Chat du jeudi 17 mai avec JP Zermati

17/05/2012 (18:29) JPZ Bonjour à vous tous pour ce chat de l'ascension..
17/05/2012 (18:30) Françoise Bonsoir et merci pour ce programme si respectueux des personnes! je suis ce programme depuis 17 jours et je me sens super bien! Délivrée d'une obsession. un peu comme quand j'ai arrêté de fumer et que je sortais les mains dans les poches, sans clops et sans briquet! Comme c'est bon de sentir à nouveau la faim et de manger sans culpabilité! Quel intelligence cette écoute du corps! Je ne suis pas au clair avec une chose: je bois un café avec une amie et un chocolat accompagne ce café. je n'ai pas faim, je me sens bien avec mon amie et j'ai envie de savourer ce petit chocolat avec mon café. Je l'entre dans mon bilan alimentaire. est ce que je dois considérer ce chocolat comme une pulsion? Est ce incompatible de dire; je n'avais pas faim et ce n'était pas pour moi une pulsion. Une pulsion pour moi, c'est quand je ne peux pas résister sous l'effet du stress ou de l'anxiété par exemple. Est ce que je m'abuse en disant cela? Est ce que je ne veux pas voir que c'est une pulsion ou est ce que ça n'en est pas une? Merci pour votre réponse et pour tout le reste!!!! Bonjour Françoise, Ce bien-être retrouvé me fait chaud au c?ur. Ce que vous décrivez n'est pas une compulsion. C'est une simple EME destinée à augmenter un état agréable et de détente. Toutes les EME ne sont pas problématiques. Celle-ci fait partie des bons moments de la vie. Il faut au contraire le savourer et ne pas le gâcher avec de la culpabilité qui amenerait alors la compulsions. Bonne continuation. JP
17/05/2012 (18:32) Catoumam Bonsoir Bonsoir Catoumam
17/05/2012 (18:34) francois bonsoir mr zermati voila sa fait depuis le 25 dec que je suit inscrit dans votre programme et je suis tre tre content du resultat et 4 mois et demin j ai perdu 20 kilo en suivent bien votre programme biensur avant je fesais du 50 en jaen maintenant du 37 sa montre a quel point j ai minci , je voulais savoir esque le corp ce stabilise vraiment tous seul parce que il veux pas encor ce stabilise ?? merci Bonjour François, Le corps se stabilise spontanément à son poids 'd'équilibre dans la mesure ou on respecte ses besoins, ses sensations de faim et de satiété. Je suis très content pour vous de cette perte de poids. Assurez-vous qu'elle est bien dû au respect de vos sensations alimentaires et qu'il n'y a pas de restriction masquée. Félicitation ! JP
17/05/2012 (18:37) Stephane J'avais posé à l'avance une question sur votre méthode et le baclofène. l'avez-vous? sinon, je peux la reposer JE vous l'envoie. Elle était très intéressante.
17/05/2012 (18:38) Stephane Bonjour, depuis 30 ans j'ai des problèmes d'alcool, de drogue, de cigarette, de poids et d'autres dépendances. Depuis 2 mois mes problèmes d'alcool de clopes et de drogues se sont complètement envolés grâce à une prise quotidienne de 180mg de Baclofène. Je revis, c'est merveilleux!!! Depuis longtemps je connais en théorie vos livre, le mindfulness diet et plein d'autres techniques de développement personnel liées au poids. J'ai toujours été incapable de les pratiquer en vrai, mes pulsions étant systématiquement trop fortes. Maintenant j'y crois, c'est pourquoi je me suis inscrit à votre programme Par contre, j'ai eu beaucoup de mal à commencer, entre les vieilles habitudes etc... Avez-vous du recul ou au moins d'autres expériences sur l'utilisation conjointe de votre méthode et du baclofène. Merci. Bonjour Stéphane, Pour le moment, je n'ai pas encore d'expérience personnelle sur le baclofene et l'impulsivité alimentaire. J'ai contacté Olivier Ameisen pour en parler avec lui. Il pense que ce pourrait une bonne indication mais je ne crois pas qu'il ait encore une très grande expérience du baclofene dans les TCA. En tout cas, je m?intéresse de près à ce sujet. Je serais très heureux que vous me teniez personnellement au courant de votre évolution. Merci à vous. Bon courage. JP
17/05/2012 (18:40) rory24 Bonsoir, cela fait maintenant un peu plus d'une semaine que je m'essaie à la pleine conscience. J'ai mremarqué que je baille beaucoup quelle que soit l'heure où je pratique. Est-ce normal? Ce n'est pas anormal, en tout cas. Il est possible que la PC induise un état de détente ou révèle un état de fatigue. Pour être dans l'esprit de l'exercice, il suffit simplement d'observer ce qui se passe pendant la durée de l?exercice.
