Jusqu'à - 20 sur votre programme. Démarrez votre programme à partir de 4 € le 1er mois

Intolérance au Gluten: Aliments à éviter

Article
Voting

67 avis

2

Présent dans de nombreux aliments, le gluten est composé d’un mélange de protéines, la gliadine. Le gluten n'est autre que la 'colle' du pain, c'est à dire que c'est la quantité de gluten présente dans une farine qui va influer sur la résistance et l'élasticité de la pâte à pain. Il permet également sa fermentation. 

Responsable de complications sévères chez certaines personnes suite à sa consommation, il est primordial pour celles-ci de savoir dans quels aliments le gluten peut être retrouvé.

Photo
Intolérance au Gluten: Aliments à éviter
Sommaire
Body

L’intolérance au gluten : la maladie cœliaque

La maladie cœliaque consiste en une intolérance au gluten, probablement due à une réaction immunologique : le corps considère le gluten comme une molécule étrangère et, en présence de cette molécule, se retourne contre lui-même en attaquant l'intestin. Cette maladie est rare et représente environ 0,5% de la population. Le diagnostic doit être confirmé par des tests sérologiques qui vont mesurer la présence d’anticorps anti-gliadine, et par une biopsie intestinale qui montre une atrophie des villosités intestinales.
La maladie cœliaque se traduit concrètement par des douleurs abdominales, des diarrhées, des ballonnements, de l’anémie, de la fatigue et de la dépression.
Dans tous les cas, après l'arrêt total de la consommation de gluten, les symptômes disparaissent complètement en même temps que les anticorps responsables de ce dérèglement. L'intestin se cicatrise au bout de quelques mois. On considère qu’après deux ans d’un régime strict, on peut tenter une réintroduction des produits contenant du gluten, sous surveillance médicale.
On trouve du gluten dans les céréales à base de blé, d’orge, d’avoine ou de seigle. Pour ne pas manger de gluten il faut donc éliminer bon nombre d’aliments : le pain, les pâtes, les semoules, les pâtisseries, les biscuits, les viennoiseries, les confiseries, certains plats cuisinés (la farine peut être un liant des sauces), les crèmes gélifiées, les charcuteries (sauf le jambon).

Mais aujourd’hui, l’intolérance au gluten fait florès. Bien des personnes trouvent qu’en éliminant de leur alimentation les produits contenant du gluten, elles se sentent mieux et même, perdent du poids. En fait, ne plus manger de gluten conduit surtout à manger moins, à avoir des repas plus légers, et c’est sans doute cela qui leur permet de se sentir mieux.

Les aliments contenant du gluten

Tous ces aliments sont susceptibles de contenir du gluten. Pour être sûr, il faudra vérifier scrupuleusement le contenu de la liste des ingrédients sur les étiquettes de chacun de ces produits :

  • Le pain
  • La farine 
  • Les biscuits
  • Les pâtisseries
  • Les pâtes
  • Les pizzas
  • Les gâteaux
  • Le chocolat (farine de blé)
  • La charcuterie (additif et amidon modifié)
  • La soupe (farine de blé ou gluten de blé) et es sauces pour salade (farine de blé : épaississant)
  • La bière
  • Le ketchup
  • La crème glacée
  • Les viandes et poissons panés
  • Certaines moutardes


Surveiller son alimentation tout en la diversifiant

Si le médecin a diagnostiqué une véritable maladie cœliaque, il convient donc de suivre un régime strict en éliminant ces aliments. On devra prêter attention aux stabilisateurs, additifs et agents épaississants des préparations, et donc lire attentivement les étiquettes.

On pourra manger des viandes, poissons et œufs, les fruits, les légumes, le riz,  le maïs, les pommes de terre, le sarrasin, le quinoa, les fromages, les yaourts, les friandises « pur sucre » ou « pur fruit », les bonbons acidulés. Dans la cuisine, on pourra remplacer les farines par la Maïzena ou la fécule de pomme de terre. On peut consommer les produits à base de soja, des pâtes « sans gluten », des galettes de riz, des tortillas.
Aujourd’hui, de nombreux industriels de l’agro-alimentaire se sont engouffrés dans ce sujet à la mode et proposent des aliments garantis « sans gluten », aussi la tâche devient-elle plus facile.

