Jusqu'à - 20 sur votre programme. Démarrez votre programme à partir de 4 € le 1er mois

Trois repas par jour ou quand manger pour maigrir

  |  
Voting

28 avis

4

"Tu ne sors pas de table tant que tu n’as pas fini ton assiette !", s’entend-on dire, enfant, avant de le répéter à ses propres enfants. Nous intégrons rapidement qu’il faut manger trois fois par jour, à heure fixe. Ce n'est pourtant pas indispensable pour avoir bien-être et santé.

  |  
Photo
Trois repas par jour ou quand manger pour maigrir
Body

Le nombre total de calories pris en une ou plusieurs fois, quelle différence ?

Nadia jeûne tous les jours pendant le mois du ramadan et elle ne grossit pas. Pourtant, elle va à l’encontre des conseils de bon nombre de médecins en matière d’alimentation. Elle ingurgite tous les apports caloriques nécessaires à la journée en une seule prise avant de se coucher. Un cauchemar diététique ? Pas forcément. Jean-Philippe Zermati, nutritionniste auteur de Maigrir sans régime cite différentes études prouvant que le fait de déplacer toutes les calories vers le soir n'entraîne aucune conséquence sur le poids. Si le ramadan est un cas particulier de diète, limitée dans le temps, cet exemple nous permet de relativiser la règle des trois repas.  Si l’on mangeait quand on a faim ?

Si vous n'éprouvez pas la sensation de faim, pourquoi manger ?

Par exemple, pourquoi manger le matin si vous n’avez pas envie de petit déjeuner ? Le soi-disant "impératif " de 25 % d’apport nutritionnel obligatoire au petit-déjeuner ne repose sur aucun consensus scientifique. Jean-Philippe Zermati souligne que les plus fervents promoteurs en sont "les industriels de l’industrie agro-alimentaire, tout particulièrement les fabriquants de céréales du petit déjeuner". Donc si vous n’avez pas faim au réveil, attendez que la sensation de faim arrive pour manger une collation ou patientez jusqu'au repas du midi !

Trois repas par jour ? Un mythe social.

S’affranchir du mythe des trois repas risque en revanche de vous valoir quelques remarques voire l’incompréhension des proches. Les repas imposent un rythme social, ils sont aussi un moment de partage. Mais accordez-vous une période pour trouver votre propre rythme et reprendre conscience de vos besoins réels. Vous retrouverez ainsi une sensation d’enfant, cessant de manger une fois rassasié, jusqu’au moment où on lui impose certaines quantités, le fameux "finis ton assiette". Il est donc utile de s’affranchir des gardiens nutritionnels, une sorte de police du repas influente qui a le visage de la famille, du conjoint ou des collègues. Gérard Apfeldorfer va plus loin encore et résume par cette phrase, "Ne finis pas ton assiette ! Tel est mon conseil aujourd’hui".

 

Pour en savoir plus :

Maigrir, c’est dans la tête,aux éditions Odile Jacob (1997), de Gérard Apfeldorfer

Conditionnés pour trop manger, aux éditions Thierry Souccar (2006), de Brian Wansink