17/05/2012 (18:41) rory24 J'ai du mal à finir mes repas. Mes repas sont "diététiquement" équilibrés mais je veux toujours quelque chose de plus (un carré de chocolat, des gâteaux, un bonbon). D'où peut provenir ce comportement? Comment le désactiver? Ne vous obstinez pas à vouloir équilibrer vos repas. Et essayez simplement de vous garder une petite faim pour votre dessert. Tout ira beaucoup mieux. L'équilibre s'obtient sur plusieurs jours ou plusieurs semaine.
17/05/2012 (18:43) Francoise. Merci pour votre réponse et cette préci Françoise/ On dit partout que si on saute un repas le corps stocke les calories du repas suivant. pourquoi cela fonctionne t-il différemment si la faim est présente? C'est une mythologie. Le corps ne stockera pas le repas suivant si vous mangez à votre faim. PAs d'inquiétude.
17/05/2012 (18:45) LéaLinux Bonsoir, j'ai commencé le programme il y quelques jours. Je ne supporte pas l'image que je renvois depuis que je suis en surpoids et en même temps, je n'ai plus la volonté, ni le courage pour que cela change. Comment faire ? Bonsoir LéaLinux, Vous en êtes au tout début du programme. Si vous là, c'est bien que vous voulez changer quelque chose. Mais vous verrez, au contraire des régimes qui ne sont que maltraitance, vous travaillerez ici dans le respect de vous-même, dans la bienveillance. A très bientôt.
17/05/2012 (18:46) Francoise. Merci pour votre réponse et cette préci françoise C'est une mythologie qui à la peau et la dent dure!!! :-) OH que oui !
17/05/2012 (18:49) Juliaan J'ai mis ma balance à la cave et j'écoute mes sensations. Mais j'angoisse quand même. Je n'ai pas de poids à perdre, mais j'ai peur d'en prendre. Du coup j'essaie 10 fois mon jeans, ou je me mesure la taille. J'ai fait beaucoup de progrès depuis ce programme, je mange à ma faim et selon mes envies, je me sens mieux, mais comme je suis gourmande je culpabilise encore de manger environ 60 grammes de chocolat par jour! Et le stresseur poids , ben il me stresse encore. Pas de panique. Mark Haub a perdu 12kg en 10 semaines en ne mangeant que des chips et des brownies au chocolat. On peut maigrir en mangeant ce qu'on veut. Vous ferez bientôt des expériences qui vous en apporteront la preuve sur vous-même. Une preuve est plus convaincante qu'une jolie démonstration. Quant au stresseur poids, il va falloir le travailler... mais c'est plus loin dans le programme.
17/05/2012 (18:51) rory24 Merci pour vos réponses. Une interrogation encore. J'ai constaté qu'à chaque fois que je fais une compulsion de sucré (souvent en quantité importante chocolat, gâteaux..;), j'ai une pensée qui vient par la suite "il ne faut plus que j'en achète tant que je ne sais pas les gérer". Est-ce une pensée automatique (car j'ai constaté qu'elle revient souvent mais que quand je fais les courses j'ai du mal à écouter)? Est ce du bon sens ou pas du tout? Car ces aliments sont problématiques pour moi... Restez prudente avec la réintroduction des aliments riches tant que vous n'avez pas retrouvé vos sensations de faim. Ensuite, au contraire, essayez de ne pas vous laisser influencer par les vieux réflexes de restriction.
17/05/2012 (18:52) rory24 Je viens de lire la remarque de Juliaan sur le "stresseur poids", pouvez-vous éclaircir cette idée? Un travail sur cette notion est-il proposé dans le programme? Oui, mais plus loin dans le programme. Ce sujet est largement abordé dans les forums. Je vous invite à les lire et à y participer.
17/05/2012 (18:52) LéaLinux Mille mercis M. Zermati, je n'ai pas l'habitude d'être bienveillante avec moi-même, toujours avec les autres. Je vous fais confiance pour me guider sur un nouveau chemin Toute notre équipe et la communauté seront là pour vous soutenir.
