Jusqu'à - 20 sur votre programme. Démarrez votre programme à partir de 4 € le 1er mois

Mangez, et ne faites rien d'autre

  |  
Voting
17
On se pose devant son assiette et on apprend à déguster! Manger sans autre activité permet de mieux se concentrer sur son repas.
  |  
Photo
Mangez, et ne faites rien d'autre
Body

De nombreuses expériences le prouvent : manger au calme en se concentrant sur son assiette permet de manger mieux et manger moins. Ainsi, un premier groupe d’enfants prend son repas avec un animateur qui cherche à les distraire en leur parlant et les amusant. Un second groupe est encadré par un animateur qui ramène constamment l’attention des enfants sur leur repas, les interroge sur les saveurs, sur leurs sensations. Le premier groupe mange plus.

Nous sommes de grands enfants ! Faites l’expérience de vous concentrer sur votre repas. Asseyez-vous, dégustez chaque bouchée, détachez-vous de votre ordinateur ou ne vous laissez pas distraire par la télévision. Vous éliminez ainsi la nourriture et les kilos en trop.

  |  
Voting
17

Démarrez votre bilan gratuit en 3 min

Commentaire

ven 05/04/2013 - 16:12
Moi je trouve que parfois, le fait de regarder la tv en mangeant est plutôt un allié, puisque je suis distraite par qqchose qui m'intéresse, du coup pendant ce tps j'arrête de manger et la satiété arrive plus vite.
mer 31/10/2012 - 15:46
Comme beaucoup d'autres personnes je vis seule et effectivement c'est dur de manger seule dans le silence. La télé remplit quand même bien la solitude... Alors je trouve parfois le moyen de faire un compromis : je me "force" à prendre au moins le début de mon repas sans télé pendant 10 minutes (ou 15 ou 20 selon ma motivation). Je mets mon réveil pour cela et quand il sonne je peux allumer la télé... C'est un compromis, ça permet de faire mieux que rien et ça cadre les choses. C'est moins stressant que de se dire "tu n'allumeras pas la télé avant d'avoir fini ton repas", ce qui peut par ailleurs m'inciter à manger trop vite (et trop) pour pouvoir l'allumer. Et une fois que mon réveil a sonné, ça signifie que j'ai rempli mon objectif et je peux mettre la télé sans me rajouter une couche de culpabilité (qui me ferait manger plus...). En tout cas, bon courage à tous !
mar 04/09/2012 - 11:47
J'ai fait une expérience intéressante avec les enfants: leurs bruits, le fait de devoir me lever dix fois de table ect quand ils sont là m'empêche de manger correctement: je ne sais plus ce que je mange, si j'ai faim, etc La bonne faim me vient après leur passage, lorsque je suis tranquille. Donc, maintenant, j'aménage des moments où je mange sans enfants (par exemple lorsqu'ils sont é l'école, ou lorsqu'ils ont déjà mangé, avec mon mari). Ainsi j'arrive à me concentrer sur mon plaisir et ma satiété.
sam 07/07/2012 - 17:58
Toute la semaine, je mange chez ma grand mère avec la télé à fond assez fort et c est sur que ça me stresse ! Je m arrange pour avoir fini avant les infos donc je mange plus vite !! Ah, qu ils sont loins les repas avec mes parents et la conversation tranquille ou la radio !
mer 20/06/2012 - 07:37
je vis seule et donc les repas quetidiens, je les prends seule ... une chance, pas sûr ! On peut les prendre quand on veut, oui. on organise le repas comme on le souhaite : taille des couverts, portions, respiration avant, pause pendant.Mais aussi parfois besoin d'autre chose, de casser la solitude l'impossibilité de communiquer, d'échanger sur les aliments, la saveur du repas, de rire; alors, la TV, la radio, une revue, un journal c'est attirant et ça comble ! Je relis ce que j'écris et je me dis ma grande (je suis toute petite... mais de temps en temps) tu justifies ton incapacité à appliquer les consignes que tu voudrais suivre. et oui, je suis pas parfaite (mon gros défaut serait donc de vouloir être parfaite et de tout gérer à 100%... pas faux et je vais creuser l'idée) Réflexion d'un matin solitaire
mar 19/06/2012 - 23:26
Pour arriver à vraiment m'arrêter à satiété, il faudrait que je sois toujours seule pour manger, or c'est impossible. J'ai du mal à concilier repas convivial et concentration sur mon assiette. :(
mer 04/04/2012 - 17:50
Eh bien moi je mange avec mes élèves ados très bruyants et je suis obligée de le faire.Prof de cuisine les élèves font le repas que j'ai décidé. ça va être dur quand il faudra être tout tranquille pour la dégustation et les sensations de sasiétés et toutes ces étapes-là On est parfois 15-20 personnes à manger dans une petite salle En même temps ce n'est que 3 x par semaine.. Laissons nous le temps d'arriver déjà à manger moins et a rester assise ..
mer 21/03/2012 - 22:40
Depuis une dizaine de jours, j'ai pris l'habitude de prendre mes repas, sans radio comme fond sonore ! Quel bonheur ! je discute avec mon mari de choses et d'autres notamment ce que nous mangeons ! Je ne l'aurais jamais cru avant mais je commence à apprécier mes repas. sans culpabilité et dans le calme.
mer 29/02/2012 - 19:05
Je n'ose même pas vous dire comment se passent mes repas ....je vis seule et partage donc ce moment avec un magazine ou un journal et la télé .... tout pour apprécier ce qui se trouve ds mon assiette !
mer 22/02/2012 - 15:00
je ne peux pas manger devant la tv et j'aime apprécier ce que je mange mais au travail c'est plus difficile je mange au refectoire avec les collègues on papote du boulot et c'est dur de ne faire que manger...le soir je mange avec mes filles et c'est dur de ne pas se lever toutes les 5mn , de ne pas leur dire attention à ci, mange un peu de ça...
ven 20/01/2012 - 10:23
Je peux le faire plus facilement quand je suis seule, mais le soir avec mon mari, nous avons l'habitude de regarder la télé en mangeant. Cela me parait bien difficile à changer !
ven 06/01/2012 - 21:12
La télévision notamment les informations sont effectivement nocives par les émotions qu'elles suscitent notamment l'angoisse (connue, voulue et vérifiée sur la fréquence cardiaque qui peut monter à 180 au "20heures" sans que les gens s'en aperçoivent) Cette angoisse est une des causes de l'augmentation mon appétit et de ce que je mange outre la distraction que le fait de regarder la télévision implique. En faisant mon bilan alimentaire, je n'ai compris que tardivement ce que voulait dire "avoir une autre occupation". Je me suis rendu compte que généralement je mangeais en silence même à deux pour la simple raison que mon esprit est occupé ailleurs et surtout sur un mode de pensée dialectique c'est à dire avec un dialogue interne teinté d'agressivité. Ceci explique que je suis rarement en train d'être à ce que je mange et que je mange trop sans apprécier ce que je mange et généralement dans cette dialectique "je bouffe l'autre".
sam 19/11/2011 - 16:02
Oui, je crois que c'est indispensable pour percevoir ses sensations alimentaires ... mais que c'est difficile lorsque l'on vit seule, surtout le soir !!
Anonyme (non vérifié)
ven 09/09/2011 - 16:40
Je crois que ,pour moi personnellement, le fait de ne pas manger a l'heure et le faire avec grande negligeance peut augmenter mon poids.J'en suis consciente .Je fais peu de cas de la maniere dont je mange .J'espere qu'a partir de maintenant, avec vous ,je pense pouvoir me controler.
mer 10/08/2011 - 16:20
De janvier 2011 à juin 2011, je mangeais tous les midis dans mon bureau en travaillant. Je n'ai eu aucune difficulté à changer. De même, le matin, le week-end, je ne lis plus en mangeant. Il est plus difficile de ne pas regarder la TV le soir en mangeant mais j'arrive, de temps en temps, pendant quelques bouchées et à chaque repas, à prêter plus d'attention à mon repas.
jeu 21/07/2011 - 01:41
Je ne me sens pas capable de prendre mon petit déjeuner sans lire: j'ai toujours lu en petit-déjeunant. C'est le meilleur repas de la journée, soit parce que c'est tout sucré (la confiture) soit parce qu'il y a la lecture. Je suis incapable de renoncer à ce bonheur-là.
Anonyme (non vérifié)
jeu 09/06/2011 - 15:25
C'est tout à fait vrai, lorsque je mange devant la TV ou devant mon ordi, je me suis rendu compte que j'avale de gros morceaux ou de grosses bouchées, sans apprécier le goût, limite en avalant tout rond... Lorsque nous sommes à table, en famille, je mange doucement (je suis toujours la dernière à terminer mon assiète)

