothérapie en complément de votre travail sur le comportement alimentaire. Car il est difficile de se confronter à des émotions pénibles quand elles sont trop intenses. Les exercices de PC vous seront très utiles, une fois la dépression stabilisée. Le programme LC peut vous permettre de neutraliser l'effet grossissant de vos compulsions. Surtout, essayez de ne pas dramatiser vos compulsions et de vous reconnecter avec votre faim dès que possible. Soyez très indulgente avec vous-même. N'oubliez pas que la dépression et les compulsions sont des maladies dont on ne peut se tenir responsable. Bon courage. JP
29/08/2012 (18:52) charlotte25 bonsoir, tout a l'heure, a 18h00 j'avais faim, j'ai donc mangé du pain et quelques noix. Mais j'avais déjà prévu de la viande et des haricots verts pour ce soir. Si je n'ai pas faim a l'heure habituelle de mon diner, je ne dois rien manger du tout? Ou attendre, quitte a ce que ce soit presque l'heure du coucher ?J'ai lu qu'il ne fallait pas manger juste avant de se coucher, est-ce vrai Si vous n'avez pas faim à l'heure du dîner, c'est que la quantité de pain et noix aura été trop importante. Il faudra donc attendre plus longtemps pour commencer votre dîner. Manger tard le soir ne pose pas de problème particulier pour le poids. Mais cela peut être inconfortable pour le sommeil. Dans ce cas, mieux vaudra faire un repas léger.
29/08/2012 (18:53) Ellen Bonsoir, merci pour votre réponse, je suis le programme depuis 8 jours et j en suis très contente jusque là! Merci. J'en suis très heureux pour vous. A bientôt.
29/08/2012 (18:53) tetefffff Que faire si on n'a pas faim, mais qu'on est obligé de manger ( à chaque repas) pour accompagner et donner l'exemple à nos enfant? Bonjour tetefffff, Je pense qu'une bonne discussion avec vos enfants pourrait vous tirer d'affaire. Expliquer à vos enfants qu'on ne doit pas manger sans faim et qu'il faut apprendre à avoir faim à l'heure des repas est un très bon message à leur adresser. Il faut donc leur expliquer que vous avez des difficultés avec votre comportements alimentaires et que vous travaillez à l'améliorer. Ce sera un très bon exemple pour eux. A très bientôt.` JP
29/08/2012 (18:53) Mushroom Comment ne pas confondre la fatigue avec la faim ? Bonjour Mushroom, C'est une excellente question. Il faut que vous expérimentiez la grande faim. Vous constaterez alors que la fatigue de faim se distingue très nettement des autres sources de fatigue. A bientôt. JP
29/08/2012 (18:54) charlotte25 bonjour docteur, j'ai commencé il y a trois jours, je porte un anneau gastrique depuis 6 ans qui est actuellement desséré pour cause de reflux gastrique. J'ai agrdé l'habitude de faire des collations dans la journée, ce qui me permet de manger les fruits et produits laitiers préconisés. J'ai essayé de les ajouter a mes trois repas principaux mais je n'ai pas assez faim pour tout finir! Que dois-je supprimer en priorité pour ne pas avoir de carences? Les protéines, les féculents, les fruits ou laitages...? Dois-je supprimer les collations? puis-je manger a déjeuner seulement d'un légume et d'un laitage si je n'ai pas faim?D'avance un grand merci . Bonjour Charlotte, L'anneau entraine une réduction de l'appétit. Il serait paradoxal que vous vous vous forciez à manger, ce qui annulerait les effets amaigrissants de l'anneau. Du fait du petit volume de votre estomac, il est normal que vous ne puissiez plus consommer un repas complet. Ou alors dans des microquantités. Je vous suggère de ne pas vous attacher à la notion d'équilibre alimentaire sur le repas mais de l'envisager sur une plus longue période d'au moins une dizaine de jours. Il est donc normal de faire des repas composer de seulement un fruit et un laitage et d'autres de seulement une protéine ou un féculent.. L'équilibre se fera sur la durée. Dans tous les cas, il est important que vous respectiez votre faim et que vous sortiez des comportements de restriction. N'hésitez pas à me tenir au courant. A très bientôt. JP
29/08/2012 (18:58) cerise49 bonjour JP, une question par rapport aux aliments "tabous" : il se trouve que depuis quelque temps, je n'achète plus de Nutella ni chocolat etc de peur de craquer... Ai-je raison ou tort ? j'ai peur de grossir s'ils sont sous mes yeux. Merci pour votre aide! Bonjour Cerise, Le programme va vous apprendre à manger ce type d'aliments en respectant votre rassasiement. En attendant, vous avez raison d'être prudente. Vous pouvez les consommer en prenant la précaution de contrôler les quantités que vous introduisez chez vous. Vous pouvez aussi les consommer à l'extérieur, par exemple, prendre un dessert au chocolat dans un restaurant. Vous êtes ainsi certaine de ne pas pouvoir en manger de façon démesurée. Bon courage. JP
29/08/2012 (18:58) charlotte25 merci beaucoup pour vos réponses A bientôt.