17/05/2012 (18:56) Ninon Bonsoir à tous Bonsoir Ninon
17/05/2012 (18:57) misia J'ai commencé LC depuis un mois à peu près. J'essaie de manger quand j'ai faim mais comme il est difficile de connaitre sa satiété. Quand je n'ai pas faim et que je saute mon petit déj, j'ai l'impression de faire un exploit...Par contre, même si j'ai conscience de l'importance de la RPC, j'ai ENORMEMENT de difficulté à le faire:( Bonjour Misia, La RPC ainsi que tous les autres exos de PC sont très utiles pour travailler sur les sensations alimentaires et surtout sur les EME. Mais il n'y a pas d'urgence. Avancez à votre rythme en faisant bien attention de ne pas prendre ces exercices en aversion. Quand vous les faites, entrainez-vous à observer les pensées et les sensations d'inconfort qui les accompagnent. Allez-y cool mais persévérez.
17/05/2012 (18:58) Stephane Ah oui, j'ai beaucoup de choses à dire. je peux vous écrire hors de ce chat ? Stéphane, vous pouvez me contacter sur ma boite mail ou par l'intermédiaire du coach.
17/05/2012 (18:59) rory24 Je suis actuellement dans le carnet où je note mes EME. J'ai du mal à identifier les indices physiques de mes émotions (à part quand ce sont des émotions fortes), et aussi à nommer mes émotions? Avez vous des pistes pour que je puisse travailler ce point plus en prodondeur? Le vous suggère de vous entrainer sur le body-scan. Il vous permettra de mieux détecter vos sensations physiques. Vous pouvez aussi demander au coach une liste de vocabulaire émotionnel.
17/05/2012 (19:02) Catoumam Docteur, je ne sais pas si j'ai été très claire lors de ma précédente question, alors je me permets de la reposer : Cela fait donc 9 jours que j'ai commencé la méthode. Je me sens nettement mieux dans mon corps et dans ma tête, cela me fait vraiment du bien ! Je me réjouis d'avoir déjà perdu 1.6kg. J'arrive bien à appliquer la méthode que vous proposez, je mange quand j'ai faim, donc je mange moins, mais en plusieurs petits repas. Hier soir au diner, j'ai eu l'impression de manger une plus grande quantité que d'habitude,. Je me suis demandée s'il fallait me freiner alors que j'avais encore faim. Que dois-je faire dans ces cas là ? Je comprends mieux. Dans la mesure où vous savez bien reconnaitre vos signaux de faim, il faut respecter votre faim même s'il elle plus importante que d'habitude. La faim a des raisons que la raison ignore ! Tout l'avantage de ce système, c'est qu'il n'y a pas besoin de se demander pourquoi on a faim. Se demande-t-on pourquoi on a soif !
17/05/2012 (19:03) LéaLinux Bonjour, je m'appelle Martine, 'ai commencé le programme depuis le 15 mai et je suis un peu perdue pendant la phase d'observation. cela doit être normal, je suis tellement habituée à suivre un programme strcit dont on ne peut déroger. N'y-at-il qu'à observer et noter pendant cette 1ère étape ? Par aiileurs, en fin d'après-midi, moment où le stress doit être au plus fort, j'engloutis tout ce qui "tombe sous la main", après j'ai honte et je culpabilise. cela fait plusieurs mois que cela dure et j'ai l'impression que cela ne s'arrêtera jamais. Cela m'angoisse car j'ai ma grand-mère maternelle qui est morte des conséquences de son surpoids alors que j'avais 2 ans, et aujourd'hui, alors que j'ai 54 ans, j'ai dépassé les 100 kilos. j'ai peur et je suis angoissée. J'ai même envie de demander à mon médecin s'il pourrait me prescrire quelque chose pour éviter ces crises de boulimie. J'ai l'im!pression que si cela s'arrêtait pendant quelques semaines j'arriverai à reprendre le dessus. Qu'en pensez-vous Docteur ? Et que me conseillez-vous pour m'aider ? Je vous remercie par avance Bonjour LéaLinux, Vous êtes en pleine période d'hyperphagie. Ce que vous vivez en ce moment doit être très douloureux. Vous pouvez contacter votre médecin si vous vous sentez très anxieuse ou déprimée. Il pourra sans doute vous aider. Durant la phase d'observation, vous pouvez dès à présent commencer à essayer de respecter vos sensations de faim. Notamment après une crise hyperphagique, je vous invite fortement, dans la mesure du possible, à attendre le retour de votre faim et surtout à ne pas vous astreindre à prendre un diner. Beaucoup de personnes sur le site ont commencé dans le même état d'esprit que vous et ont réussi à se guérir de leurs crises. Soyez patiente et persévérante. Bon courage. JP
