Jusqu'à - 20 sur votre programme. Démarrez votre programme à partir de 4 € le 1er mois

Le cercle vicieux de la prise de poids

  |  
Voting

24 avis

0

Des chercheurs ont prouvé que plus on mange et on grossit, plus on dérègle les mécanismes du cerveau menant à la satiété. Apprenons à réguler notre appétit pour éviter de tomber dans un cercle vicieux !

  |  
Photo
Le cercle vicieux de la prise de poids
Body

La satiété nous est signalée par notre cerveau, le saviez-vous ?

La science nous a déjà prouvé que les personnes obèses avaient des récepteurs cérébraux liés au plaisir de manger moins sensibles que les autres. Le chercheur américain Tamas Horvath, neurobiologiste à Yale, a travaillé sur le sujet avec son équipe en menant des expériences sur des groupes de rats vulnérables à l'obésité. Ils ont été soumis à un régime alimentaire,  riche en calories et en graisses. Les chercheurs ont constaté que les neurones censés signaler la satiété sont beaucoup plus lents chez les animaux prédisposés à l’obésité. Au contraire, chez les rats résistants à l'obésité, ces neurones sont beaucoup plus actifs, ils signalent correctement au reste du cerveau quand assez de nourriture a été consommée.

Cette expérience nous permet de comprendre que l’obésité est moins une affaire de volonté que de liens apparaissant dans notre cerveau. Ces chercheurs insistent d’ailleurs sur l’impact de la nutrition de la mère sur le cerveau en développement de l’enfant, une influence susceptible de marquer les circuits « de satiété », déterminants si l’on est vulnérable ou résistant à l'obésité.

Sachez reconnaître les signaux de satiété pour éviter le surpoids

Ces conclusions passionnantes ont récemment été prolongées par le travail d’Eric Stice, chercheur à Austin, au Texas. Il nous apprend qu’un cercle vicieux peut se mettre en place, tant chez les personnes obèses que simplement en surpoids. Eric Stice prouve que le fait de manger trop rend progressivement les récepteurs de notre cerveau moins réactifs. Plus l’on mange, moins on devient conscient de notre satiété. Un cercle vicieux s’installe.

Son équipe a travaillé sur vingt femmes en surpoids pendant six mois, en suivant l’évolution de leur indice de masse corporelle. En utilisant l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle, ils ont observé comment réagissait une zone du cerveau à la consommation d’un milkshake ou d’une boisson sans goût. Six mois après le début de l’expérience, celles qui avaient grossi étaient moins réceptives aux signaux de satiété envoyés par le cerveau. L’étude prouve que les récepteurs deviennent moins sensibles en raison de la suralimentation.

Quelles conclusions tirer de ces expériences, dans la pratique ? Les personnes en surpoids prêtent naturellement moins d’attention que les autres à leurs sensations alimentaires, en particulier le rassasiement. Il leur est donc nécessaire de rééduquer leurs papilles pour être en mesure d’écouter ces signaux et de retrouver une régulation spontanée de leur poids. C’est exactement ce que propose LineCoaching.

 

Source : Stice, Eric; Spoor, Sonja; Bohon, Cara; Veldhuizen, Marga G.; Small, Dana M.Relation of reward from food intake and anticipated food intake to obesity: A functional magnetic resonance imaging study. Journal of Abnormal Psychology, Vol 117(4), Nov 2008, 924-935

  |  
Voting

24 avis

0

Démarrez votre bilan gratuit en 3 min

Autres sujets similaires

Envie de retrouver un bon équilibre alimentaire ?

Faites le bilan de votre comportement alimentaire en 3min
Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?

Découvrez les témoignages de nos abonnés !

  • "J’ai perdu 10 kg et j’ai réappris à manger ce que j’aime quand je veux !"

    c’est une méthode douce et qui permet de mieux se connaître et de prendre du temps pour soi. C'est un travail sur soi pour mieux se connaître et ses comportements alimentaires, sans frustration.
    Karine 45 ans

    Karine, 45 ans, DRH, Paris

  • "J'ai perdu 7kg tout en retrouvant le plaisir de cuisiner les plats que j'aime"

    La méthode correspond parfaitement à ce que je cherchais : ré-apprendre à manger selon nos envies, puisqu’en faisant ainsi, on comble nos besoins tant énergétiques que nutritionnels ou émotionnels.
    Marie-Rose

    Marie-Rose, 54 ans, Québec

  • "Je ne culpabilise plus de manger des aliments riches, je me sens libérée !"

    La méthode est la seule qui ne propose pas de régime ! J’en avais marre des régimes, il me fallait tester autre chose. Et mieux encore, cette méthode « interdit » les régimes, et propose des repas entiers.
    Claire 36 ans

    Claire, 36 ans, Office manager, Thionville

  • "Je mange mieux et je me sens en meilleure forme !"

    Avec Nutrition, j’ai appris à suivre mes intuitions alimentaires, à m’écouter manger. J’ai rééquilibré mon alimentation sans aucune frustration. Je sais à présent proportionner mes aliments dans un repas. 
    Nadia

    Nadia, 32 ans, Paris

  • "Manger sain est devenu un plaisir et plus une contrainte !"

    Ce que j’ai apprécié, c’est que le programme n’est pas du tout tourné vers un programme alimentaire stricte. Il y a une dédramatisation de la façon de s’alimenter et le parcours est pédagogique et ludique.
    martin

    Martin, 39 ans, Nevers

Transverse - Arguments programme

  • promotion

    Un parcours adapté à votre problématique

  • nutritionist

    Un coach du comportement alimentaire à votre écoute

  • Une communauté pour partager

    Une communauté pour partager

  • 09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h

    09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h