29/08/2012 (19:03) FORTUNE Merci pour votre réponse, mais je me sens coupable de préférer les aliments gras et sucrés aux aliments conseillés les légumes, les fruits pour mon type de cancer, est ce qu'on peut aujourd'hui dire avec certitude que des aliments soignent et d'autres non? Pour le moment, l'important est de réduire vos troubles alimentaires et de perdre du poids. Le bénéfice santé des aliments pour le cancer est une notion de beaucoup plus long terme qui pourra se mettre en place dans un second temps. Il ne faut pas surestimer l'impact des aliments sur le cancer. Surtout sur le court terme. Bon courage.
29/08/2012 (19:04) Mélie désolée le message est parti avant la fin : comment fait on si en fin d'abonnement on n'a pas atteint les 100%? Est il possible de terminer tutes les activités en 3 mois? Bonjour Mélie, Au terme de votre abonnement, si vous n'avez pas terminé votre parcours, vous avez bien sûr la possibilité de le prolonger. Dans ce cas, l'abonnement est reconduit mois par mois et peut être interrompu à tout moment avec une simple message de votre part. Nous préconisons un abonnement de 6 mois pour entreprendre le programme. La période de 3 mois est plutôt considéré comme une une prise de contact avec la méthode dont l'ambition est d'aboutir à des changements en profondeur du comportement alimentaire. A très bientôt. JP
29/08/2012 (19:07) cerise49 comment faire pour éviter de culpabiliser quand on ne maigrit pas ?... La perte de poids ne dépend pas uniquement de ce que vous faites. Elle dépend aussi beaucoup des réactions de votre corps que vous ne maitrisez pas. Par ailleurs, ce que vous faites ne dépend non plus toujours de votre volonté. Il est illusoire de penser que nos comportement dépendent uniquement de notre volonté. Les outils de PC sont importants et utiles pour que cette culpabilité n'aboutissent pas à des EME.
29/08/2012 (19:08) bénie la réponse faite à Mä@lie me convient tout à fait. merci de ce site.... bienfaisant. Merci à vous.
29/08/2012 (19:08) Astarté Bonjour, Je commence mon carnet alimentaire. Une des premières questions à renseigner est si l'on est détendu ou pas lors des repas. J'avoue que je suis rarement détendue lors de ces moments. Et peut-être pourriez-vous m'aider à faire face à la cause de ma tension. J'ai un fils de 4 ans (et également une fille de 8 ans, mais il n'y a jamais eu de problème avec elle) avec qui les repas (entre autres moments!) sont très difficiles. Quoi que je fasse , ça ne va jamais. Il veut tout le temps n'en faire qu'à sa tête (manger du sucré en général...) Les repas ne sont que crises, menaces, etc... Comment faire pour que nos repas soient un moment de détente tous ensembles ?? Merci de votre réponse !! Bonjour Astarté, Vous avez visiblement à faire à une forte tête. Mieux vaut éviter trop d'affrontement. Votre lutte risque d'augmenter d'autant sa résistance. Il serait peut-être plus efficace d?envisager un recul stratégique et de jouer l?indifférence. Essayez d'aborder le problème avec souplesse sans avoir l'air d'en faire un enjeu. Il est possible que votre petit garçon continue encore quelques temps de n'en faire qu'à sa tête, mais vous obtiendrez sans doute de meilleurs résultats par la ruse et la patience que pas la confrontation directe. Quant à vous, pourriez-vous envisager de faire manger les enfants avant vous ? Vous pourriez ainsi vous consacrez plus sereinement à votre petit garçon puis prendre ensuite votre repas dans le calme. Il faudra peut-être attendre encore un peu pour pouvoir prendre tous ensemble vos repas dans le calme. Tenez-moi au courant. JP
29/08/2012 (19:09) FORTUNE Bonjour docteur, voilà je prends un medicament style Femara depuis quelques années, je suis suivie pour mon cancer, je suis souvent très fatiguée, je ne perds pas de poids , par contre depuis deux mois j'ai pratiquement arrêté la morphine. Je pratique de temps en temps la Rpc ,
29/08/2012 (19:09) soisik bonjour je demarre tout juste la méthode et je me demande si j'ai un jour vraiment ressenti la faim Bonjour Soisik, Certaines personnes ayant été surnourries dès leurs plus jeune âge n'ont effectivement peut-être jamais vraiment connu la faim. Mais il n'est jamais trop tard pour la retrouver. Soyez sûre qu'il est toujours temps et que nos expériences sur la faim vous y aideront. Vous verrez que mangez en ayant faim est un vrai bonheur. Bon courage. JP