17/05/2012 (19:04) Flopie Bonjour Dr Zermati, une petite question un peu hors programme sur l'arrêt du tabac et LC. En effet, je suis le programme depuis octobre dernier et j'avoue qu'il me convient plutôt très bien, je suis vraiment plus sereine par rapport à la nourriture ! Mais aujourd'hui, nouvelle donne, j'ai arrêté de fumer (un peu par hasard lors de mes vacances, mais cela fait plus d'1 mois que je n'ai pas fumé, l'éloignement des tracas quotidien a bien marché!) mais de retour dans mon quotidien (et mes habitudes) je me rends compte que la cigarette et la faim était étroitement liées (souvent pour clôturer un repas) et j'ai peur de compenser ce manque sur la nourriture et de déclencher des EME de fin de repas (mon point faible). Avez-vous des conseils pour passez cette étape ? Bonjour Flopie, L'arrêt du tabac peut parfois s'effectuer sans aucune difficulté. Mais c'est parfois une période délicate avec un risque de prise de poids. Pour deux raisons. La première est métabolique. Le tabac augmente les dépenses énergétiques. C'est pourquoi les fumeurs ont un poids inférieur à celui des non fumeurs. En arrêtant de fumer, il peut donc y avoir un petit rattrapage métabolique et une petite prise de poids. Généralement de l'ordre de 0 à 3 kg. La seconde est psychologique. Le ex-fumeur se met à fumer de la nourriture. Il se calme en mangeant plutôt qu'en fumant. Ou bien souvent, il remplace la cigarette de fin de repas par un produit sucré. Je vous suggère de traiter vos envies de fumer exactement comme vos EME. Augmentez votre pratique de la PC et servez-vous de l'EME-zen. Pour les fins de repas, plutôt que de lutter contre vos envies de sucré, essayez plutôt de vous garder une faim pour un petit dessert. Si vous pratiquez une activité physique, c'est aussi un bon régulateur émotionnel dans cette période. N'hésitez pas à demander de l'aide à un tabacologue qui pourra vous proposer des solutions utiles. Bon courage. JP
17/05/2012 (19:06) Catoumam Je vous remercie beaucoup de votre réponse Docteur. Je continuerais a écouter ma faim, et non ma tête ! Sur ce, je vous souhaite une très bonne soirée. A très bientôt.
17/05/2012 (19:08) LéaLinux J'ai encore une autre question. Que pensez-vous des médicaments qui peuvent aider à contrôler l'appétit ? Je pense notamment à la sibutramine. Merci pour votre réponse Malheureusement, aujourd'hui tous les médicaments qui pourraient avoir une utilité dans le traitemet du surpoids présentent des effets secondaires et la plupart ont été retiré du marché. Nous attendons toujours le bon médicament, efficace et sans effets secondaires
17/05/2012 (19:08) Isaline25 Bonjour Docteur, j'aimerais tout d'abord vous remercier car votre programme m'a véritablement changé la vie. Ma question est la suivante : quand je suis avec ma famille ou mes amis proches, j'arrive sans problème à refuser la nourriture qu'il me propose. Mais quand je suis avec d'autres personnes, même si je n'ai plus faim, je continuer de manger. Dès que je dis non, j'ai droit à des remarques du genre " mais tu ne manges que ça ? " ou " ce n'était pas bon c'est ça " avec la mine déconfite qui va avec. Je n'arrive pas à dire non à ces personnes. Auriez vous des conseils à me donner ? Bonjour Isaline, Je suis heureux que notre programme vous fasse du bien. Dans les situations que vous décrivez, il faut surtout éviter de se justifier ou de donner des explications. "Tu ne