Pourquoi les régimes ne fonctionnent pas ?

Voting

5 avis

Ce n'est pas un secret : tous les régimes amaigrissants se soldent, tôt ou tard, par la reprise des kilos perdus, voire même plus. 80 % à 95% des personnes ayant suivi un régime supposé « amaigrissant » peuvent en témoigner. Comment s'explique cet effet yoyo ?

Photo
Pourquoi les régimes ne fonctionnent pas ?
Body

Les régimes amaigrissants suscitent des attentes irréalistes

Les régimes amaigrissants s'avèrent nocifs et inefficaces : depuis plus de dix ans, les preuves abondent à ce sujet. Les promoteurs des régimes amaigrissants font tous miroiter un «poids idéalisé» qui ne correspond pas du tout au fameux poids d'équilibre ou « set point » qui est génétiquement programmé. Ce dernier « correspond au poids d'un individu qui mangerait strictement à sa faim », remarque le nutritionniste Jean-Philippe Zermati.

Sur quoi repose l'effet yoyo ?

Plusieurs facteurs interviennent dans ce processus. Tout d'abord, il faut tenir compte du fait que quand on perd du poids, on ne perd pas seulement de la graisse, mais aussi du muscle et des tissus maigres, comme l'observe le professeur Margaritis, coordinatrice de la rédaction du rapport de l'Anses* sur les dangers des régimes. Et quand on passe à la phase de stabilisation, on « regagne toujours plus de graisse que de muscle », ajoute-t-elle.

Les gènes jouent aussi un rôle dans l'histoire, de même que le stress et le sommeil. Le fait même d'enchaîner les régimes représente d'ailleurs... une source de stress ! Lorsqu’on est stressé, différentes modifications hormonales et métaboliques aboutissent à un freinage de la capacité à perdre ses graisses. Le corps, en quelque sorte, refuse de relâcher ses réserves graisseuses. De plus, bien souvent, on mange plus, et c’est là un mécanisme de défense psychologique contre l’inconfort du stress. Enfin, un temps de sommeil raccourci favorise aussi le stockage des graisses.

Le régime et la restriction cognitive

Le contrôle mental représente la cause principale de l'effet yoyo. Quand on suit un régime, on vit dans un état de restriction cognitive. Ce qui signifie qu’on surveille son alimentation de manière plus ou moins obsessionnelle, en cherchant à éliminer les aliments grossissants sans tenir compte de ses désirs et de ses sensations de faim, de rassasiement et de satiété. On se prive de ce dont on a vraiment envie, on mange ce dont on n’a pas envie. Mais ce contrôle ne peut souvent pas être maintenu indéfiniment : vient le moment où on craque, où on mange tout ce qu’on s’est interdit, bien entendu dans de grosses quantités !

« Après les périodes de privations et de frustrations, on ne se remet jamais à s'alimenter tranquillement », explique Jean-Philippe Zermati. Ainsi s’explique l’échec des régimes : il est impossible de sortir du système une fois qu’on y est entré ! Par conséquent, pour en finir avec l'effet yoyo, il ne faut plus lutter contre son corps, le violenter, mais en faire son allié. Maigrir durablement nécessite d'apprendre à respecter ses sensations alimentaires, de faire la paix avec les aliments interdits dits tabous, bref de manger ce qui nous fait plaisir sans privation, ni frustration, mais aussi pas davantage que ne nous l’indique notre sensation de satiété. Manger librement ne signifie pas manger anarchiquement, bien au contraire !

C'est justement ce que propose le programme LineCoaching. Offrez-vous dès maintenant d'une aide personnalisée pour maigrir sans régime de façon durable.

 

*Anses : Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail

Source : Sylvie RIOU-MILLIOT, « Régimes : pour en finir avec le yo-yo », in Sciences et Avenir, n° 773, juillet 2011, p. 60-62.

Article
Voting

5 avis

0

Démarrez votre bilan gratuit en 3 min

Autres sujets similaires

Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?

Découvrez les témoignages de nos abonnés !

  • "J’ai perdu 10 kg et j’ai réappris à manger ce que j’aime quand je veux !"

    c’est une méthode douce et qui permet de mieux se connaître et de prendre du temps pour soi. C'est un travail sur soi pour mieux se connaître et ses comportements alimentaires, sans frustration.
    Karine 45 ans

    Karine, 45 ans, DRH, Paris

  • "J'ai perdu 7kg tout en retrouvant le plaisir de cuisiner les plats que j'aime"

    La méthode correspond parfaitement à ce que je cherchais : ré-apprendre à manger selon nos envies, puisqu’en faisant ainsi, on comble nos besoins tant énergétiques que nutritionnels ou émotionnels.
    Marie-Rose

    Marie-Rose, 54 ans, Québec

  • "Je ne culpabilise plus de manger des aliments riches, je me sens libérée !"

    La méthode est la seule qui ne propose pas de régime ! J’en avais marre des régimes, il me fallait tester autre chose. Et mieux encore, cette méthode « interdit » les régimes, et propose des repas entiers.
    Claire 36 ans

    Claire, 36 ans, Office manager, Thionville

  • "Je mange mieux et je me sens en meilleure forme !"

    Avec Nutrition, j’ai appris à suivre mes intuitions alimentaires, à m’écouter manger. J’ai rééquilibré mon alimentation sans aucune frustration. Je sais à présent proportionner mes aliments dans un repas. 
    Nadia

    Nadia, 32 ans, Paris

  • "Manger sain est devenu un plaisir et plus une contrainte !"

    Ce que j’ai apprécié, c’est que le programme n’est pas du tout tourné vers un programme alimentaire stricte. Il y a une dédramatisation de la façon de s’alimenter et le parcours est pédagogique et ludique.
    martin

    Martin, 39 ans, Nevers

Transverse - Arguments programme

  • promotion

    Un parcours adapté à votre problématique

  • nutritionist

    Un coach du comportement alimentaire à votre écoute

  • Une communauté pour partager

    Une communauté pour partager

  • 09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h

    09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h