Jusqu'à - 20 sur votre programme. Démarrez votre programme à partir de 4 € le 1er mois

Accepter son corps

Article
Voting

46 avis

2

Constamment entourés d’images de corps parfaits, on peut parfois se sentir bien solitaire devant le miroir de la salle de bain. L’image du corps idéal peut être la source d’une vraie souffrance : comment se libérer de cette dictature et enfin accepter son corps ?

Photo
Accepter son corps
Body

Un corps parfait en tête

Françoise n’est pas obèse, mais a tout de même des rondeurs. Ce soir, elle sort avec des amis. Enfermée dans sa chambre, elle essaye toute sa penderie à la recherche d’un ensemble à la mode qui saura camoufler ses formes. Elle désespère rapidement et songe même à annuler sa soirée : « A quoi bon, je ne serai jamais aussi belle que les filles autour de moi ! » Françoise a une image précise en tête de « la jolie fille », et elle sait que ce n’est pas elle. Complexée, elle se camoufle derrière ses vêtements, sans aimer ce qu’elle porte. Elle n'arrive pas à accepter son corps. Sa silhouette est une source d’angoisse constante, et par elle, Françoise se dévalorise.

Plus profonds qu’un « simple » problème d’apparence, les complexes physiques sont une blessure pour l’estime de soi. On se dévalue, et la perte de confiance peut nous gâcher la vie : à cause d’un ventre un peu trop rond, on peut se refuser le plaisir d’une baignade, d’un vêtement, ou d’une soirée.

Ne pas aimer son corps amène à tout faire pour l’oublier ou à le maltraiter. Parfois, on a tendance à se réfugier dans la nourriture, puisque « de toute manière, mon corps ne sera jamais parfait ! », ou au contraire, lui imposer une discipline draconienne de régimes amincissants et de sport sans plaisir. Le corps devient un tyran qui nous maintient dans un état de déprime et de stress sans fin.

Les relations sociales peuvent aussi en être affectées. On ressent de la gêne, on se persuade que l'on nous observe, voire que l'on se moque de nous : cela nous empêche d’être nous-mêmes, et peut nous conduire à éviter de sortir, de rencontrer de nouvelles personnes et créer des liens.

Accepter son corps pour être soi-même

Accepter son corps, c’est d’abord être soi-même : être soi-même avec les autres, être soi-même dans ce que l’on aime manger ou dans les activités que l’on aime.

Solitaires face à nous-mêmes, nous avons tous tendance à nous focaliser sur un défaut, tant et si bien qu’on ne voit plus que lui. Il peut alors prendre d’énormes proportions, alors que les autres, avec un regard extérieur, ne le voient pas sur ce mode dramatique. Faites confiance au regard des autres : il est probablement plus indulgent que le vôtre. De plus, se focaliser sur un petit défaut risque de le rendre plus visible encore : chercher à le camoufler par des vêtements, ou ne parler que des choses que l’on n’aime pas chez soi attire surtout l’attention. Sachez vous regarder avec plus d’indulgence, c'est la clé pour accepter son corps.

Dédramatisez vos défauts en mettant en avant vos atouts. Reconnaissez ce qui vous plaît chez vous, regardez votre propre façon d’être belle, sans vous comparer aux corps idylliques vus dans les magazines. Il s’agit de bien se connaître pour savoir ce que l’on peut changer chez soi et pouvoir aussi mieux accepter ce qui ne peut l’être.

Cessez de traiter votre corps par le mépris, et au contraire chouchoutez-le ! Commencez par lui offrir des soins, par exemple des massages ou l’application de crèmes. L’activité physique est un bon moyen de se sentir bien dans son corps. Un sport qui nous plaît sera bénéfique pour le moral comme pour le corps. Il fait oublier nos complexes, redresse, donne de l’allure.

Rappelez-vous qu’on ne peut pas changer de corps et c’est donc avec celui-là que nous devons vivre, et qu’entre lui et nous, c’est à la vie à la mort ! A-t-on véritablement d’autre choix que de se réconcilier avec son corps, en définitive ? Et n’est-ce pas ce que vous propose LineCoaching ? Accepter son corps, ce n'est pas sorcier et nous allons vous y aider.