manges que ça ?", "Oui, c'était parfait". "Ce n'était pas bon?". "Au contraire, c'était délicieux. Je me suis régalée". Tout au plus, au grand maximum, vous pouvez ajouter " je n'ai plus faim". Si la personne se répète, répétez-vous aussi. En revanche, je vous suggère de faire un grand nombre de compliments sur le plat que vous venez de manger. N'hésitez pas à en faire des tonnes. Je me suis régalé, c'était délicieux, je tiens à avoir cette recette, j'en rapporterais bien à la maison, j'ai adoré cette petite pointe de citron... Il s'agit d'un petit entrainement à l'affirmation de soi. Il y aura un peu plus loin dans le programme un outil intitulé savoir dire non. Bon courage. JP
17/05/2012 (19:10) claire je constate pour les exercices qui impliquent une certaine modification horaire des repas, que je me retrouve dasn une panade complete. En effet, et je suppose que c'est aussi lié à ma vie de mère de famille, mais il me parait impossible modifier ce rythme. Bien sur, celui ci me rassure car il m'evite surement de prendre comme unique signal ma vraie faim... Bonjour Claire, Je comprends qu'il ne soit pas si facile de lâcher un système bien connu pour un système encore inconnu. Ce déphasage est assez désocialisant. Mais il est nécessaire pour retrouver rapidement vos sensations alimentaires et votre vie de famille. Vous deviendrez rapidement capable de jongler avec les aliments pour faire venir votre faim quand vous le décidez. Attention, toutefois que tout ça ne cache pas une peur d'avoir faim. Dans ce cas, l'exercice de faim en PC devrait vous aider beaucoup. Bon courage. JP
17/05/2012 (19:13) rory24 Une question me traverse l'esprit: arriverai-je un jour à ôter la charge émotionnelle de certains aliments (dans mon cas ce sont les aliments que je nomme "doudous" comme le chocolat au lait ou blanc, les barres Kinder, certains types de gâteaux secs)? Bien sûr que oui. Nous allons vous apprendre à vous réconforter efficacement avec vos aliments doudous. Cad à les manger sereinement sans émotions négatives et en quantité raisonnable. Vous verrez c'est un grand moment !
17/05/2012 (19:13) misspurple bonjour j'ai une question un peu 'médicale'. Quand on mange beaucoup son estomac se distend, n'est ce pas? donc je me demandais si on est habitué comme moi à manger beaucoup , notre estomac est distendu? donc si on écoute sa faim on a beaucoup faim et du coup c'est un peu le cercle vicieux? j'ai remarqué que quand je diminue ma ration au début c'est un peu dur mais ensuite mon corps s'habitue à manger moins, est ce que mon estomac 'retrecit'? je ne sais pas si je suis claire. En gros peut on diminuer ses besoins en habituant son corps à manger un peu moins? sommes nous déterminer à manger à un volume donné ou peut on distendre son estomac ce qui entraine un appetit plus grand? Bonjour Misspurple, Heureusement, ce n'est pas la taille de l'estomac qui détermine notre appétit. Pas plus que c'est la taille de notre vessie qui détermine notre soif. La distension gastrique joue un rôle dans la satiété. Mais il est assez mineur. Les mécanismes de rassasiement sont nombreux et essentiellement sensoriels. C'est pourquoi nous insistons beaucoup sur le rassasiement gustatif. Donc n'ayez pas d'inquiétude. La rééducation des sensations est plus importante que la taille de l'estomac. A très bientôt. JP
17/05/2012 (19:16) Juliaan Cher Docteur, comment est-ce possible qu'avec le même poids, un jour je me sente bien dans mes baskets et un autre je me sens lourde, ballonnée et mal dans mes baskets. Du coup j'ai tendance à faire des eme juste parce que je me sens mal? EN fait je n'accepte pas de me sentir parfois mal La perception de son poids et de son apparence dépend aussi de son humeur. Il est aussi possible que vous soyez ballonnée du simple fait d'une petite colopathie. Il s'agit alors d'un gonflement et non d'une prise de poids.