29/08/2012 (19:09) mada Bonjour, je ne mangeais déjà pas beaucoup, comparé à la plupart des gens, mais en respectant ma satiété, je me rends compte que j'ai vraiment un petit estomac et que je suis vite rassasiée. Par contre, du coup, j'ai faim avant le prochain repas, je mets environ 2h30 à 3h pour ressentir à nouveau la faim. Je suppose que c'est normal, car cela me semble logique, mais est-ce que dans le temps ce rééquilibrage des fonctions naturelles de mon corps va me permettre de retrouver un rythme "social" de repas ou vais-je devoir continuer à faire plusieurs petites prises alimentaires dans le respect de mon fonctionnement biologique ? Merci d'avance pour votre réponse. Bonjour mada, Cette situation est bien normale. Pour le moment, vous respectez votre satiété mais c'est insuffisant pour tenir jusqu'au repas suivant. Pour cela, il est nécessaire de retrouver une compétence que l'on appelle l'appétit prévisionnel. Dans un premier temps, pour retrouver vos sensations, il est nécessaire de respecter la satiété et d'accepter l'inconvénient du fractionnement. Dans un second temps, vous allez vous recaler sur le rythme conventionnel des repas. Ça va se faire tout naturellement, sans effort particulier. Un peu comme les nourrissons. Il faut simplement un peu de patience et vous deviendrez capable de faire venir votre faim quand bon vous semble. A très bientôt. JP
29/08/2012 (19:09) BaumeduTigre Je pense être intolérante au gluten, et malgré les inconvénients (pb digestifs, migraine,....) je continue à me ruer dessus comme une droguée. Qu'est ce que vous pouvez me conseiller à ce sujet ? Bonjour BaumeduTigre, Il me semble que le plus sage serait d'abord de confirmer votre intolérance par un test biologique que votre médecin traitant pourra vous prescrire. On parle beaucoup de cette intolérance qui est en fait assez rare. Au cas où celle-ci serait confirmée, il faut réaliser qu'il ne s'agit pas obligatoirement d'une interdiction absolue et qu'une consommation mesurée est parfois bien supportée. Il ne s'agit pas de restriction cognitive dans la mesure où la restriction n'est pas motivée par le poids mais par des problèmes de santé. Bon courage. JP
29/08/2012 (19:09) belen J'aimerai en savoir plus sur le poids d'equilibre. Un medecin m'a dit une fois que c'etait proche du poids au sortir de l'adolecence (pourquoi? aller savoir?); ou alors du poids au quel vous on mene la plupars des regimes (au moment ou on peine trop et on lache tout, meme si ce n'est pas le but pre-determine.Y a t il moyen de determiner ce poids pour soi-meme ou faut-il si plement attendre le moment ou la methodeLC ne vous fait plus perdre du poids? Bonjour belen, Le poids d'équilibre est le poids qu'on parvient à maintenir quand on respecte les besoins de son organisme. Ces besoins sont exprimés par les sensations de faim et de satiété. C'est donc effectivement le poids que vous allez atteindre grâce à LC et que vous maintiendrez ensuite naturellement. Malheureusement, ce poids d'équilibre n'est pas stable pour tout le monde et il peut augmenter au cours de la vie, notamment chez les personnes qui ont beaucoup pratiquer de régimes. Bon courage. JP
29/08/2012 (19:09) Soleluna Bonjour Docteur, Je viens de lire le chat thématique du 15 août sur XXXXXXXXXXXx où vous traitez des EME et de l?outil EME-ZEN. J?en suis exactement à cette étape de mon parcours alimentaire et je bloque. Je n?arrive pas à faire l?exercice. J?ai conscience, réellement, que c?est une des clés majeures. (et pourquoi bloquer s?il n?y a pas enjeu hein ? et puis j?ai fait du vipassana, je le sais qu?on réagit aux sensations physiques !!!) Mais difficile? il me semble insurmontable de faire de la pleine conscience en pleine « crise », je veux surtout fuir et éviter ce sentiment et ces sensations, alors m?assoir avec, vous pensez ! Pourtant elles ne passent pas, ces foutues crises, elles sont là, malgré mes pathétiques tentatives (je suis méchante, mais je suis en colère contre moi-même) d?évitement ? télé (je déteste), bouffe (car il ne s?agit plus de nourriture dans ce cas, mais de bouffe), que sais-je? Et c?est l?escalade. Plus j?évite, plus je suis incompétente, plus ca monte, moins j?ai envie de m?y mettre et ainsi de suite. Peut-être devrais-je faire de la PC en dehors des EME ? pour me re-familiariser ? Si vous pouviez me guider un peu pour m?aider à sauter le pas, ce serait un grand soulagement. Un grand merci pour votre présence et votre bienveillance, nous avons de la chance de vous avoir, vous et le docteur A. Bonjour Soleluna, Vous décrivez parfaitement bien votre difficulté. Vos crises persistent non pas "malgré" vos tentatives d?