Chat général du 12/12/18 avec Jean-Philippe Zermati

12/12/2018 (18:30) A039.annarin bonjour, je souhaite connaitre les aliments à priviligier pour ne pas prendre du poids il me semble que je fais très attention et malgre tout aucun résultat merci pour votre réponse Bonsoir, Il n'y a pas d'aliments à éviter ou à privilégier. Vous pourrez maigrir en mangeant tous les aliments que vous aimez. Vous pourrez lire quantités de témoignages qui vont dans ce sens. Bon courage
12/12/2018 (18:36) Hermeline J accueillerai prochainement à la maison une fillette de 8 ans quel que peu rondouillette. .Comme je compte poursuivre le programme alimentaire pendant son séjour, puis je l y associer et comment ( respect de la sensation de faim dégustation en pleine conscience etc...) Bonjour Hermeline, Il n'y a pas d'objection à l'associer à votre programme. Les enfants adorent les expériences sur le goût. Vous pouvez tout à fait les faire ensemble. Vous pouvez aussi la faire cuisiner. Ce qui est une excellente façon d'amener ensuite son attention sur le goût et les sensations. Bonne continuation
12/12/2018 (18:30) JPZ Bonsoir tout le monde !
12/12/2018 (18:44) Hermeline Merci de cette reponse. La cuisine, c est ce qu elle aime fairz chez moi d habitude. Cette annee nous pratiquerons ensemble les activités du programme alimentaire et celles du programme forme. Je lui apprendrai donc à attendre la faim modérée....y compris pour manger nos réalisations culinaires... Il me semble que l'important sera de le faire de façon ludique
12/12/2018 (18:48) Callina Re bonsoir Dr Zermati, que pensez de ces études alarmantes qui expliquent la prévalence de maladies telles que l'obésité et le diabète dans les pays où la surconsommation de produits hyper-transformés est courante? Re bonsoir Callina, Les produits ultra-transformés n'entrainent pas l'obésité quand ils sont consommés en petites quantités. C'est toujours une affaire de quantités. Les produits ultras ont surtout un effet néfaste pour la santé.
12/12/2018 (18:49) Callina En effet, je ne consomme que des produits industriels... Et je souffre d'obésité chronique. Ceci explique peut-être cela, je ne parviens pas à varier mon alimentation. Est-ce inquiétant? C'est surtout inquiétant pour votre santé. Mais pour le poids, si vous n'en mangez qu'à votre faim, cela ne change rien. On peut aussi bien maigrir avec des produits ultras qu'avec des légumes. Ou grossir !
12/12/2018 (18:52) Hermeline Sûrement! Mais j ai qq décennies d enseignement derrière moi et qq tours dans mon sac. La petite me connaît bien et je pense mener l affaire à peu près. Je ne voudrais pas faire d erreur nutritionnelle non plus ni trop la décontenancer . Mais je vais gérer, je pense j'en suis certain :) Et puis, ne vous inquiétez pas pour les erreurs. Il n'y aura vraiment d'irréparable. L'essentiel, pour elle, est que ce soit bon.
12/12/2018 (18:53) Callina Mais il est plus difficile de percevoir la satiété avec les produits transformés, non? Il y a tellement d'exhausteurs de goût dans ces produits... Je ne crois pas. Mais cela demande peut-être un peu plus d'attention.
12/12/2018 (18:55) A039.annarin quelle est la quantité réelle d 'aliment à consommer par jour sans qu'il y ait un risque de prise de poids merci Anna Anna, C'est la quantité qui correspond à votre faim. Elle est différente d'une personne à l'autre. Et pour la même personne, elle est différente d'une jour à l'autre. Il n'y a aucune réponse standard à cette question.
12/12/2018 (18:57) Hermeline Je m étonne de ce que vous répondez à Callina...Les produits ultra transformés contiennent souvent des perturbateurs endocriniens (bisphénol phtalates etc . .et dans ce domaine, ce n est pas toujours la dose qui fait le poison mais le moment de l exposition.. Ce que vous dites n'est pas faux. On pense qu'un risque pourrait exister chez le bébé au moment du développement de certains organes. Mais chez l'adulte, nous n'avons aucun élément qui permettent de l'affirmer.
12/12/2018 (18:59) A039.annarin Est ce qu'à partir d'un certain age, la prise de poids est quasi certaine malgré une alimentation raisonnée merci Anna Certaines personnes conservent toute leur vie le poids de leurs 20 ans. Dans la majorité des cas, on constate une prise de poids "normale" d'environ 8 à 10 kg sur une période de 40 ans.
