Jusqu'à - 20 sur votre programme. Démarrez votre programme à partir de 19 € le 1er mois

Comportement alimentaire : notre entourage nous influence-t-il ?

Voting

46 avis

0

Tout le monde apprécie le plaisir d'un agréable repas en bonne compagnie : amis, famille, collègues... Les repas en tête-à-tête ou à plusieurs sont souvent un moment de partage privilégié. Quel que soit le contenu de son assiette, les repas sont souvent des instants privilégiés pour échanger avec ses proches. A tel point d'ailleurs, que les chercheurs d'une université australienne ont étudié l'influence de l'entourage sur le comportement alimentaire. Déjeuner avec un petit mangeur vous fait-il manger moins ? Et avez-vous tendance à craquer pour un dessert quand vos amis en commandent un au restaurant ? Voici les explications des chercheurs australiens.

Photo
Comportement alimentaire : notre entourage nous influence-t-il ?
Body

 

Les habitudes alimentaires en détail

 

Pour réaliser cette étude, les chercheurs australiens se sont intéressé à des dizaines de travaux scientifiques sur le comportement alimentaire et l'influence sociale. Ils ont ensuite recoupé les résultats de ces études pour en tirer des statistiques. La principale conclusion faite par les scientifiques australiens est que les facteurs sociaux ont un impact important sur la façon de se nourrir. Cette influence est particulièrement forte quant à la quantité ingérée lors des repas. Par exemple, les scientifiques ont ainsi découvert que les personnes mangeant moins ont plus d'influence sur le comportement alimentaire de leur entourage que celles qui mangent beaucoup. Cette influence est notamment plus importante chez les femmes et les adolescents.

Manger entre amis ou manger comme ses amis 

Les conclusions de l'étude sont sans appel : les personnes avec qui l'on mange ont un impact certain sur le contenu de notre assiette. Les chercheurs ont ainsi démontré que lorsqu'on mange avec des gens ayant un bon coup de fourchette, on a tendance à manger plus et à se faire plaisir en reprenant un dessert par exemple. Cette influence s'inscrit également sur le long terme : quand on vit avec un petit mangeur, on mange moins, et plus étonnant encore, même en son absence. Les scientifiques appellent cette influence « la modélisation sociale ». Ce mimétisme influencerait non seulement nos repas et nos pratiques alimentaires, mais également les grignotages.

Un environnement qui pousse à manger plus

Hormis la modélisation sociale, les chercheurs insistent également sur l'environnement dans lequel ces études sont réalisées : la société de consommation, qui pousse à manger, et en grande quantité. Dans ce contexte d'opulence et de grosses portions, il est souvent difficile de respecter ses besoins. Les scientifiques australiens préconisent ainsi d'utiliser la modélisation sociale comme moyen de prévention contre l'obésité et la malbouffe.

Source: Modeling of food intake: a meta-analytic review ; Social Influence Volume 10, Issue 3, 2015 Lenny R. Vartaniana*, Samantha Spanosa, C. Peter Hermanb & Janet Polivy.

 

POUR EN SAVOIR PLUS

On sait aussi qu'il est préférable de manger à sa faim, mais est-ce toujours possible, en particulier lorsqu'un dîner nous attend ? 

Notre entourage et notre environnement influencent notre façon de manger, mais, parfois, on peut aussi favoriser un environnement dans lequel on peut manger zen et moins, et si ce n'est pas le cas, on peut toujours se détendre avant le repas!

Voting

46 avis

0

Démarrez votre bilan gratuit en 3 min

Répondre

Autres sujets similaires

Envie de retrouver un bon équilibre alimentaire ?

Faites le bilan de votre comportement alimentaire en 3min
Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?

Découvrez les témoignages de nos abonnés !

  • "J’ai perdu 10 kg et j’ai réappris à manger ce que j’aime quand je veux !"

    c’est une méthode douce et qui permet de mieux se connaître et de prendre du temps pour soi. C'est un travail sur soi pour mieux se connaître et ses comportements alimentaires, sans frustration.
    Karine 45 ans

    Karine, 45 ans, DRH, Paris

  • "J'ai perdu 7kg tout en retrouvant le plaisir de cuisiner les plats que j'aime"

    La méthode correspond parfaitement à ce que je cherchais : ré-apprendre à manger selon nos envies, puisqu’en faisant ainsi, on comble nos besoins tant énergétiques que nutritionnels ou émotionnels.
    Marie-Rose

    Marie-Rose, 54 ans, Québec

  • "Je ne culpabilise plus de manger des aliments riches, je me sens libérée !"

    La méthode est la seule qui ne propose pas de régime ! J’en avais marre des régimes, il me fallait tester autre chose. Et mieux encore, cette méthode « interdit » les régimes, et propose des repas entiers.
    Claire 36 ans

    Claire, 36 ans, Office manager, Thionville

  • "Je mange mieux et je me sens en meilleure forme !"

    Avec Nutrition, j’ai appris à suivre mes intuitions alimentaires, à m’écouter manger. J’ai rééquilibré mon alimentation sans aucune frustration. Je sais à présent proportionner mes aliments dans un repas. 
    Nadia

    Nadia, 32 ans, Paris

  • "Manger sain est devenu un plaisir et plus une contrainte !"

    Ce que j’ai apprécié, c’est que le programme n’est pas du tout tourné vers un programme alimentaire stricte. Il y a une dédramatisation de la façon de s’alimenter et le parcours est pédagogique et ludique.
    martin

    Martin, 39 ans, Nevers

Transverse - Arguments programme

  • promotion

    Un parcours adapté à votre problématique

  • nutritionist

    Un coach du comportement alimentaire à votre écoute

  • Une communauté pour partager

    Une communauté pour partager

  • 09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h

    09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h