17/05/2012 (19:16) marily Bonsoir, j'ai quand même un souci concernant des carences en vitamines ou sels minéraux qui pourraient survenir si nos rations alimentaires diminuent car le nombre de repas est plutôt réduit et comme il faut manger à notre faim certains besoins risquent de ne pas être couverts..Faudrait-il consommer pendant un temps réduit, des compléments alimentaires ciblés?Je suis juste un peu inquiète sur le long terme. Merci Bonjour Maily, Vous avez raison de poser cette question. L?équilibre en vitamines suppose une certaine quantité d'aliments. Les petits mangeurs ont des apports insuffisants pour couvrir leurs besoins en vitamines et minéraux. Les obliger à manger équilibré les entrainerait à trop manger et donc à prendre du poids. Il est donc nécessaire dans ce cas de faire des cures régulières de polyvitamines. Merci de votre question. A très bientôt. JP
17/05/2012 (19:17) Karott43 Bonsoir et merci de votre disponibilité, voici ma question : j'ai du mal lorsque je n' ai pas faim à ne pas m'asseoir à table avec mes proches et de là , dîner avec eux... M'asseoir loin d'eux me donne un sentiment désagréable. Alors je tente de manger peu mais comme je ne reste pas "en contrôle" je me surprend à manger même en quantité modérée. Que faire. Bonjour Karott, Il y a un plaisir évident et naturel à partager le repas avec ses amis ou sa famille. Heureusement ce déphasage est provisoire. Si vous ne pouvez pas vous tenir à l'écart, dans ce cas, à l'impossible nul n'est tenu. Ce que vous faites me parait un bon compromis. Installez-vous avec vos proches et contentez-vous de partager avec eux un petit dessert. Bons courage. JP
17/05/2012 (19:19) rory24 Oh j'ai hâte de connaître ces moments là car pour le moment je ne sais pas quoi faire "qu'engloutir" les aliments doudous. Pas sympa pour eux ;-) je leur manque de respect...Je tenais aussi à vous remercier pour votre immense disponiblité, votre bienveillance et celle de l'équipe du site. C'est unique, merci beaucoup! En attendant de travailler sur le réconfort, rappelez-vous qu'aucun aliment ne fait grossir quand vous avez faim. Et si vous le dégustez sans faim, il suffit alors de laisser la régulation faire son travail et d'attendre paisiblement le retour de votre faim.
17/05/2012 (19:19) marievioloncelle Et il possible de confondre faim et soif? Je ne sais jamais si j'ai faim, ou si c'est une autre sensation. C'est une confusion assez fréquente. N'ayez pas d'inquiétude, les exercices sur la faim vous aideront à bien faire cette différence. A très bientôt. JP
17/05/2012 (19:20) sylvas Bonsoir, et merci pour votre méthode qui me permet enfin de me déculpabiliser ! Merci pour la confiance que vous nous accordez et que vous nous permettez de nous accorder. Il y a deux ans, j'ai suivi (eh oui !) le régime Dukan. Lors de ce régime, j'ai commencé à avoir les oreilles complètement bouchées dès que j'avais faim en fin de matinée, Et le seul fait de manger apaisait ce problème. Depuis, le symptôme a presque disparu, mais il me revient nettement lors des RPC. Pensez-vous qu'il puisse y avoir un rapport avec l'alimentation ? Bonjour Sylvas, Je pense en effet qu'on grandit quand on nous fait confiance. Pour ce qui est des oreilles bouchées, je suis perplexe. Je ne vois pas le lien avec l'alimentation. Ne serait-ce pas une question d'anxiété ? Peur d'avoir faim, angoisse au cours de la RPC ? J'avoue que je ne sais pas trop quoi vous répondre. L'anxiété me parait une possibilité. Tenez-moi au courant si vous trouvez une réponse. JP
17/05/2012 (19:22) yayanne Bonjour, Je commence juste votre programme ar je n'en suis qu'au bilan. cela fait des années que je mange en culpabilisant, depuis l'adolescence en fait. j'ai même caressé l'espoir, le rêve, de pouvoir m'arrêter de manger! comme je me suis arrêtée de fumer..J'ai un vrai problème relationnel avec la nourriture.Petite question: je me suis aperçue, rien qu'en remplissnat le carnet alimentaire, que parfois je mangeais par peur, mais vraiment peur, de louper qqc: des gâteaux me sont proposés ( le problème n'arrive qu'avec le sucré), je sa Bonjour Yayanne, Une partie de votre question a disparu. Je pense que vous évoquez la peur de manquer. Celle-ci est pratiquement toujours présente chez les personnes présentent des comportements de restriction depuis plusieurs années. Une partie du programme y est consacrée. Vous pourrez spécifiquement travailler sur cette difficulté et la surmonter. Bon courage. JP
