Chat du 31 août 2016 avec Jean­-Philippe Zermati

31/08/2016 (19:13) zizanie89 Comment gérer les fins de journées lorsqu'on est tenté de se poser en couple ou entre amis autour d'un apéro pour se détendre et passer un bon moment ? C'est typiquement le moment où l'on dépasse notre satiété ... Bonjour Zizanie, On atteint la satiété après seulement quelques bouchées. L'essentiel du repas se déroule sans faim. Cette deuxième partie du repas permet de manger suffisamment pour ne pas avoir faim jusqu'au repas suivant. Mais vous parlez bien d'un apéro et non d'une compulsion ? JP
31/08/2016 (19:08) petitepousse Bonjour, J'ai constaté utiliser les prises alimentaires afin de m'insensibiliser aux deux émotions que sont la peur ( en mangeant m'est un jour venu la phrase "manger avant d'être mangé") et la colère (comme si litterallement je ravalais ma colère). Ma premiere question est comment faire avec ces émotions? Concretement et de maniere tres pratique lorsque j'éprouve de la colére que je contiens physiquement par la nourriture comment faire, tout en preservant mon intégrité, lorsque physiquement cela fait apparaitre un besoin d'aggressivité ou de violence dont la repression me rende tendue. Cela est difficile à vivre et ma coûte beaucoup d'énergie. Voilà ce qui m'est venu en regardant ce que cela me fait de repousser le moment de manger lorsqu'il s'agit de m'anesthesier . Bonsoir petitepousse, J'ai le sentiment qu'il s'agit d'une situation complexe qui nécessitera peut-être de travailler sur plusieurs axes. 1 - Apprendre à accompagner les EME pour empêcher qu'elles se transforment en compulsion 2 - Augmenter votre tolérance émotionnelle pour mieux supporter l'inconfort provoqué par la colère ou l'angoisse. 3 - Peut-être entreprendre un travail psychologique pour réduire l'état d'angoisse ou de colère que vous éprouvez et qui vous conduit jusqu'au besoin de vous anesthésier. Nous pouvons vous aider sur les deux premiers points. Un accompagnement par un professionnel de santé sera peut-être nécessaire pour le troisième point. Bon courage. JP
31/08/2016 (18:46) vanelene Bonjour, lors d'une envie de manger, vous parlez soit de faim, soit d'EME. Il m'arrive de manger sans faim, ni EME mais par gourmandise, par exemple quand je fais des crêpes au goûter des enfants. Doit-on gérer sa gourmandise comme son EME ? quand arrêter ? Merci de votre réponse. Bonsoir vanelene, Ce que vous appelez la gourmandise est aussi une EME. Il faut donc la considérer comme telle. C'est-à-dire manger de manière attentive sans se faire de reproches de sorte que le corps puisse lui-même réguler les quantités. Bonne continuation JP
31/08/2016 (18:41) piri Bonjour M. Zermati. J'ai une petite question sur la faim, liée à la nature des aliments consommés. J'ai remarqué, que certains repas faisaient revenir la faim plus vite que d'autres et ce indépendamment de la quantité ingérée. Par exemple, un Macdo, quoi qu'hyper calorique, va me donner faim a peine une heure après, alors qu'un repas parfois plus léger pourra me tenir au corps plus longtemps. Je me doute que c'est lié à des composantes telles que les fibres, la nature des sucres etc, mais ma question est: doit on écouter ces faims "injustifiées"? Il me semble peu problable qu'une faim venant une heure apres un mac do soit vraiment là à cause d'un manque d'energie.... Alors doit on favoriser un type d'aliment plutot qu'un autre pour favoriser la sasiété entre les repas? Ou doit on vraiment écouter sa faim malgré tout? Je suis perdue sur cette question. Merci d'avance pour votre aide. Bonjour Piri, Il est peu probable que vous ayez faim une heure seulement après un McDo. Ce serait plutôt à préciser. Mais si vous êtes certaines d'avoir faim alors il n'y a pas à hésiter. L4avantage de la faim est qu'on a pas besoin de se demander pourquoi elle est là. On s'y soumet, c'est tout. Tout comme la soif. La faim a parfois des raisons que la raison ignore. Bonne continuation JP