évitement mais "à cause" de vos tentatives d'évitement. Vous mangez pour calmer une émotion, mais sans prendre le temps d'observer ce que vous chercher à calmer. Vous n'êtes pas dans une urgence à manger mais dans une urgence à calmer. Mais à calmer quoi ? Prenez le temps de l'observer. Votre expérience de la méditation peut beaucoup vous aider. Plus vous décrivez avec précision vos ressentis physiques émotionnels plus vous réduisez leur contenu affectif et les ramener à de simples sensations physiques bien plus supportables et acceptables. Lors de vos exercices de PC, je vous suggère de vous entrainer à observer et décrire avec précisions vos sensations d?inconforts physiques. Puis de vous entrainer ensuite sur de petites émotions qui ne déclenchent pas d'EME. Et ensuite de revenir sur vos EME. Vous constaterez que les émotions auxquelles vous tentez de vous soustraire sont bien moins effrayantes que vous ne le pensez. Tenez-moi au courant. JP
29/08/2012 (19:10) sasa1985 M. Zermati, pensez-vous qu'après plus de dix années de troubles alimentaires, est-il possible de retrouver un rapport sain et libre avec la nourriture? Merci Bonjour sasa1985, Ma doyenne avait 60 ans de troubles alimentaires derrière elle. J'ai donc très bon espoir que vous réussissiez à retrouver une relation sereine avec vos aliments. Soyez sans inquiétude et engagez-vous à fond dans votre programme. Bon courage. J
29/08/2012 (19:10) gisou Bonjour,je débute mon régime ce jeudi et j'ai déjà lu votre bouquin 2fois mais je n'ai plus jamais réussi à descendre en dessous de 75kg depuis 2 ans;c'est frustrant et par moment je faisais beaucoup d'effort(il est primordial que je maigrisse car j'ai e lhypertension)merci pour la réponse et belle journée.gisou Bonjour gisou, J'espère que notre programme vous fera plus progresser que la simple lecture de mon livre. J'espère aussi très fortement que votre poids d?équilibre ne se situe pas à 75 kg. Tenez-moi au courant. JP
29/08/2012 (19:11) aomame Bonsoir Docteur, depuis quelques jours je me concentre de plus en plus sur mes sensations alimentaires. Cependant, je crois que j'ai beaucoup de mal à distinguer la petite faim. Du coup, j'arrive presque tout le temps à la grande faim et notamment depuis quelques jours cette faim est présente tout au long de la journée. Ca me perturbe et m'énerve de ne vraiment pas arriver à la bonne faim. Je suis toujours en train de bouger, de faire du sport, ou de m'occuper et cela m'empêche sans doute de bien ressentir mes sensations corporelles. Par contre je me demande si je ne suis pas au-dessous de mon poids de forme. J'ai passé des années au régime et en restiction calorique et je me souviens d'une phrase que vous avez dites que si on se maintenait à un poids inférieur à celui dicté par notre nature , on aurais toujours faim. Pourriez-vous me donner quelques suggestions pour avancer ? Je tiens aussi à vous remercier pour ce programme car depuis le début je me sens plus calme, j'ai beaucoup plus de patience avec ma fille, je ne m'énerve plus pour un rien (je suis quelqu'un d'impulsif à l'origine), je suis un peu plus philosophe en somme ! Bonjour aomame, Je vous félicite pour les progrès que vous avez fait sur votre impulsivité. Je vous invite à les consolider, c'est vraiment un point central du programme. Il est possible que cette hyperactivité soit destinée à vous couper de vos ressentis intérieurs, notamment émotionnels. Malheureusement, cela peut aussi avoir pour effet de vous couper de vos sensations de faim mineures. Il faudrait donc que vous acceptiez de calmer cette hyperactivité et de vous confronter à vos ressentis intérieurs en utilisant les exercices de PC. Pour ce qui est de la faim et du poids d?équilibre. L'un va avec l'autre. Le poids d'équilibre est celui qu'on peut maintenir quand on respecte sa faim. Passez au-dessous de sa faim augmente les sensations de faim. Ce n'est généralement pas tenable sur la durée. Si vous vous êtes effectivement au-dessous de votre poids d'équilibre, vous serez alors confrontée à un choix difficile : continuer à lutter indéfiniment contre votre faim ou accepter un poids légèrement supérieur. Tenez-moi au courant. Bon courage. JP
29/08/2012 (19:11) titou63 Peut-on grossir suite à un stress (décès d'un proche) sans manger plus ? J'ai entendu dire que l'organisme produisait parfois du cortisol suite à un stress qui faisait alors grossir .) Bonjour Titou63, C'est effectivement possible, bien qu?assez rare. Cela passe par une modification du rendement des aliments. Un peu comme si on devenait capable d'en extraire plus de calories. Mais, encore une fois, ce mécanisme est rare, son intensité est méconnu. Et bien souvent la prise de poids liée au stress passe par une augmentation consciente ou non des prises alimentaires. A très bientôt. JP
