Jusqu'à - 20 sur votre programme. Démarrez votre programme à partir de 19 € le 1er mois

Du nouveau sur le gras,il ne vous empêcherait pas de maigrir

Voting

21 avis

0

Des conclusions récentes de l’Afssa permettent de reconsidérer les effets néfastes des aliments gras. Mangez de tout, sans excès, et gardez le plaisir des aliments gras ou sucrés !

Photo
Du nouveau sur le gras,il ne vous empêcherait pas de maigrir
Body

Les aliments gras ne méritent pas la réputation qu'on leur a faite

Arrêtons de diaboliser le gras ! Les dernières conclusions de l’Agence française de sécurité sanitaire des aliments (l’Afssa) sur les apports nutritionnels en lipides invitent à la nuance. D’abord, le rapport ne semble pas établi entre l’obésité et la quantité de lipides ingurgités. Le poids serait influencé par la quantité énergétique totale -ce que l’on mange en une journée ou une semaine- et non par la proportion de lipides.

Ensuite, contre toute attente, l’apport conseillé en graisse augmente. Les études conseillaient habituellement 30 à 35 % de notre ration alimentaire sous forme de graisse ; l’Afssa préconise cette fois 35 à 40 % d’apports énergétiques en lipides. L’Afssa conseille donc de manger « ni trop, ni trop peu » de lipides.

Faisons-nous plaisir en mangeant raisonnablement le gras et le sucré que nous aimons

Ces nouvelles conclusions sonnent comme une petite révolution. La première leçon est que la nutrition est une science jeune, aux données incertaines et fluctuantes, comme le rappellent les membres du Groupe de Réflexion sur l’Obésité et le Surpoids (GROS). Elles offrent un argument supplémentaire pour ne pas éliminer tous les aliments doux, sucrés ou gras lorsqu’on a des problèmes avec son poids.

En effet, les régimes amaigrissants se fondent sur l’élimination d’aliments, notamment ceux que l’on associe à la gourmandise et au plaisir. Ces régimes contraignants se soldent souvent par un échec : la personne qui veut mincir se démotive et « craque » pour des aliments prétendument interdits. Alors, gardons les aliments gras ou sucrés dans notre alimentation, même et surtout lorsqu'on veut perdre du poids ! Cette notion de plaisir est parfaitement décrite dans l’ouvrage d’Evelyne Bissone Jeufroy, Quatre plaisirs par jour au minimum !. La psychologue préconise de faire une liste de 25 à 30 plaisirs personnels dans laquelle on viendra en puiser quatre chaque jour afin de ne pas rester dans un contrôle de soi permanent, frustrant sur la longueur. Si le caramel mou ou la portion de frites appartiennent à cette liste, accordez-vous ces plaisirs, en tenant compte de votre appétit !

Voting

21 avis

0

Démarrez votre bilan gratuit en 3 min

Répondre

Autres sujets similaires

Envie de retrouver un bon équilibre alimentaire ?

Faites le bilan de votre comportement alimentaire en 3min
Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?

Découvrez les témoignages de nos abonnés !

  • "J’ai perdu 10 kg et j’ai réappris à manger ce que j’aime quand je veux !"

    c’est une méthode douce et qui permet de mieux se connaître et de prendre du temps pour soi. C'est un travail sur soi pour mieux se connaître et ses comportements alimentaires, sans frustration.
    Karine 45 ans

    Karine, 45 ans, DRH, Paris

  • "J'ai perdu 7kg tout en retrouvant le plaisir de cuisiner les plats que j'aime"

    La méthode correspond parfaitement à ce que je cherchais : ré-apprendre à manger selon nos envies, puisqu’en faisant ainsi, on comble nos besoins tant énergétiques que nutritionnels ou émotionnels.
    Marie-Rose

    Marie-Rose, 54 ans, Québec

  • "Je ne culpabilise plus de manger des aliments riches, je me sens libérée !"

    La méthode est la seule qui ne propose pas de régime ! J’en avais marre des régimes, il me fallait tester autre chose. Et mieux encore, cette méthode « interdit » les régimes, et propose des repas entiers.
    Claire 36 ans

    Claire, 36 ans, Office manager, Thionville

  • "Je mange mieux et je me sens en meilleure forme !"

    Avec Nutrition, j’ai appris à suivre mes intuitions alimentaires, à m’écouter manger. J’ai rééquilibré mon alimentation sans aucune frustration. Je sais à présent proportionner mes aliments dans un repas. 
    Nadia

    Nadia, 32 ans, Paris

  • "Manger sain est devenu un plaisir et plus une contrainte !"

    Ce que j’ai apprécié, c’est que le programme n’est pas du tout tourné vers un programme alimentaire stricte. Il y a une dédramatisation de la façon de s’alimenter et le parcours est pédagogique et ludique.
    martin

    Martin, 39 ans, Nevers

Transverse - Arguments programme

  • promotion

    Un parcours adapté à votre problématique

  • nutritionist

    Un coach du comportement alimentaire à votre écoute

  • Une communauté pour partager

    Une communauté pour partager

  • 09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h

    09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h