Jusqu'à - 20 sur votre programme. Démarrez votre programme à partir de 19 € le 1er mois

Les effets du silicium et du silicium organique sur l’organisme

Article
Voting

8 avis

0

Le silicium, véritable constituant de l’organisme, possède de nombreuses actions bénéfiques en matière de santé. Présent en grande quantité, notamment dans les os, et la peau, de nombreux aliments se révèlent riches en silicium. Cet oligo-élément possède également une utilisation thérapeutique concernant les ongles, et les cheveux…

Photo
Les effets du silicium et du silicium organique sur l’organisme
Body

Le silicium est l’élément le plus abondant de la croûte terrestre, présent dans différents minerais, et le sable, décomposition du granite, est essentiellement composé de silicium, de même que les microprocesseurs de nos ordinateurs. Le silicium est aussi un oligo-élément dont notre corps a besoin. Présent en petite quantité dans l’organisme, il est néanmoins nécessaire et a des effets bénéfiques sur la santé. Découvrez son rôle ainsi que les principales sources alimentaires riches en silicium, et notamment de nombreux conseils en matière de santé.

Quel est le rôle du silicium ?

Cet oligo-élément intervient sur de nombreuses fonctions du corps, notamment, au niveau des os et des cartilages, de la peau, des ongles et des cheveux. Le silicium est présent dans le tissu osseux, joue un rôle important dans la croissance des os, favorisant la calcification. Son action concerne également les cellules de la peau et des phanères. Le silicium contenu dans l’élastine, est un constituant du tissu conjonctif, et intervient notamment dans la fixation du collagène. Le silicium possède une action importante sur les artères en aidant à leur élasticité et aide à protéger leurs parois, évitant la survenue d’athérome. Enfin, il joue aussi un rôle dans le fonctionnement du système immunitaire.

Manque de silicium et intoxication

Des ongles et des cheveux cassants, ou encore des problèmes de peau, mais surtout des retards de croissance chez l’enfant ou des fractures osseuses peuvent traduire une carence en silicium. L’intoxication au silicium n’est pas due à un excès d’apports alimentaires, mais peut se voir chez les mineurs ou dans l’industrie métallurgique, lorsqu’on respire des poussières de silice . La silicose est une pathologie reconnue comme maladie professionnelle et est indemnisée à ce titre par la Sécurité Sociale.

Sources alimentaires riches en silicium

Les besoins quotidiens en silicium sont de l’ordre de 25 à 35 mg. Cependant, on ne mesure pas habituellement le taux de silicium dans l’organisme. Cet oligo-élément est présent dans l’alimentation, ainsi que dans l’eau. On en trouve principalement dans les céréales et les fibres alimentaires, mais également dans la bière. Certains légumes sont riches en silicium, notamment, les olives, le topinambour, et les radis. Les agrumes contiennent également beaucoup de silicium. De plus, le silicium étant très présent dans l’enveloppe des graines, notre alimentation devient de plus en plus pauvre en silicium, avec pour cause principale, le raffinage des céréales. Une plante riche en silicium, la prêle, est utilisée en infusion, et reste le composant principal des compléments alimentaires. Mais l’ortie, le bambou ou l’avoine sont aussi de bonnes sources de silicium. Afin de palier une carence en silicium, il est donc recommandé de consommer des aliments riches en silicium.

Conseils santé

Le manque de silicium est difficile à identifier ou à observer. Néanmoins, on sait que certaines populations, en particulier les personnes âgées, peuvent présenter des insuffisances d’apport. Mais une alimentation intuitive, où on écoute ses appétences, conduit le plus souvent à une alimentation suffisamment variée, permettant de faire face aux besoins.

Article
Voting

8 avis

0

Démarrez votre bilan gratuit en 3 min

Répondre

Dans la même série

Autres sujets similaires

Envie de retrouver un bon équilibre alimentaire ?

Faites le bilan de votre comportement alimentaire en 3min
Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?

Découvrez les témoignages de nos abonnés !

  • "J’ai perdu 10 kg et j’ai réappris à manger ce que j’aime quand je veux !"

    c’est une méthode douce et qui permet de mieux se connaître et de prendre du temps pour soi. C'est un travail sur soi pour mieux se connaître et ses comportements alimentaires, sans frustration.
    Karine 45 ans

    Karine, 45 ans, DRH, Paris

  • "J'ai perdu 7kg tout en retrouvant le plaisir de cuisiner les plats que j'aime"

    La méthode correspond parfaitement à ce que je cherchais : ré-apprendre à manger selon nos envies, puisqu’en faisant ainsi, on comble nos besoins tant énergétiques que nutritionnels ou émotionnels.
    Marie-Rose

    Marie-Rose, 54 ans, Québec

  • "Je ne culpabilise plus de manger des aliments riches, je me sens libérée !"

    La méthode est la seule qui ne propose pas de régime ! J’en avais marre des régimes, il me fallait tester autre chose. Et mieux encore, cette méthode « interdit » les régimes, et propose des repas entiers.
    Claire 36 ans

    Claire, 36 ans, Office manager, Thionville

  • "Je mange mieux et je me sens en meilleure forme !"

    Avec Nutrition, j’ai appris à suivre mes intuitions alimentaires, à m’écouter manger. J’ai rééquilibré mon alimentation sans aucune frustration. Je sais à présent proportionner mes aliments dans un repas. 
    Nadia

    Nadia, 32 ans, Paris

  • "Manger sain est devenu un plaisir et plus une contrainte !"

    Ce que j’ai apprécié, c’est que le programme n’est pas du tout tourné vers un programme alimentaire stricte. Il y a une dédramatisation de la façon de s’alimenter et le parcours est pédagogique et ludique.
    martin

    Martin, 39 ans, Nevers

Transverse - Arguments programme

  • promotion

    Un parcours adapté à votre problématique

  • nutritionist

    Un coach du comportement alimentaire à votre écoute

  • Une communauté pour partager

    Une communauté pour partager

  • 09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h

    09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h