Mais rappelons que dans la plupart des cas, cette « intolérance au gluten » n’est pas confirmée par les explorations médicales et n’a aucune existence réelle. 
Certes, on peut éliminer de son alimentation toutes ces bonnes choses et se compliquer ainsi la vie, mais on peut, avec le même résultat, décider de manger sur un mode intuitif, c'est-à-dire en fonction de ses sensations alimentaires de faim et de satiété, en suivant ses appétences. 
On constatera que dans bien des cas, on mange de plus petites portions de choses bien meilleures. On a plus de plaisir avec moins, et le corps ne s’en trouve que mieux. Le poids évolue alors en direction du poids d'équilibre et s’y stabilise. C’est la démarche que nous vous proposons à LineCoaching.

Article
Voting

67 avis

2

Démarrez votre bilan gratuit en 3 min

Commentaire

mer 20/12/2017 - 12:44

Super article smiley Je vais essayer de prendre en compte cette liste et changer petit à petit ma façon de consommer ces aliments

lun 30/10/2017 - 08:58

Même sans faire vraiment d'intolérance, diminuer fortement le gluten et le lactose c'est offrir des vacances à son organisme ! 

Répondre

Dans la même série

Article

Qu'est-ce que le gluten ? définition !

Protéine contenue dans de nombreuses céréales, le gluten est présent à peu près partout dans notre alimentation. Hors, savez-vous qu'une personne sur 300 y est intolérante ? Intol…

Envie de retrouver un bon équilibre alimentaire ?

Faites le bilan de votre comportement alimentaire en 3min
Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?

Découvrez les témoignages de nos abonnés !

  • "J’ai perdu 10 kg et j’ai réappris à manger ce que j’aime quand je veux !"

    c’est une méthode douce et qui permet de mieux se connaître et de prendre du temps pour soi. C'est un travail sur soi pour mieux se connaître et ses comportements alimentaires, sans frustration.
    Karine 45 ans

    Karine, 45 ans, DRH, Paris

  • "J'ai perdu 7kg tout en retrouvant le plaisir de cuisiner les plats que j'aime"

    La méthode correspond parfaitement à ce que je cherchais : ré-apprendre à manger selon nos envies, puisqu’en faisant ainsi, on comble nos besoins tant énergétiques que nutritionnels ou émotionnels.
    Marie-Rose

    Marie-Rose, 54 ans, Québec

  • "Je ne culpabilise plus de manger des aliments riches, je me sens libérée !"

    La méthode est la seule qui ne propose pas de régime ! J’en avais marre des régimes, il me fallait tester autre chose. Et mieux encore, cette méthode « interdit » les régimes, et propose des repas entiers.
    Claire 36 ans

    Claire, 36 ans, Office manager, Thionville

  • "Je mange mieux et je me sens en meilleure forme !"

    Avec Nutrition, j’ai appris à suivre mes intuitions alimentaires, à m’écouter manger. J’ai rééquilibré mon alimentation sans aucune frustration. Je sais à présent proportionner mes aliments dans un repas. 
    Nadia

    Nadia, 32 ans, Paris

  • "Manger sain est devenu un plaisir et plus une contrainte !"

    Ce que j’ai apprécié, c’est que le programme n’est pas du tout tourné vers un programme alimentaire stricte. Il y a une dédramatisation de la façon de s’alimenter et le parcours est pédagogique et ludique.
    martin

    Martin, 39 ans, Nevers

Transverse - Arguments programme

  • promotion

    Un parcours adapté à votre problématique

  • nutritionist

    Un coach du comportement alimentaire à votre écoute

  • Une communauté pour partager

    Une communauté pour partager

  • 09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h

    09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h