31/08/2016 (18:44) bounty je me suis inscrite aujourd'hui dans un premier temps mon premier souci c'est d'arriver à réduire mon stress dès que j'ai une contrarietée je mange plus que de raison et surtout le soir en rentrant Bonjour Bounty, En fait, votre stress provoque des EME. Ce qui n'est pas une anomalie. En revanche, vos EME se transforment en compulsion. Ce qui est un dérèglement. Le travail au cours du programme va vous permettre de modifier cette situation. Vous deviendrez capable de vous réconforter réellement avec des quantités très modestes de nourriture. Le but n'est pas de supprimer les EME mais d'empêcher qu'elles se transforment en EME. Bonne continuation. JP
31/08/2016 (18:37) Choucathou Bonjour Dr zermati, j'arrive au bout de mon abonnement de 6 mois et j'ai découvert quels sont mes blocages qui m'empêchent de faire de la PC qui est la clé du succès pour nous, la peur de maigrir!!! j'en connais déjà certaines raisons et je continue mon travail à ce sujet. ( je voulais "faire LC"pour me réconcilier avec la nourriture et si j'en maigrissais tant mieux disais-je au début de LC). Mais je crois aussi que j'ai voulu aller trop vite dans le programme. Pressée de connaître la suite et d'avoir fini le programme au bout des 6 mois.Finalement je ne suis pas arrivée au bout du programme. UNe des coachs m'a conseillé de réinitialiser mon programme mais je ne sais qu'en penser. Comment cela se passe-t-il? Bonjour Choucathou, Il me semble qu'il vous faut travailler sur cette peur de maigrir dont vous semblez connaitre les raisons. Elle pourrait être un obstacle majeure à votre perte de poids ou à votre stabilisation. Tout le travail que vous avez fait sur le comportement alimentaire vous serez bien utile par la suite. Ce n'aura pas été du temps perdu. Bon courage. JP
31/08/2016 (18:33) CL56 Bonsoir à tous Bonjour !
31/08/2016 (18:34) Linnea bonjour, je suis dans l'activité j'expérimente la faim, et je me demande jusqu'à quel stade je dois aller avant de manger ? Bonjour Linnea, Il n' y a pas de normes pour cet exercice. Il est inutile d'aller trop loin. Au cas où vous n'auriez rien ressenti, il faut arrêter l'expérience au dîner et la reprendre le lendemain
31/08/2016 (18:33) JPZ Bonjour tout le monde !
31/08/2016 (18:35) Choucathou bonjour Dr Zermati Bonjour Choucathou !
31/08/2016 (18:50) CL56 Je suis en tarin d'apprendre à gérer mes EME, en sachant que j'ai depuis lontemps des problèmes de compulsions alimentaires. Lorsque l'EME survient en dehors d'un repas, j'arrive à utiliser la RPC. Par contre je pense avoir aussi des EME en fin de repas. Mais je n'en prends souvent conscience qu'à posteriori, lorsque je me rends compte que j'ai trop mangé et que les chocolat en fin de repas était sans doute de trop. En plus je ne perçois pas encore la satiété. Bref je ne sais pas trop comment gérer ces situations. Que me conseillez-vous ? Bonjour CL56, Ce que vous décrivez est très fréquent. C'est un problème d'attention. Elle ne se trouve pas là où il faut. Vous trouverez des exercices qui vous permettront d'apprendre à diriger votre attention sur les sensation s qui produisent le rassasiement. C'est aussi pour cela que vous ne percevez pas encore la satiété. Bon courage. JP
31/08/2016 (18:34) Linnea bonjour Bonjour !
31/08/2016 (18:51) mclaire Bonjour Aujourd'hui ce qui me gëne le plus c'est la graisse importante sur la ceinture abdominale:énorme ventre;y a-t-il des "recettes? Peut -être plus d'abdominaux?Merci de votre réponse Bonjour Marie Claire, Malheureusement non. On ne peut pas contrôler l'endroit d'où on maigrit. La localisation des graisses est sous la dépendance de facteurs génétiques et hormonaux. Bon courage. JP
31/08/2016 (18:52) Linnea Non non, c'est bon, il est 9h36, et j'ai faim depuis un petit moment, je peux aller prendre un bon petit déjeûner :) Perfect !