Article
Voting

46 avis

2

Démarrez votre bilan gratuit en 3 min

Commentaire

dim 20/07/2014 - 14:55
J'ai accepté mon corps pendant près de 52 ans, et tout à coup un coup de canif dans le contrat, et on s'aperçoit que son conjoint va voir ailleurs. La catastrophe! J'avais grossi au fil des années, et cela ne me gênait d'aucune manière puisque en face de moi j'avais "les yeux de l'amour". Et ces yeux tout à coup se sont détournés. S'en est suivi une grosse perte de poids (en ne mangeant pas c'était facile !!!) puis les kilos sont revenus et en même temps tout ce que j'avais entendu pendant ma jeunesse et au temps de mon premier mari ( demi-tonne, tu es grosse, tu as de grosses cuisses, ...). Même mes parents me disaient que j'étais "forte" mais personne ne s'est rendu compte du mal inconscient qu'ils ont pu faire. De plus cela était totalement faux, il suffit de regarder les photographies de cette époque. Quel gâchi !!! Depuis que tout cela est revenu en mémoire, j'ai de gros problèmes à voir mon physique. Mais le bon côté des choses est que je ne critique jamais quelqu'un sur son physique. On est comme on est.
jeu 25/08/2011 - 21:12
oui je me retrouve bien ici pensant toujours que les autres sont bien plus parfait que moi depuis l'enfance je me suis cachée on me disait trop maigre on m'appelait la sauerelle et ma soeur si belle tout mon oposé! une belle brune type grèque andaloux et moi type russe de maman rien à voir ! déduction de petite fille : si la belle brune ronde et bien faite est si belle l'échlas blonde que j'étais était vraiment "râtée" cela ne m'a jamais quitté quelle bêtise pourtant des hommes m'ont trouvé belle ! mais moi mon regard était toujours négatif

Répondre

Envie de retrouver un bon équilibre alimentaire ?

Faites le bilan de votre comportement alimentaire en 3min
Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?

Découvrez les témoignages de nos abonnés !

  • "J’ai perdu 10 kg et j’ai réappris à manger ce que j’aime quand je veux !"

    c’est une méthode douce et qui permet de mieux se connaître et de prendre du temps pour soi. C'est un travail sur soi pour mieux se connaître et ses comportements alimentaires, sans frustration.
    Karine 45 ans

    Karine, 45 ans, DRH, Paris

  • "J'ai perdu 7kg tout en retrouvant le plaisir de cuisiner les plats que j'aime"

    La méthode correspond parfaitement à ce que je cherchais : ré-apprendre à manger selon nos envies, puisqu’en faisant ainsi, on comble nos besoins tant énergétiques que nutritionnels ou émotionnels.
    Marie-Rose

    Marie-Rose, 54 ans, Québec

  • "Je ne culpabilise plus de manger des aliments riches, je me sens libérée !"

    La méthode est la seule qui ne propose pas de régime ! J’en avais marre des régimes, il me fallait tester autre chose. Et mieux encore, cette méthode « interdit » les régimes, et propose des repas entiers.
    Claire 36 ans

    Claire, 36 ans, Office manager, Thionville

  • "Je mange mieux et je me sens en meilleure forme !"

    Avec Nutrition, j’ai appris à suivre mes intuitions alimentaires, à m’écouter manger. J’ai rééquilibré mon alimentation sans aucune frustration. Je sais à présent proportionner mes aliments dans un repas. 
    Nadia

    Nadia, 32 ans, Paris

  • "Manger sain est devenu un plaisir et plus une contrainte !"

    Ce que j’ai apprécié, c’est que le programme n’est pas du tout tourné vers un programme alimentaire stricte. Il y a une dédramatisation de la façon de s’alimenter et le parcours est pédagogique et ludique.
    martin

    Martin, 39 ans, Nevers

Transverse - Arguments programme

  • promotion

    Un parcours adapté à votre problématique

  • nutritionist

    Un coach du comportement alimentaire à votre écoute

  • Une communauté pour partager

    Une communauté pour partager

  • 09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h

    09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h