Jusqu'à - 20 sur votre programme. Démarrez votre programme à partir de 19 € le 1er mois

J'ai peur de grossir

Article
Voting

107 avis

2

Et si votre peur de grossir ou de ne pas maigrir ne faisait que déboucher sur des excès alimentaires ? On s’impose des interdits, on se donne des objectifs inatteignables et on craque ! Intéressons-nous au «stresseur» poids, une notion qu’il est nécessaire de comprendre pour mincir durablement.

Photo
J'ai peur de grossir
Body

Julia a une peur panique de grossir depuis l’adolescence. Rondelette, son poids est un combat. Elle a testé son premier régime alimentaire à l’âge de 17 ans et en a enchaîné au moins une quinzaine jusqu’à aujourd’hui, vingt ans plus tard. Le moindre repas, surtout quand elle ne maîtrise pas le contenu de l’assiette, est un moment d’angoisse. Où se cachent les calories ? Quelles quantités doit-elle manger par peur de grossir ? A se fixer de telles règles, la nourriture est rarement un plaisir... Julia craque. Régulièrement, elle « lâche prise » et mange bien plus que ce dont elle a besoin, comme par vengeance pour tous ces moments de contrôle.

Le poids, source de stress

Pour Julia, la peur de grossir est devenue une obsession. Le poids est devenu un « stresseur », tel que le nomme Jean-Philippe Zermati dans son ouvrage Maigrir sans régime. Il entend par là un déclencheur de stress qui traduit une relation conflictuelle à l’alimentation. Le médecin rappelle que l’obsession n’est pas tant le poids que l’idée que la personne se fait des conséquences de son poids. En vrac : ne pas s’aimer, ne pas se trouver aimable, ne pas séduire, rater sa vie, être stigmatisé...

Et ce « stresseur » poids s’active très facilement ! Chaque miroir, regard, émission télévisée, passage dans une cabine d’essayage, jean trop serré ou encore repas où l’on pense avoir « mal mangé » peuvent déclencher de l’angoisse, de la honte, de la culpabilité, de la dépression. Toutes les occasions où on se sent trop gros ou trop grosse nous déstabilisent et entraînent ces émotions douloureuses. Le rapport à la nourriture devient dramatique : comment répondre à sa faim, son envie de manger, alors qu’il nous faut mincir de toute urgence ? On ne sait plus comment s’alimenter.

Faire la paix avec la notion de poids, surmonter la peur de grossir

Il est impératif de sortir de ce cercle vicieux, d'en finir avec la peur de grossir. C’est le but de la méthode LineCoaching. Pour cela, il faut remonter le fil de ce fameux « stresseur poids ». Qu’est-ce qui active ce « stresseur »? Quelles émotions déclenche-t-il ? Par exemple, vivez-vous un enfer quand vous passez dans une cabine d’essayage ? Après votre tentative pour trouver des vêtements à votre taille, passez-vous directement à la pâtisserie ? La souffrance occasionnée par votre poids contribue, et pas qu’un peu, à vous faire grossir ! Nous connaissons parfaitement ce problème et nous avons mis au point des exercices qui vont vous aider à sortir de ce cercle vicieux. Vous apprendrez la tolérance et la patience envers vous-même, à trouver d’autres sources de réconfort que la nourriture. C’est précisément cet état d’esprit qui permettra de commencer à perdre du poids !

Article
Voting

107 avis

2

Démarrez votre bilan gratuit en 3 min

Commentaire

dim 26/10/2014 - 09:30
Ah voilà exactement mon cas... je trouve aussi intéressant de réfléchir aux peurs précises qu'entraînerait le fait de grossir : pour moi : - peur d'être laide, boudinée dans mes vêtements, pas élégante - peur de ne pas être aimée - peur de ne pas faire partie du groupe (l'énorme majorité de mes amies sont minces voire très minces) - peur de ne plus séduire - peur de passer pour quelqu'un qui se laisse allez très bien cet article ! merci ;-)
dim 27/04/2014 - 20:28
Cet article me définit tout à fait. J'espère y trouver des clés pour avancer plus sereinement sur tous points.

Répondre

Autres sujets similaires

Envie de retrouver un bon équilibre alimentaire ?

Faites le bilan de votre comportement alimentaire en 3min
Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?

Découvrez les témoignages de nos abonnés !

  • "J’ai perdu 10 kg et j’ai réappris à manger ce que j’aime quand je veux !"

    c’est une méthode douce et qui permet de mieux se connaître et de prendre du temps pour soi. C'est un travail sur soi pour mieux se connaître et ses comportements alimentaires, sans frustration.
    Karine 45 ans

    Karine, 45 ans, DRH, Paris

  • "J'ai perdu 7kg tout en retrouvant le plaisir de cuisiner les plats que j'aime"

    La méthode correspond parfaitement à ce que je cherchais : ré-apprendre à manger selon nos envies, puisqu’en faisant ainsi, on comble nos besoins tant énergétiques que nutritionnels ou émotionnels.
    Marie-Rose

    Marie-Rose, 54 ans, Québec

  • "Je ne culpabilise plus de manger des aliments riches, je me sens libérée !"

    La méthode est la seule qui ne propose pas de régime ! J’en avais marre des régimes, il me fallait tester autre chose. Et mieux encore, cette méthode « interdit » les régimes, et propose des repas entiers.
    Claire 36 ans

    Claire, 36 ans, Office manager, Thionville

  • "Je mange mieux et je me sens en meilleure forme !"

    Avec Nutrition, j’ai appris à suivre mes intuitions alimentaires, à m’écouter manger. J’ai rééquilibré mon alimentation sans aucune frustration. Je sais à présent proportionner mes aliments dans un repas. 
    Nadia

    Nadia, 32 ans, Paris

  • "Manger sain est devenu un plaisir et plus une contrainte !"

    Ce que j’ai apprécié, c’est que le programme n’est pas du tout tourné vers un programme alimentaire stricte. Il y a une dédramatisation de la façon de s’alimenter et le parcours est pédagogique et ludique.
    martin

    Martin, 39 ans, Nevers

Transverse - Arguments programme

  • promotion

    Un parcours adapté à votre problématique

  • nutritionist

    Un coach du comportement alimentaire à votre écoute

  • Une communauté pour partager

    Une communauté pour partager

  • 09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h

    09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h