29/08/2012 (19:11) belen Pour les personnes qui on suivi LC et atteint le poid d'equilibre, sauriez vous environ quel est leur "success rate" de rester a ce poids la? Nous savons tous (et l'avouns vercu) que dans les regimes, apres 3 ans, 95% des personnes on repris tous le poids perdu (voire plus). Qu'en est til avec LC? avons nous assez de recul pour comparer? Bonjour Belen, Nous n'avons pas encore suffisamment de recul pour pouvoir produire des statistiques. Ces statistiques sont très difficiles à obtenir car il faut pouvoir suivre les personnes pendant une très longue durée. Nous espérons néanmoins obtenir des données chiffrés quand nous aurons suffisamment de temps d'existence. C'est un point très important pour nous. A très bientôt. JP
29/08/2012 (19:11) Ellen Comment peut on manger un dessert dans le programme? si on arrête de manger le repas c'est qu on est à satiété donc forcément plus de place pour le dessert... Ben, il faut réduire la taille des plats précédents. Il faut faire comme nous disaient nos mamans : "garde-toi une place pour le dessert". Bon courage. JP
29/08/2012 (19:12) charlotte25 bonjour docteur, j'ai commencé il y a trois jours, je porte un anneau gastrique depuis 6 ans qui est actuellement desséré pour cause de reflux gastrique. J'ai agrdé l'habitude de faire des collations dans la journée, ce qui me permet de manger les fruits et produits laitiers préconisés. J'ai essayé de les ajouter a mes trois repas principaux mais je n'ai pas assez faim pour tout finir! Que dois-je supprimer en priorité pour ne pas avoir de carences? Les protéines, les féculents, les fruits ou laitages...? Dois-je supprimer les collations? puis-je manger a déjeuner seulement d'un légume et d'un laitage si je n'ai pas faim?D'avance un grand merci . Bonjour Charlotte, L'anneau entraine une réduction de l'appétit. Il serait paradoxal que vous vous vous forciez à manger, ce qui annulerait les effets amaigrissants de l'anneau. Du fait du petit volume de votre estomac, il est normal que vous ne puissiez plus consommer un repas complet. Ou alors dans des microquantités. Je vous suggère de ne pas vous attacher à la notion d'équilibre alimentaire sur le repas mais de l'envisager sur une plus longue période d'au moins une dizaine de jours. Il est donc normal de faire des repas composer de seulement un fruit et un laitage et d'autres de seulement une protéine ou un féculent.. L'équilibre se fera sur la durée. Dans tous les cas, il est important que vous respectiez votre faim et que vous sortiez des comportements de restriction. N'hésitez pas à me tenir au courant. A très bientôt. JP
29/08/2012 (19:12) aomame Bonsoir, j'essaye de me faire mon répertoire alimentaire mais j'ai beaucoup de mal. En effet, j'ai l'impression de devoir faire le deuil de certains aliments (dasn certaines catégories d'alilments, je n'arrive pas à trouver 2-3 aliments qui me plaisent plus que les autres). Qu'en pensez-vous ? Bonjour aomame, Ne soyez pas inquiète. La constitution du répertoire est destinée à faciliter l'acquisition de vos sensations alimentaires. C'est plus facile dans un premier temps avec un répertoire plus réduit. Dans un second temps, vous pourrez plus facilement élargir votre répertoire. A très bientôt. JP
29/08/2012 (19:12) Mushroom Bonjour : après un mois de Linecoaching, j'ai conscience d'être au tout début du chemin mais je dois avouer qu'attendre la faim, guetter ma satiété... me coûte énormément (plus qu'un régime pour tout vous dire). Avec votre expérience, pouvez vous me dire si la régulation alimentaire demande moins d'efforts par la suite ? Bonjour Mushroom, Manger est un acte naturel qui se doit d?être nooramalement très instinctif. Retrouver cette simplicité quand elle a été perdue n'a malheureusement rien de naturel. Cela suppose des efforts comme dans toute forme de rééducation. Mais au bout du compte, c'est bien le but à atteindre. Et c'est généralement le résultat que l'on obtient. Vous êtes au stade de la compétence consciente, il vous faut atteindre le stade de la compétence inconsciente qui est l'aboutissement du programme. Bon courage. JP