17/05/2012 (19:24) Ninon J'aimerais dire que, depuis trois semaines que j'ai commencé à suivre ce programme, je me sens bien mieux. Je mange beaucoup moins, j'arrive à me rendre compte que, oui, je suis rassasiée, je me sers des assiettes moins pleines, aussi. J'ai toujours du mal à "ne pas finir" (on ne refait pas comme ça une éducation vigoureuse à ce sujet), mais je commence doucement à m'y faire. Quand j'ai une EME (et j'en ai bien moins souvent), je respire doucement les yeux fermés, calmement, et très étrangement, ça passe. Ce qui ne m'empêche pas, parfois, de céder, comme si je voulais quand même "choisir" de manger pour me calmer. Mais tout ça reste très limité. Merci de votre aide si précieuse. Merci Ninon pour ce témoignage qui me fait très plaisir et qui fera très plaisir à tout le monde. Vous progressez très vite aussi bien sur vos sensations alimentaires que sur vos EME. Vous êtes tout à fait dans l'esprit de notre travail. Bonne continuation. JP
17/05/2012 (19:25) peel Bonjour, j'ai démarré ce programme il y a environ un mois 1/2, s'il me permet (me contraint?) de reprendre le contrôle sur mes émotions, d'être à l'écoute et de respecter mes besoins et mes envies, je trouve complexe (mais intéressant) de sortir d'une forme de servilité qu'impose "un régime" : suivre à la letrte une ordonnance de choses à faire ou ne pas faire...je veux dire que ce que je trouve complexe c'est bien la liberté, le fait de se réapproprier le droit à se nourrir de ce dont nous avons réelement besoin...notre société et notre éducation nous modelisent, et avec ce programme, il faut apprendre à désobéir...pa Bonjour Peel, Une partie de votre question a disparu. Ce programme est basé sur une approche expériencielle. Il permet d'apprendre sur soi et de découvrir ce qui est vrai pour soi à partir de sa propre expérience. Il impose effectivement de ne plus tenir compte d'un certain nombre de recommandations qui s'appliquent peut-être à des populations moyennes mais pas à des individus en particuliers. Nous sommes tous uniques et personne n'est mieux placé que nous pour savoir de quoi nous avons besoin. A très bientôt. JP
17/05/2012 (19:26) lagermaine43 faut-il s'obliger à prendre ses repas à heures fixes au risque de ne plus s'alimenter suffisamment .Et dans ce cas le grignotage ne devient-il pas une façon de manger assez désquilibré .De plus on nous dit depuis des lustre qu le petit déjeuner est nécessaire pour redémarrer notre activité Bonjour lagermaine, Il n'y a aucune obligation physiologique de s'alimenter à heure fixe. En revanche, il est important de savoir répondre aux besoins de son corps. Lui apporter de la nourriture quand il la réclame et le laisser en paix quand il ne réclame rien. Grignoter signifie manger sans faim. Ce n'est pas ce que nous préconisons. Nous disons qu'il n'y aucun danger à manger entre les repas quand la faim se fait sentir. Exactement comme le font les enfant qui prennent leur goûter. Très rapidement, le travail que vous allez effectuer sur LC vous rendra capable de concilier votre faim avec les horaires de table de façon à retrouver une vie de famille. Pas de problème pour le petit déjeuner, il n'est pas nécessaire de manger le matin si on a pas faim. Mais rien n'empêche de prévoir une collation dans la matinée si nécessaire. Au total, toutes ces conseils nutritionnels présentent le risque de nous déconnecter de nos besoins et de nous faire trop manger. A très bientôt. JP
17/05/2012 (19:27) Une ronde aussi Bonjour Docteur, je suis inscrite depuis 5 mois maintenant, j'ai perdu 5 kg en début de programme, j'ai tout laissé tombé et tout repris (rhhh perfectionnisme quand tu nous tiens). Il y a 3 semaines, j'ai acheté votre livre "maigrir sans régime". Je le lis, à mon aise, et j'arrive à comprendre plein de choses qui m'avaient échappées. Aujourd'hui, je ne mange que quand j'ai faim, c'est tellement meilleur. Et je mange de tout. Par contre, je ne contrôle pas du tout ma satiété quand je suis invitée. (Impossible pour moi) Pour compenser, je saute les repas suivants jusqu'au retour de la faim. Je perds du poids...doucement. Une question me