Chat général du 05/03/19 avec Gérard Apfeldorfer

05/03/2019 (18:04) THEZEE Bonjour pourquoi lors d"émotions je n'arrive plus à maîtriser c'est comme des pulsions il faut que je mange j'ai besoin de remplir je n'arrive pas à me contrôler Bonsoir Thezee. Vous êtes la proie d'envies de manger émotionnelles (EME). Bienvenue au club, car vous n'êtes pas toute seule! Il existe 2 sources d'EME. Tout d'abord, vous tentez de contrôler votre alimentation en vue de contrôler votre poids. C'est ce qu'on appelle la restriction cognitive. Mais faire un régime s'avère bien plus difficile qu'on le croyait au départ. Tôt ou tard on craque. Et alors, bonjour la culpabilité, la déprime, la peur de recraquer. Sans compter la peur d'avoir faim, parce qu'on pense que la faim va nous faire craquer. Et la peur de manquer, puisqu'on manque de ce qu'on aime, et qu'on se dépêche de le manger pendant qu'il y en a, en essayant de ne pas penser à la culpabilité qui va suivre. Ces émotions, dites alimentaires, engendrent à leur tour le besoin de se réconforter, et les nourritures qu'on s'interdit en deviennent encore plus attirantes, irrésistibles. La seconde source d'EME, c'est tout ce qui se passe dans notre vie, et qui déclenche toutes ces émotions qu'on a du mal à vivre: la colère, l'ennui, la déprime, l'angoisse à propos de ceci ou cela. On veut se protéger de toutes ces émotions, de tous ces discours intérieurs pénibles, et on pense que manger des aliments riches et savoureux va calmer les émotions. En fait, c'est vrai, ça calme, mais vient alors la peur de grossir, et toutes les émotions de la restriction cognitive. En résumé, le contrôle n'est pas la bonne solution, ni dans un cas, ni dans l'autre. Le programme LC va vous apprendre comment vous sortir de là: vous apprendre à mieux vivre vos émotions (par la pratique de la pleine conscience et un travail sur vos discours intérieurs), et vous apprendre à vous réconforter en mangeant ce que vous aimez, mais sans culpabilité, en dégustant, dans un climat de paix. En somme savoir se réconforter plus en mangeant moins. Faites le programme calmement, sérieusement, en vous appliquant. Prenez votre temps. Et vous allez avancer sur ce chemin. Pas à pas. Bonne route à vous.
05/03/2019 (18:13) Essy96 Bonjour, Comment être à l'écoute de sa faim quand on met un point d'honneur à manger en famille? (horaires, menus..) Bonsoir esse, C'est une bonne question. Mais en fait, lorsqu'on a tendance à manger à des heures régulières, lorsqu'on se fie dans l'ensemble, la plupart du temps, à ses sensations de faim et de rassasiement, on développe assez rapidement des habitudes qui nous font percevoir le rassasiement en adéquation avec le temps qui reste jusqu'au prochain repas. C'est ce qu'on appelle les appétits prévisionnels. En effet, ce qu'on appelle le rassasiement global (différent du rassasiement gustatif, qui nous fait nous arrêter de manger un aliment donné parce que celui-ci ne nous procure plus de plaisir gustatif, et sur lequel nous insistons particulièrement sur Linecoaching, pour vous conduire à manger principalement en vous laissant guider par le plaisir gustatif), ce qu'on appelle le rassasiement global, est une sensation apprise, d'origine conditionnée, qui s'adapte donc à notre mode de vie. On ressent l'impression qu'on a suffisamment mangé, et qu'on n'aura pas faim avant l'heure prévue pour le repas d'après. C'est une chose nécessaire puisque, selon les régions et selon les époques, le nombre de repas quotidiens peut aller de 1 à 10. Si on ne fait qu'un seul repas par jour, on a alors très faim, le rassasiement global survient tardivement, on mange beaucoup et on a envie de plusieurs aliments différents. Si on fait une dizaine de prises alimentaires, comme en Asie du sud-est, la faim est modérée, le rassasiement global vient vite, et on a tendance à ne manger qu'un seul aliment à chaque prise alimentaire. Lorsqu'on mange sans horaire, lorsqu'on est en restriction cognitive, le rassasiement global disparaît. mais il revient lorsque tout cela se corrige. Donc, de ce côté là, patience. Ensuite, pour ce qui est des choix alimentaires, il est vrai que l'on ne mange pas toujours ce que l'on voudrait. Tout d'abord, parce que, bien des fois, ce qu'on voudrait n'est pas ce qui est disponible. Ensuite, parce que lorsqu'on mange sur un mode convivial (ce qui est, rappelons le, la façon habituelle en France, et la meilleure façon de manger) on doit parfois se sacrifier pour en contenter d'autres. Mais l'important est que ce ne soient pas toujours les mêmes qui se sacrifient. Il n'est pas nécessaire de se faire plaisir à chaque repas. L'important est de se permettre de manger ce qu'on désire au moins de temps en temps. De toute façon, moins on mange ce qu'on désire, et plus le désir devient puissant, jusqu'au moment où on se débrouille pour l'avoir. C'est souvent comme ça qu'on construit les menus familiaux: un jour, on fait plaisir à l'un, et un jour on fait plaisir à l'autre. Veillez à ne pas vous oublier!
05/03/2019 (18:13) Survivor Bonjour Docteur, comment savoir si j'ai envie d'un aliment plus qu'un autre ? Je trouve ça difficile. Je reste souvent de longues minutes devant le frigo en m'interrogeant, je finis par faire un choix mais celui-ci n'est pas évident. J'ai l'impression de faire un peu le régime de l'envie... D'avance merci pour vos conseils. Bonne soirée. Bonsoir survivor, Si vous ne savez pas ce dont vous avez envie, c'est donc que plusieurs choses peuvent vous convenir et que l'un ou l'autre, ma foi, ça vous va bien. Le jour où vous aurez vraiment envie de quelque chose en particulier, ne vous inquiétez pas, vous le saurez. Ou peut-être aussi, c'est que vous n'avez pas assez faim. Vous pouvez attendre un peu plus longtemps afin de laisser à vos appétences le temps de se préciser.
05/03/2019 (18:13) A039.melissacou Bonjour, comment gérer sa grossesse convenablement quand nous avons des antécédents anorexiques? Bonsoir melissacou, Pouvez-vous poser des questions plus précises? Je ne vois pas quoi vous répondre.
05/03/2019 (17:59) G. Apfeldorfer Bonsoir tout le monde. C'est l'heure du tchat. Ou plutôt de la FAQ. Vous posez vos questions, et je tente d'y répondre. Si je ne peux pas, alors j'ai perdu. Bon, ne vous inquiétez pas, je trouve presque toujours quelque chose à dire. Je réponds aux questions dans leur ordre d'arrivée. Alors, à vos claviers!
X