29/08/2012 (19:12) aomame Bonjour, il y a quelque chose dans mon comportement que je n'arrive pas à "comprendre" : j'achète beacoup de choses qui au final vont rester dans mes placards et que je ne vais pas manger. Sur le coup, dans le magasin, elles me font envie et ensuite je n'ai plus du tout envie de les manger. Résultat, cela m'énerve de voir toutes ces choses chez moi et me voilà aujourd'hui avec une EME. J'ai d'ailleurs "réussi" à jetter des choses qui étaient chez moi, pour certaines, depuis 2 ans ! Je trouve ça complètement aberrant ! Qu'en pensez-vous ? Qu'elle attitude puis-je avoir face à ça ? Bonjour aomame, J'ai bien l'impression que vous décrivez simplement une belle peur de manquer. C'est très fréquent dans les suites des comportements de restriction. Notre programme va vous permettre de travailler sur cette peur de manquer et faire disparaitre ces comportements de stockage. Je vous suggère au passage de travailler aussi sur vos EME en utilisant les exercices de PC. A bientôt. JP
29/08/2012 (19:12) titou63 Je n'arrive pas à mincir malgré votre méthode. J'ai suivi des régimes restrictifs pendant 17 ans. Quels sont les mécanismes de l'organismes qui empêchent de mincir suite à des régimes (famines artificielles) ? La pratique des régimes à répétition peut entrainer une multiplication des cellules graisseuses, une diminution de la masse musculaire et une diminution du métabolisme de base. Toutes ces modifications du corps peuvent malheureusement aboutir à une augmentation du poids d'équilibre et une résistance à l?amaigrissement. Le fait que vous ne perdiez pas encore de poids ne signifie pas pour autant que vous vous trouvez dans cette situation. IL faut persévérer dans le programme pour savoir à quoi s'en tenir. Il est prématuré de tirer si vite des conclusions. Bon courage. JP
29/08/2012 (19:16) Farfadet000 Bonjour ! J'ai découvert récemment que j'ai une grande intolérance au lait (pas qu'au lactose, mais à tous les constituants du lait). Je dois donc renoncer à manger tout plein de plats que j'aime pourtant beaucoup et étudier chaque chose que j'achète pour vérifier qu'il ne s'y cache pas de lait (et il y en a partout, même dans le saucisson...). Comment dans cette situation ne pas se sentir en restriction cognitive ? C'est une situation très frustrante, souvent je ne sais pas quoi manger car ce dont j'ai envie m'est interdit. Bonjour Fadette, Malheureusement la santé à aussi ses impératifs. Mais l'exclusion d'aliments pour des raisons de santé n'est pas de la restriction cognitive. Autant il est faut de dire que certains aliments ne font pas grossir autant il est vrai de dire que certains aliments sont allergisants. Il n'y a pas d'autres possibilités que d'en réduire ou parfois d'en supprimer la consommation. Bon courage. JP
29/08/2012 (19:16) cath40 Bonjour à tous, D'après ce que j'ai compris les émotions génèrent un inconfort physique qui disparaît quand on mange. Je suppose que cela ne se produit que pour les émotions négatives non? Tout à fait ! On mange pour calmer les émotions négatives. Mais aussi pour amplifier les émotions positives.
29/08/2012 (19:17) titou63 Il serait bien que vous écriviez un livre à l'intention des jeunes (surtout les jeunes filles et leur mère). Etre en surpoids n'est pas si terrible et n'empêche pas d'avoir une vie intéressante. Je vous promets de m'y mettre.
29/08/2012 (19:18) titou63 Votre site GROS est-il arrêté ? Loin de là. www.gros.org
29/08/2012 (19:20) Agnoushka Bonjour, merci de l'existence de ce site. Je débute et je me pose pas mal de questions comme il se doit, notamment l'une cruciale : Tout du long de ma vie de "régimeuse", j'ai appris des tas de choses sur la nutrition ; je ne sais plus quoi faire des 5 fruits et légumes, de la dominante protéines, de l'équilibrage protéines/féculents. Ca me perturbe complètement, du coup, je privilégie ce que j'aime, mais je vais vers le gras et le sucré. Est-ce que les choses vont se réguler d'elle-mêmes ou est-ce que je dois tout de même me gendarmer un peu-beaucoup ? Bonjour Agnoushka, La période que vous traversez est très naturelle après de longues années de restriction. Essayez de mettre votre tête de côté et laissez vos sensations prendre le contrôle. Il est fort possible que vous passiez par une période de grand déséquilibre alimentaire. Mais progressivement la situation va se normaliser. Vos sensations ne vont pas vous laisser très longtemps manger de manière si peu variée. Le corps réclame de la diversité, vous pourrez vite le constatez. L'important est que vous respectiez vos envies mais dans le cadre de vos sensations de faim et de satiété. Et tout se passera très bien. Bon courage. JP
29/08/2012 (19:21) titou63 Vos méthodes de relaxation fonctionnent bien, j'ai beaucoup moins d'EME et autres(colères, stress, achat compulsif...) Pour moi la nourriture a 3 fonctions : calories, nutriments et stabilité émotionnelle. Merci pour votre méthode qui est complète. Vous avez parfaitement raison. On ne mange pas seulement pour faire le plein de nutriments. La nourriture a de multiples fonctions qu'il est important de respecter.