turlupine: "comment peut on perdre du poids si on mange à sa faim, le corps puisent il dans ses réserves avant de déclarer ses besoins ? Merci Bonjour, Je sais bien qu'il est difficile d'avancer à son propre rythme en lâchant les idées de performance. Je suis content que vous ayez repris le programme et que vous le suiviez plus librement. Il est normal de dépasser sa satiété lors de repas festifs. Il suffit de rester dans sa zone de confort et d'attendre effectivement que la faim revienne quitte à laisser passer un repas. Dans ce cas, on ne peut pas vraiment dire qu'on saute un repas. Comment peut-on maigrir en respectant sa faim ? C'est une très bonne question. Il faut simplement savoir à quoi servent la faim et la satiété. Ce sont des sensations dont la seule fonction est de nous ramener et nous maintenir en permanence à notre poids d'équilibre. Elles nous font maigrir quand nous sommes au-dessus de notre poids d'équilibre et nous font grossir quand nous sommes au-dessous. Nous sommes programmés pour rester à notre poids d?équilibre. Il faut bien que notre corps nous adresse des informations pour nous dire ce que nous devons manger pour ne pas maigrir et ne pas grossir. C'est le rôle de la faim et de la satiété. Voilà pourquoi il est si important de savoir les reconnaitre et les respecter. Bonne continuation. Et bravo pour votre retour. JP
17/05/2012 (19:28) Kitty68 bonjour! j'ai subit une hystérectomie il y a 10 ans et depuis cette date je n'arrive pas à perdre de poids. Toutes les femmes parlent des kilos perdus et repris mais moi mon premier et principal problème est de PERDRE du poids. Je pense avoir une alimentation saine et équilibrée, mais j'ai un travail sédentaire. Je suis désespérée de devoir toujours me fliquer pour ne pas prendre plus de poids et la ménopause étant bien installée depuis deux ans c'est encore pire! pensez vous qu'il y ai une solution pour que je vois un jour ma balance aller du bon coté? merci de vos conseils, je me sens seule et incomprise... Bonjour Kitty, Il est possible que vous ayez un métabolisme difficile. Mais le fait de manger sainement et équilibré n'est pas une garantie de perte de poids. Cela peut même conduire parfois à manger plus que ses besoins et à prendre du poids. En travaillant sur vos sensations alimentaires vous pourrez découvrir le fonctionnement de votre métabolisme et savoir où se trouve aujourd'hui votre poids d'équilibre. Je vous invite à rester optimiste. Beaucoup de personnes qui s?astreignaient à manger équilibré ont réussi à perdre du poids en se fiant à leurs sensations alimentaires. Ne vous découragez pas. Bon courage. JP
17/05/2012 (19:29) ETTEDO Bonjour, J'ai été très enthousiaste quand j'ai découvert LC et pourtant aujourd'hui je me vois très découragée ..... je vous ai rejoint le 13/2 et me voici après 3 mois à seulement 20% du parcours alimentaire et avec x kg en plus (car je ne me pèse plus !!). J?avance très très lentement. J?ai un nouveau job et très peu de temps ! J?ai 2 questions pensez-vous qu?il est possible d?obtenir un résultat à ce rythme et avec en plus, des périodes d?interruption (quand je voyage) ? Puis-je espérer que les effets de la ménopause pourront aussi trouver une solution ? Je vous remercie. Bonjour ETTEDO, Votre nouveau travail a l'air de vous accaparer beaucoup, en temps et en émotion. C'est sans doute la raison de votre prise de poids. Il est normal que vous progressiez lentement si vous n'avez pas la possibilité de vous consacrer davantage au programme. Chacun avance à son rythme, en fonction de ses contraintes de temps ou autres. Il faut accepter que les progrès soient proportionnels au temps que vous pouvez consacrer. Je suppose que ce nouveau travail a peut-être déclenché de nombreuses EME qui vous ont fait grossir. Plusieurs exercices du programme peuvent vous aider, même pendant vos déplacements. Je pense à la dégustation et à la PC. Ne vous découragez pas. Mieux vaut faire un peu que pas du tout. Mieux vaut avance un peu et même lentement que pas du tout. Attention toutefois à ne pas réintroduire trop rapidement les aliments riches si vous n'avez pas encore retrouver vos sensations de faim. Bon courage. JP
17/05/2012 (19:30) JPZ Merci à tous pour votre participation. A très bientôt sur les forums. Bon we à ceux qui font le pont.
X