12/12/2018 (19:01) Callina Oh là, là je n'en fais toujours qu'à ma tête, mangeant ce que je veux quand mon corps me le demande. Et répétant à qui veut l'entendre que manger ainsi n'est pas dangereux pour la santé... Mais je ne suis plus une adolescente. Comment parvenir à varier mon alimentation? Le Dr Apfeldorfer est persuadé que la sur-consommation de soadas lights n'a aucune incidence sur le pids mais je suis persuadée que l'on est plus attirés vers certains aliments quand on en consomme. Et que cela finit par brouiller les repères sensoriels quand n en consomme en trop grande quantité. Quel est votre avis? Une chose est sûre, on est attiré par les aliments dont on a besoin. On est encore plus attiré par les envies qu'on s'empêche de manger. Il n'y a aucune relation entre la consommation de boissons light et le poids. Il n'y en a même pas entre le sucre et le poids. La seule relation prouvée est entre la consommation de calories et le poids
12/12/2018 (19:05) Hermeline Chez l adulte nous n avons aucun élément qui permette de l affirmer : donc nous appliquons le principe de précaution ?! Et nous nous abstenons donc des produits hypertransformes...j ai lu aussi que les pesticides pouvaient provoquer l obésité pas seulement in utero... Pour appliquer le principe de précaution, il faut tout de même avoir quelques bons faisceaux d'arguments. Sinon on finit par ne plus rien manger. Mais quoi qu'il en soit, dans le cas des produits ultras, le principe de précaution s'applique surtout pour des raisons de santé. Et là, ce n'est même pas une précaution. C'est une certitude.
12/12/2018 (19:07) Callina Oui, c'est ce qu'affirme le Dr A. Mais je suis persuadée du contraire. Il existe certaines études qui prouvent la corrélation entre la consommation de sodas lights et de produits gras et sucrés. Et le surpoids. Je n'en connais pas. Et pourtant, croyez-moi, je me tiens au courant. Toutes les études ne sont pas prendre au pied de la lettre. Il faut toujours regarder de près comment elles ont été conduites
12/12/2018 (19:16) Hermeline Je me suis laissé dire qu' il faut aussi regarder qui les sponsorise.C est parfois l industrie du sucre ou les fabricants d édulcorants qui concluent immanquablement à l innocuité de leurs produits. ..Mais les étude épidémiologiques, elles. mon Absolument, il est toujours important de vérifier les conflits d'intérêts entre les auteurs et les industries. Mais quand vous mangez du sucre vous mangez aussi des calories. Et les études qui montrent une relation entre consommation de sucre et poids ne permettent jamais d'établir une relation de cause à effet. Il faut pour cela des études d'intervention qui sont les seules valables et bien sûr les plus difficiles à conduire.
12/12/2018 (19:19) Callina ¨Je vous crois. Mais le Dr Fricker dans l'un de ses bouquins en parle. Bref, le lus important est de varier son alimentation. Ne pas y parvenir est-il un problème? Je ne mange pas ou rarement quand j'ai des EME. Mais je ne me nourris que d'aliments gras et sucrés. Ultra-transformés donc. Le Dr A ( oui, encore lui ;-)) pense que tous mes repas sont motivés par des EME, vu que je ne mange que des aliments "interdits" par les régimes. Moi au contraire, j'ai l'impression que je ne me prive pas et que je me fais tout le temps plaisir. Vu que c'est un peu le but de l'alimentation-dégustation.. Il n'est pas impossible que le Dr A ait raison ! Encore une fois, les aliments ultras posent un problème de santé et non de poids. Le fait de manger des aliments riches ne signifient pas forcément qu'on se les autorise. Dans la tête, les choses sont peut-être différentes.
12/12/2018 (19:23) Hermeline Montrent un curieux parallélisme entre l épidémie mondiale d obésité et diabète et mal généralisation de la nourriture surtransformee et industrielle Quand vous mangez des aliments ultras vous mangez aussi des calories. La prise de poids est-elle due aux produits ultras ou aux calories qu'ils apportent ? Je peux vous citer quantités d'expérimentations qui montrent qu'il est possible de maigrir avec tout type d'aliments. On peut maigrir en ne mangeant que frites et des pizzas industrielles
12/12/2018 (19:27) Callina Je ne pense pas que mon rapport à la nourriture soit conditionné par les interdits alimentaires. Mais par la recherche exclusive de plaisir, oui. Est-ce un problème? Oui, selon le Dr A. A priori, non. Le comportement alimentaire est entièrement conditionné parla recherche de plaisir. On mange quand il est présent on s'arrête quand il disparait. Le problème se pose quand il ne disparait plus. On n'a plus de raison de s'arrêter de manger
12/12/2018 (19:31) Hermeline Je dirais les deux : les exhausteurs de gout en tout genre dopent la consommation d aliments deja caloriques et contenant des ajouts d un interet nutrionnel douteux car favorisant aussi les maladies cardiovasculaires et les allergies en plus de la prise de poids. Le corps ne se fait pas tromper par les exhausteurs de goût. Pas plus qu'il ne se laisse tromper par les aliments allégés. Au bout du compte, il comptabilise les calories qui entrent et qui sortent. A condition que l'attention soit présente.
Haut de page 
X