Maigrir sans régime aux éditions Odile Jacob (2002), de Jean-Philippe Zermati

  |  
Voting

28 avis

4

Démarrez votre bilan gratuit en 3 min

Commentaire

mer 06/07/2011 - 11:53
Je partage entièrement votre avis. On ne devrait manger que lorsque la faim se fait ressentir. Toutefois, sur le plan social, professionnel et familial, l'application de ce principe est difficile à mettre en oeuvre. Par exemple, les collègues de bureau et la famille, ne comprennent pas toujours qu'on puisse sauter le déjeuner. On est donc souvent amené à se cacher ou à prétendre avoir déjà mangé, pour éviter d'entendre certaines observations. Cela donne l'impression d'aller à contre-courant, d'être marginal. Cela me fait donc plaisir de constater que des professionnels de la santé font, enfin, ressortir ces vérités que nous expérimentons tous.
Anonyme (non vérifié)
mar 05/07/2011 - 15:05
difficile de pas se mettre à table quand c'est le seul moment en famille !
mar 28/06/2011 - 22:57
Je suis d'accord avec vous :ces principes sont hyper logiques et très simples .Mais il faut se dèconditionner de tres vieilles habitudes et surtout ne pas se faire dèborder par le stress et les èmotions de tous les jours. Et essayer de se faire un peu confiance au lieu de croire que les inventeurs de règimes ont toujours raison
sam 25/06/2011 - 22:35
Les conseils de nos deux experts sont vraiment d'une logique imparable! Mais Dieu que les principes de mon éducation ont la vie dure et provoquent, en se confrontant aux leurs de vraies tempêtes de crânes! Et oui, comme d'habitude, il est indispensable de répéter sans cesse les évidences car il est vraiment très difficile de réussir les choses les plus simples, justement parce qu'elles sont simples, compréhensibles de tous et se heurtent à un fonctionnement de société qui nous demande de plus en plus de vitesse, de complexité, se déshumanise et multiplie les modes de communication pour empêcher les gens de communiquer. Je souhaite de tout cœur que cette approche qui nous est proposée, contribue à tous nous soulager d'un poids physique et psychologique qui nous handicape dans notre accession au bonheur. Merci!

Répondre

Dans la même série

Avis d'experts

Vos émotions peuvent vous faire grossir

Vous vous jetez sur une tablette de chocolat à la moindre contrariété ? Et si c'était cela qui vous empêchait de maigrir ? Découvrez comment vos émotions peuvent vous faire manger…

Autres sujets similaires

Envie de retrouver un bon équilibre alimentaire ?

Faites le bilan de votre comportement alimentaire en 3min
Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?

Découvrez les témoignages de nos abonnés !

  • "J’ai perdu 10 kg et j’ai réappris à manger ce que j’aime quand je veux !"

    c’est une méthode douce et qui permet de mieux se connaître et de prendre du temps pour soi. C'est un travail sur soi pour mieux se connaître et ses comportements alimentaires, sans frustration.
    Karine 45 ans

    Karine, 45 ans, DRH, Paris

  • "J'ai perdu 7kg tout en retrouvant le plaisir de cuisiner les plats que j'aime"

    La méthode correspond parfaitement à ce que je cherchais : ré-apprendre à manger selon nos envies, puisqu’en faisant ainsi, on comble nos besoins tant énergétiques que nutritionnels ou émotionnels.
    Marie-Rose

    Marie-Rose, 54 ans, Québec

  • "Je ne culpabilise plus de manger des aliments riches, je me sens libérée !"

    La méthode est la seule qui ne propose pas de régime ! J’en avais marre des régimes, il me fallait tester autre chose. Et mieux encore, cette méthode « interdit » les régimes, et propose des repas entiers.
    Claire 36 ans

    Claire, 36 ans, Office manager, Thionville

  • "Je mange mieux et je me sens en meilleure forme !"

    Avec Nutrition, j’ai appris à suivre mes intuitions alimentaires, à m’écouter manger. J’ai rééquilibré mon alimentation sans aucune frustration. Je sais à présent proportionner mes aliments dans un repas. 
    Nadia

    Nadia, 32 ans, Paris

  • "Manger sain est devenu un plaisir et plus une contrainte !"

    Ce que j’ai apprécié, c’est que le programme n’est pas du tout tourné vers un programme alimentaire stricte. Il y a une dédramatisation de la façon de s’alimenter et le parcours est pédagogique et ludique.
    martin

    Martin, 39 ans, Nevers

Transverse - Arguments programme

  • promotion

    Un parcours adapté à votre problématique

  • nutritionist

    Un coach du comportement alimentaire à votre écoute

  • Une communauté pour partager

    Une communauté pour partager

  • 09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h

    09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h