31/08/2016 (18:41) bounty bonjour Dr Zermati je vous ai envoyé une question juste avant que le chat soit ouvert ou je parlais de mon stress bounty Je vais voir ça
31/08/2016 (18:54) Deborah Bee Suite au chat précédent je constate que ce que je croyais être des EME sont souvent des compulsions. Qu'est-ce que je dois faire? Est-ce qu'iol y a un endroit sur le site où il y a un outil pour ça? Si j'essaie de résister c'est pire... Oui bien sûr. Nous en parlons tout au long du programme. Et les coachs reprennent largement cette question. Il ne faut surtout pas lutter contre les EME sous peine de compulsion. Mais il faut apprendre à les accompagner et à manger comme il faut. En gros, accepter l'EME et déguster sereinement un aliment réconfortant. Mais c'est tout un programme !
31/08/2016 (18:55) Choucathou merci pour vos encouragements Dr Zermati.Demain j'ia un rdv par tel avec une des coachs., je vais discuter de reprendre LC à zéro ou de le continuer de manière plus lente. Bravo. Ce sera très utile de pouvoir faire le point avant de reprendre
31/08/2016 (19:00) Diane29 Bonjour docteur, je débute ce programme j'ai des compulsions quotidienne. Ce coaching permettra t il a votre avis de m'en sortir ou devrais je me faire aider en +? Bonsoir Diane, Le programme consacre une part très importante à la prise en charge des compulsions. C'est même ma principale préoccupation. Il est généralement suffisant pour la plupart des personnes concernées. Bon courage.
31/08/2016 (18:58) Callina Bonsoir Dr Zermati! Bien qu'opérée je ne perds pas de poids. J'ai perdu dix kilos seulement alors que mon opération date d'illusions y a deux ans. J'ai subi une plicature gastrique. Je ne parviens pas à manger en pleine conscience. Je ne sais pas faire intervenir les mécanismes gustatifs de la bouche. Que faire? Je suis trop concentrée à manger de petites bouchées et à manger lentement. Je ne perçois la satiété que lorsque mon ventre est plein. Que faire? Merci d'avance pour votre réponse. Bonjour Calina, Je pense que vous êtes trop concentrée à réduire les quantités. Ce n'est pas à vous de faire ça mais à votre corps de faire ce travail. Le votre consiste à mettre en place les bonnes conditions qui permettront justement au corps de faire son travail. Votre travail consiste à veiller à ce que les bonnes conditions soient respectées. Le travail du corps est de gérer les quantités. Il ne faut pas mélanger. JP
31/08/2016 (18:52) bounty Merci bounty :)
31/08/2016 (18:58) piri J'aurais une deuxieme petite question si vous me le permettez. Souffrant d'aigreurs d'estomac, j'ai parfois l'impression que cela nuit à ma lecture de la faim, auriez vous des conseils pour distinguer l'une de l'autre? Merci!
31/08/2016 (19:01) CL56 Merci pour votre réponse. Je verrai avec ma coach si ses outils sont à mobiliser tout de suite ou s'il faut encore progresser.J'ai le sentiment que si je veux aller jusqu'au bout de cette démarche, il est urgent de ne pas précipiter les choses ! Bravo CL56, un pas après l'autre. Et on finit forcément par arriver au bout du chemin
31/08/2016 (19:10) piri Je crois qu'il y a eu un bug lors de ma deuxieme question, je me permet de la reposer ici: J'aurais une deuxieme petite question si vous me le permettez. Souffrant d'aigreurs d'estomac, j'ai parfois l'impression que cela nuit à ma lecture de la faim, auriez vous des conseils pour distinguer l'une de l'autre? Merci! En effet, c'est bien possible. Mais les exercices de la faim vous aideront à bien discerner les deux sensations. Il n'en reste pas moins que la nourriture peut calmer les douleurs de l'estomac ce qui constitue une motivation à manger. Le plus logique serait de mettre en place un vrai traitement de vos douleurs
X