Chat du 31 octobre 2018 avec Gérard Apfeldorfer

31/10/2018 (18:31) G. Apfeldorfer Bonsoir à toutes et tous. Posez vos questions, et peut-être aurez-vous des réponses. Enfin, sûrement, en fait. Mais vous plairont-elles?
31/10/2018 (18:40) Callina Rebonsoir Cher Docteur! C'est la "reloue de service"( reloue: lourde.) Eh oui, malheureusement je suis pesante dans tous les sens du terme. Mes proches me trouvent lourde car pas assez dynamique, "trop potato couch", pas assez dégourdie et les hommes me trouvent trop collante... Mais c'est le découragement qui me rend comme ça. Je n'arrive pas à changer des blocages solidement ancrés, si bien que tout le monde me fuit et je me carapate encore plus dans mon cocon. Que faire? Je suis une dure à cuire... Callina, vous êtes vivante. Un monde complexe vous entoure, qui n'est ni bienveillant, ni malveillant. Que pourriez-vous faire dans cet univers, pendant le temps où vous y êtes? Voyager, vivre des expériences? Vous poser un défi que vous relèveriez, qui vous permettrait de vous prouver à vosu même que vous avez des capacités, sans doute insoupçonnées? Aider des personnes autour de vous? Vous impliquer dans une action collective? Il y a tant de possibilités... Dès lors qu'on cesse de tourner en rond autour du même problème. S'obstiner sur un problème, c'est se fermer à tout le reste.
31/10/2018 (18:41) Malikoo67 J'ai du mal à me connecter quotidiennement pour suivre mon programme, cela me fait avancer lentement, est-ce un frein pour progresser? Re-bonsoir Malikoo67. Non, chacun avance à son rythme. Mieux vaut faire les choses bien et lentement, que vite et en bâclant.
31/10/2018 (18:47) Callina Par ailleurs, j'ai identifié avec ma dernière thérapeute les raisons de mon surpoids. Mes kilos me permettent de tenir debout, de me sentir forte. Je suis tellement sensible que j'aurai peur de m'effondrer et d'être anéantie si je maigrissais. Bon, je ne vais plus voir la thérapeute en question car je ne sors plus de chez moi. Tout me semble vain. Mais une fois identifiées les raisons de on surpois, je ne vois pas ce que je pourrais entreprendre pour changer. Je ne tiens pas plus de trois minutes en méditation de pleine conscience. J'essaie de ne plus suivre mes pensées, mais je n'obtiens pas pour autant de résultats. Je voudrais par exemple réussir le CAPES, mais je ne me rends pas à la formation. Que de contradictions! Merci pour votre réponse! Callina, je pense que, au moins durant quelques temps, vous devriez ne plus vous préoccuper de votre poids et de votre alimentation. Vous tournez en rond, et cela vous sert à ne pas voir tout le reste. Vous devriez faire... quelque chose qui vous donne le sentiment d'être vivante. Ce serait une grande avancée, je pense.
31/10/2018 (18:47) Malikoo67 oui re-bonsoir, Docteur et merci ! De rien.
31/10/2018 (18:58) Callina Je ne suis pas obsédée que par mon poids. Je me suis lontemps désintéressée des hommes et voilà que je me réveille à 38 ans, sans personne à mes côtés et surtout sans enfants. Voilà ma nouvelle obsession. Maigrir, cela me servirait surtout à re-devenir belle et désirable. Rencontrer l'homme de ma vie et devenir mère, voilà ma nouvelle obsession. Et ma nouvelle source de découragement. Le temps passe si vite. Je veux absolument être une femme désirable et une mère. Mais la manière dont je m'y prends ne me mène qu'au rejet car je me fais omniprésente de peur de perdre le seul fou qui s'intéresse à moi. M'en désintéresser, être plus détachée, laisser faire les choses et je risque de retomber dans la solitude que je connais depuis toujours. Cruel dilemme. Maigrir, avoir des enfants, rencontrer l'homme de sa vie... Des rêveries qui vous dispensent de vivre. La vie, c'est lorsqu'on sort la tête du sable, et qu'on fait quelque chose. Un jour, mon Prince viendra, ou pas, et en attendant, je balaie la cours.
31/10/2018 (19:01) Callina Je vous remercie Docteur pour vos réponses! Bonne soirée et bon appétit! Bonne soirée, callina. Ah, si vous pouviez faire un pas, juste un pas, en dehors de ce chemin qui tourne en rond!
31/10/2018 (19:06) Callina Oh, vous savez, je dois me complaire dans l'échec. Je ne sais même plus dans quelle direction me tourner. Faie un pas, oui. Mais lequel? Et pour aller où? Oublier mon surpoids et mon célibat, je peux le faire. Mais que faire ensuite? Je crois que je vous ai donné quelques pistes dans mes réponses précédentes, callina.
31/10/2018 (19:22) G. Apfeldorfer Eh bien, ça ne bouge pas beaucoup. Nous allons donc nous quitter dès à présent. Bonne soirée et bon appétit à vous. Et bonnes vacances, si vous en prenez. A la revoyure.
X