29/08/2012 (19:22) titou63 J'ai conseillé votre site à une amie qui prend quelques kilos suite à l'âge, mais j'ai peur que l'âge fasse que le poids augmente légèrement quoi que l'on fasse. Il n'y a pas de fatalité. Nous avons des patientes d'un âge très respectable qui ont parfaitement bénéficié de notre méthode.
29/08/2012 (19:24) maurycette bonjour, j'ai commencé le programme il y a 1 mois j'ai le sentiment de ne pas bien faire de ne pas suffisamment écouté ma satiété j'ai le sentiment de toujours trop manger comme si il n'y avais pas de limite sa m'angoisse beaucoup j'ai peur de ne pas y arrivé pourtant je m'applique pourtant il est peut être trop tôt encore ? cécile Bonjour cécile, Cette difficulté est bien naturelle. Pour le moment, concentrez-vous sur votre faim. Et ne vous préoccupez pas trop de la satiété. Si vous mangez trop, il suffira d'attendre el retour de la faim pour tout remettre en ordre. Veillez simplement à sortir de table confortablement. Bon courage. JP
29/08/2012 (19:25) maurycette bonjour, j'ai commencé le programme il y a 1 mois j'ai le sentiment de ne pas bien faire de ne pas suffisamment écouté ma satiété j'ai le sentiment de toujours trop manger comme si il n'y avais pas de limite sa m'angoisse beaucoup j'ai peur de ne pas y arrivé pourtant je m'applique pourtant il est peut être trop tôt encore ? cécile
29/08/2012 (19:28) bénie j'en sui à 1 mois du début du programme et très contente car cela va loin et bien au delà du poids, vivre avec ses épotions et son alimentation et corps va nous servir toute la vie, mais je trouve le programme chargé et très touffu, d'abord noyée j'ai choisi de me laisser noyée et de prendre les exercices peu à peu aussi je sui très en retard par rapport aux journées proposées, cela ne semble pas poser de PB si je fais en une semaine ce qui est proposé pour 3 jours? comment ça se passe en fin de programme si on apâs tout fait? Bonjour bénie, Poursuivez le programme à votre rythme. Il est important de bien le "digérer" pour avancer solidement. EN fin de programme, vous pourrez prolonger votre abonnement mois par mois, le temps que vous jugerez nécessaire pour le terminer. Bon courage.
29/08/2012 (19:29) titou63 Il est difficile d'attendre un retour de la faim tout en gardant une vie sociale. (pour moi) C'est vrai. Mais ce n'est qu'une phase transitoire qui vous évite de prendre du poids en attendant le retour de l'appétit prévisionnel. Il vous permettra de concilier vos besoins et votre vie sociale.
29/08/2012 (19:30) titou63 Mon problème actuellement est que je n'arrive plus à maigrir. Mon IMC est très supérieure à la norme. N'ai je pas d'autre choix que d'accedpter un poids hors standards ? Ma santé actuelle est relativement bonne. Il est trop tôt pour conclure que vous parvenu à votre poids d'équilibre. Vous devez encore avancer dans le programme. Pas de découragement.
29/08/2012 (19:30) titou63 Le coach sportif est très bien. Ses exercices sont souvent applicables partout dans la journée.
29/08/2012 (19:31) Selina Bonjour Docteur, bonjour à tous. Déjà merci d'avoir créé cette méthode avec le Dr Apfeldorfer. J'ai découvert vos écris il y a déjà une dizaine d'années et depuis je parle à qui veut l'entendre de cette autre façon de voir les choses! Ce site est vraiment une fameuse idée, je me suis inscrite il y a 2 semaines et c'est vraiment super de pouvoir mettre en oeuvre les choses en oeuvre dans un programme encadré! Je trouve juste dommage qu'on ne vous voit pas plus dans les médias (comparé à d'autres qui défendent les régimes) ! Merci pour ces aimables commentaires. Malheureusement, je ne contrôle les programmes des médias. C'est bien dommage, j'en conviens aussi !