Autres sujets similaires

Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?

Découvrez les témoignages de nos abonnés !

  • "J’ai perdu 10 kg et j’ai réappris à manger ce que j’aime quand je veux !"

    c’est une méthode douce et qui permet de mieux se connaître et de prendre du temps pour soi. C'est un travail sur soi pour mieux se connaître et ses comportements alimentaires, sans frustration.
    Karine 45 ans

    Karine, 45 ans, DRH, Paris

  • "J'ai perdu 7kg tout en retrouvant le plaisir de cuisiner les plats que j'aime"

    La méthode correspond parfaitement à ce que je cherchais : ré-apprendre à manger selon nos envies, puisqu’en faisant ainsi, on comble nos besoins tant énergétiques que nutritionnels ou émotionnels.
    Marie-Rose

    Marie-Rose, 54 ans, Québec

  • "Je ne culpabilise plus de manger des aliments riches, je me sens libérée !"

    La méthode est la seule qui ne propose pas de régime ! J’en avais marre des régimes, il me fallait tester autre chose. Et mieux encore, cette méthode « interdit » les régimes, et propose des repas entiers.
    Claire 36 ans

    Claire, 36 ans, Office manager, Thionville

  • "Je mange mieux et je me sens en meilleure forme !"

    Avec Nutrition, j’ai appris à suivre mes intuitions alimentaires, à m’écouter manger. J’ai rééquilibré mon alimentation sans aucune frustration. Je sais à présent proportionner mes aliments dans un repas. 
    Nadia

    Nadia, 32 ans, Paris

  • "Manger sain est devenu un plaisir et plus une contrainte !"

    Ce que j’ai apprécié, c’est que le programme n’est pas du tout tourné vers un programme alimentaire stricte. Il y a une dédramatisation de la façon de s’alimenter et le parcours est pédagogique et ludique.
    martin

    Martin, 39 ans, Nevers

Transverse - Arguments programme

  • promotion

    Un parcours adapté à votre problématique

  • nutritionist

    Un coach du comportement alimentaire à votre écoute

  • Une communauté pour partager

    Une communauté pour partager

  • 09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h

    09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h