Jusqu'à - 20 sur votre programme. Démarrez votre programme à partir de 4 € le 1er mois

Maigrir pour rester en bonne santé

  |  
Article
Voting

40 avis

0

L’obésité affecte votre organisme de différentes manières. Voici quelques explications sur ses dangers et nos conseils pour rester en bonne santé.

  |  
Photo
Maigrir pour rester en bonne santé
Body

Maigrir pour prévenir les conséquences de l'obésité sur la santé

L’obésité n'affecte pas seulement la taille de votre pantalon et vos états d’âme, qui fluctuent en fonction des indications de la balance... Le surpoids, surtout lorsqu'il est important et durable, a avant tout des conséquences sur l'organisme et sur la santé. De nombreuses études scientifiques ont permis d'identifier ces conséquences.

Pour rappel, ce qui compte n’est pas votre poids, mais votre indice de masse corporelle (IMC). Un IMC normal selon l'Organisation mondiale de la santé doit être compris entre 20 et 25. Au-dessus, entre 25 et 30, on parle de surpoids et à partir de 30, d'obésité. Si un simple surpoids n’a que peu de conséquences sur la santé, en situation d'obésité, l'organisme est sérieusement affecté. Comment ?

Quels sont les risques pour une personne obèse ?

- L'une des conséquences les plus classiques est le diabète. Il s'agit du diabète de type 2. Il apparaît après une prise de poids chez ceux qui présentent un terrain génétique favorable. Il faut donc garder en tête que toute prise de poids n'aboutit pas au diabète. Sur un terrain génétique favorable, le diabète apparaît lorsque le poids monte, indépendamment du type d’aliments consommés. Contrairement à une légende tenace, le type d’alimentation, grasse ou sucrée, ne joue pas de rôle. Le diabète doit être détecté et traité : le traitement permet d'éviter des complications telles que les maladies cardio-vasculaires. Il sera également conseillé au diabétique en surpoids… de maigrir, car la perte de poids pourra le guérir de son diabète ou l’améliorer;

- L'obésité peut favoriser également l'hypertension artérielle et les complications cardiovasculaires. Si le taux de cholestérol est élevé, cela favorise les dépôts de graisses dans les vaisseaux sanguins, c'est-à-dire l’arthérosclérose. Notons que ce taux de cholestérol est essentiellement contrôlé par des facteurs génétiques et que le type d’alimentation n’a qu’un rôle marginal : on peut avoir un taux de cholestérol élevé et être mince, ou un cholestérol bas et être gros.

- Les troubles respiratoires comme l'apnée du sommeil, sont souvent constatés. Il s'agit de courts moments pendant la nuit, entre 5 et 10 secondes, pendant lesquels la respiration s'arrête. Si ces apnées du sommeil ne sont pas traitées, les conséquences peuvent être graves. Pour commencer, peuvent survenir une sensation de fatigue, des pertes de mémoire et des maux de tête. A plus long terme, la mauvaise oxygénation de l’organisme peut entraîner des troubles cardiaques et de l’hypertension.

- L’obésité a par ailleurs des conséquences sur le squelette. Les kilos pèsent sur les articulations et facilitent leur usure. L'obésité peut donc favoriser les problèmes rhumatologiques au niveau des hanches, des genoux et de la colonne vertébrale.

- A noter enfin que de nombreuses études ont mis en relation l’obésité et les risques de cancer. Notamment des risques de cancers de l'œsophage, du colon, du rectum, du foie et du pancréas. Le lien a été établi entre le poids excessif et l'apparition de cancer du sein chez les femmes ménopausées. Ainsi, de manière générale, les problèmes de poids excessif et durable réduisent la durée de vie.

- Enfin, les conséquences psychologiques et sociales du surpoids et de l'obésité tendent à devenir de plus en plus dramatiques. La discrimination sociale, la stigmatisation, l’ostracisme, tant chez l'adulte que chez l'enfant, aboutissent à la honte, à la perte de l’estime de soi, à la désocialisation, à la dépression.

Pour rester en bonne santé, pensez au bilan de santé

Alors, rester passif, avec son problème, n’est sûrement pas la meilleure des idées. Mieux vaut ne pas se montrer négligent, décider de prendre sa santé physique et mentale en considération.

Dans cette optique, un travail sur son comportement alimentaire, sur ses émotions, pourra permettre de progresser. Et, qu’on maigrisse ou pas, mieux vaut faire régulièrement un bilan de santé avec son médecin.

  |  
Article
Voting

40 avis

0

Démarrez votre bilan gratuit en 3 min

Répondre

Envie de retrouver un bon équilibre alimentaire ?

Faites le bilan de votre comportement alimentaire en 3min
Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?

Découvrez les témoignages de nos abonnés !

  • "J’ai perdu 10 kg et j’ai réappris à manger ce que j’aime quand je veux !"

    c’est une méthode douce et qui permet de mieux se connaître et de prendre du temps pour soi. C'est un travail sur soi pour mieux se connaître et ses comportements alimentaires, sans frustration.
    Karine 45 ans

    Karine, 45 ans, DRH, Paris

  • "J'ai perdu 7kg tout en retrouvant le plaisir de cuisiner les plats que j'aime"

    La méthode correspond parfaitement à ce que je cherchais : ré-apprendre à manger selon nos envies, puisqu’en faisant ainsi, on comble nos besoins tant énergétiques que nutritionnels ou émotionnels.
    Marie-Rose

    Marie-Rose, 54 ans, Québec

  • "Je ne culpabilise plus de manger des aliments riches, je me sens libérée !"

    La méthode est la seule qui ne propose pas de régime ! J’en avais marre des régimes, il me fallait tester autre chose. Et mieux encore, cette méthode « interdit » les régimes, et propose des repas entiers.
    Claire 36 ans

    Claire, 36 ans, Office manager, Thionville

  • "Je mange mieux et je me sens en meilleure forme !"

    Avec Nutrition, j’ai appris à suivre mes intuitions alimentaires, à m’écouter manger. J’ai rééquilibré mon alimentation sans aucune frustration. Je sais à présent proportionner mes aliments dans un repas. 
    Nadia

    Nadia, 32 ans, Paris

  • "Manger sain est devenu un plaisir et plus une contrainte !"

    Ce que j’ai apprécié, c’est que le programme n’est pas du tout tourné vers un programme alimentaire stricte. Il y a une dédramatisation de la façon de s’alimenter et le parcours est pédagogique et ludique.
    martin

    Martin, 39 ans, Nevers

Transverse - Arguments programme

  • promotion

    Un parcours adapté à votre problématique

  • nutritionist

    Un coach du comportement alimentaire à votre écoute

  • Une communauté pour partager

    Une communauté pour partager

  • 09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h

    09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h