29/08/2012 (19:32) cerise49 bonjour une petite question sur la ménopause : je suis un traitement depuis 2 mois (2 doses d'oestradiol en gel et un comprimé de progestérone par semaine) et j'ai l'impression que ça me fait grossir, qu'en pensez-vous ? le fait de penser cela me stresse énormément. Merci Les études n'ont pas montré de relation entre le THS et la prise de poids. Vous pouvez être rassurée à ce sujet.
29/08/2012 (19:34) cerise49 comment réintroduire la variété dans son alimentation ? j'ai remarqué que je mange souvent les memes choses, est-ce un pb? En retrouvant vos sensations alimentaires, la variété devrait aussi s'installer. Le corps réclame de lui-même une alimentation diversifiée. Vous le constaterez en faisant nos expériences.
29/08/2012 (19:36) Callina Bonjour Dr Zermati, Etant dépressive, mes anti-dépresseurs me permettent de maîtriser mes pulsions alimentaires. Cependant, je ne perds absolument pas de poids, ce qui est fort décourageant. Pourtant, je trouve qu'il est indispensable de perdre du poids parce que les hommes ne font absolument pas attention à moi, ce qui m'est très difficile à vivre et entretient mon mal-être. Que pourrais-je faire? Séduire ? Le Dr Apfeldorfer me l'a appris, mais très peu d'hommes sont attirés par les femmes rondes. Alors, je multiplie les rejets. Que pourrais-je faire? Je vous remercie pour votre réponse. Bien cordialement. Bonjour Calina, Le Dr Apfeldorfer a dû vous apprendre que la séduction était un comportement. Il y a bien des façons de séduire et surtout de se faire aimer. Le plus important est de ne donner l'impression qu'on ne s'aime pas soi-même. Ça ne nous fait pas une très bonne pub !
29/08/2012 (19:38) charlotte25 j'ai encore une question, si c'est possible, au sujet des matières grasses, je ne les ai pas complètement éliminés de mon alimentation, mais j'essaie de les limiter. vous parliez tout a l'heure de prudence dans leur réintroduction... cela veut-il dire qu'au début de LC il vaut mieux les limiter fortement et les réintroduire plus tard selon la méthode? comment savoir ou est la limte de la "bonne" quantité pour moi? Le fait de les supprimer vous expose au risque des compulsions. Ce n'est donc peut-être pas la bonne stratégie. Je vous conseille donc de ne pas les éliminer mais de les consommer selon les indications de notre programme et dans des conditions qui ne permettent pas de vous exposer aux compulsions.
29/08/2012 (19:40) titou63 Je vous ai découvert lors d'une émission de E=M6 en 2000 environ. Grâce à vous j'ai retrouvé mes réflexes alimentaires naturels de mon enfance. J'ai grossi parce que j'ai fait 17 ans de régime alors que j'avais un poids normal au départ. Je suis en colère que de nombreux médecins prescrivent encore des régimes. Nous luttons avec le Dr Apfeldorfer et le GROS pour faire évoluer les pratiques. Mais les choses mettent du temps à changer.
29/08/2012 (19:41) titou63 Je trouve personnellement le body scan un peu long, je l'ai réduit à 5 minutes plusieurs fois par jour (salle de bain, trajet travail...) Félicitations ! C'est un bon début. Ne vous découragez pas et progressivement tentez d'en allonger la durée.
29/08/2012 (19:42) charlotte25 Je suis en surpoids depuis toute petite, Au sujet du poids d'équilibre : a 20 ans je faisais déjà 78 kg pour un mètre 65. J'ai suivi un regime tres strict et suis arrivée a 60 kg mais sans pouvoir m'y maintenir! aujourd'hui je fais 112. Mon poids d'équilibre ne pourra-t-il pas aller en dessous de 78 kg? C'est malheureusement impossible à dire au vu de ces seules indications. C'est le travail sur les sensations alimentaires qui vous permettra de le découvrir.
29/08/2012 (19:44) titou63 Même si pour moi il est trop tard pour être mince, j'explique vos principes à mes enfants (manger lentement, laisser dans l'assiette, comprendre que les gros ne font pas exprès de l'être...) J'espère que l'avenir vous donnera raison, mais je pense que votre travail est la bonne voie pour limiter le surpoids et l'obésité. Depuis plus de 15 ans que nous pratiquons cette méthode, toutes les nouvelles connaissances nous donnent raison et confirment nos théories. Il faut patienter pour qu'elles débouchent sur un réel changement des pratiques médicales.
29/08/2012 (19:45) titou63 J'ai une amie qui à 3 enfants et dont seul un des 3 enfants est très en surpoids, M. Tounian, pédiatre dit qu'il y a une composante génétique aussi au surpoids. Ceci me semble ici vrai. Le surpoids n'est pas une fatalité. Mais il y a indéniablement une composante génétique. Une sorte de loterie des gènes.
Haut de page 
X