Jusqu'à - 20 sur votre programme. Démarrez votre programme à partir de 19 € le 1er mois

La peur du sexe, une cause de surpoids

Voting
10
Vous êtes en surpoids ? Vous arrive-t-il de redouter la séduction ? Saviez-vous que le surpoids peut servir de barrière contre la séduction, et peut cacher une peur inconsciente du sexe ?
Photo
La peur du sexe, une cause de surpoids
Body

Barbara a commencé à prendre du poids à l'adolescence. Elle voudrait maigrir pour se sentir mieux dans son corps mais se rend compte qu'elle n'arrive pas à perdre du poids. Et elle ressent même une peur de maigrir ! Comment l'expliquer ? Par la peur du sexe !

L'identité sexuelle

En effet, Barbara a eu un père absent. Elle ne s'est pas sentie confirmée dans son identité sexuelle, comme femme attirante et belle. Elle va donc rechercher ce qui lui manque dans ses relations avec les hommes : l'amour et la reconnaissance de papa. Afin de se rassurer sur ce qu'elle est vraiment. Mais si elle se place inconsciemment à la place de l'enfant avec un homme qui l'attire, elle l'incite à prendre le rôle de parent. Et dans cette configuration, la sexualité est compromise car tout rapport amoureux devient menaçant car synonyme, toujours inconsciemment parlant, d'inceste. Il faut donc soigneusement éviter de passer à l'acte.

La peur du sexe et les kilos

Imaginer les situations susceptibles de déboucher sur de l'intimité l'angoisse car elle fait tout pour les éviter. La peur du sexe l'entraîne alors dans un cercle vicieux : plus elle évite de se confronter aux situations où elle pourrait se libérer de son transfert, plus elle angoisse. Et ce comportement d'évitement conforte l'idée que ces situations-là revêtent bel et bien un caractère dangereux. Prendre justement du poids représente alors une manière de garder les hommes à distance. Le corps gros fait ainsi partie d'un système de défense contre les assauts masculins. Car cette peur de l'intimité physique et psychologique ne constitue un problème de taille qu'à partir du moment où Barbara a peur... d'avoir peur. Le stress ingérable produit un désordre dans la conscience qui se répercute au niveau corporel en symptôme : le surpoids !

En conséquence, pour maigrir enfin, elle doit guérir de cette peur du sexe. Et pour ce faire, elle doit d'abord assumer ses besoins. Elle doit apprendre à se montrer vulnérable en acceptant ses besoins affectifs pour être en mesure de se nourrir réellement de la relation. Se donner le droit d'exister en tant que femme est la seule manière de sortir du transfert et pour vivre sa sensualité en tant qu'adulte et non plus en tant que petite fille. Et si elle n'a plus besoin de ce bouclier de « poids », elle va maigrir durablement.

Bien sûr, avoir la bonne méthode pour maigrir va également l'aider. LineCoaching vous propose d'acquérir les bons réflexes et les garder dans la durée. Ce programme sain et responsable va vous guider pas à pas pour changer votre comportement alimentaire, sans régime.

Voting
10

Démarrez votre bilan gratuit en 3 min

Commentaire

dim 12/05/2013 - 20:17
je me sent vraiment proche de ce cas, marié depuis 21ans c'est a cette periode ou j'ai commencer grossir démesurément .... mon père ayant divorcer de ma mère quand j avais 14 ans sans donner aucune explication et avec le refus de voir ses enfants .... je n assume pas les relations sexuelle avec mon mari et je le vis très souvent comme une a graiss ions .... je recherche l affection d' un père.
mar 07/05/2013 - 15:35
peut-on se contenter d'un raisonnement quand ce problème semble reellement plus complexe et intime? Pour ma part le role du père a été majeur mais je pense que la mère a aussi joué un rôle trés important . difficile pour moi de me sortir de cette situation depuis plusieurs dizaines d'années chagio
ven 12/10/2012 - 16:06
Oui moi aussi j'aimerai avoir plus de piste pour sortir de cette situation que je reconnais comme très proche de la mienne également. Cela serait fort utile !! Merci d'avance
sam 21/04/2012 - 09:54
Alors je constate que ce sujet est abordé dans le forum des coachés (réservé aux participants au programme): //www.linecoaching.com/content/sexualite-libido Toujours pas de réaction de coach en revanche :-( Merci beaucoup à vous tous et bonne suite.
sam 07/04/2012 - 23:19
Trop dommage...pas de réponses à Zelda, elle a posée la question que j'aurais mise en avant...dommage !!!
sam 25/02/2012 - 20:27
Zelda, ton idée de RPC est amusante ! J'adorerai... Poste-le en suggestion :)
mer 22/02/2012 - 15:08
ouep je pense que dans mon cas il y a de ça...d'ailleurs je maintiens mieux mon poids maintenant que je suis une femme assumée avec des enfants et un mari, comme si le fait d'être 'casée' me rassurait quelque part
dim 19/02/2012 - 19:09
Je rejoins Gastibelza et sa demande. Quelle issue à cette peur ? Vous écrivez "Et pour (guérir de cette peur du sexe), elle doit d'abord assumer ses besoins. Elle doit apprendre à se montrer vulnérable en acceptant ses besoins affectifs pour être en mesure de se nourrir réellement de la relation. Se donner le droit d'exister en tant que femme est la seule manière de sortir du transfert et pour vivre sa sensualité en tant qu'adulte et non plus en tant que petite fille. Et si elle n'a plus besoin de ce bouclier de « poids », elle va maigrir durablement" Allons-nous découvrir un mp3 "RPC j'assume ma séduction" sur notre parcours ? ;-) Les repas d'affaire, la peur de vexer ou les repas devant la télé, je ne me sens pas trop concernée, mais là vous abordez une question qui me touche beaucoup. Merci !
dim 27/11/2011 - 15:50
Article très intéressant, mais j'aimerais avoir plus de pistes pour sortir de cette situation, qui est typiquement la mienne. Merci d'avance.
mar 25/10/2011 - 14:22
N'y a-t-il pas également le cas inverse? celui où la femme est trop maternante, infantilise son conjoint (ou lui-même se comporte en enfant). Avec finalement le même résultat?

Répondre

Autres sujets similaires

Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?

Découvrez les témoignages de nos abonnés !

  • "J’ai perdu 10 kg et j’ai réappris à manger ce que j’aime quand je veux !"

    c’est une méthode douce et qui permet de mieux se connaître et de prendre du temps pour soi. C'est un travail sur soi pour mieux se connaître et ses comportements alimentaires, sans frustration.
    Karine 45 ans

    Karine, 45 ans, DRH, Paris

  • "J'ai perdu 7kg tout en retrouvant le plaisir de cuisiner les plats que j'aime"

    La méthode correspond parfaitement à ce que je cherchais : ré-apprendre à manger selon nos envies, puisqu’en faisant ainsi, on comble nos besoins tant énergétiques que nutritionnels ou émotionnels.
    Marie-Rose

    Marie-Rose, 54 ans, Québec

  • "Je ne culpabilise plus de manger des aliments riches, je me sens libérée !"

    La méthode est la seule qui ne propose pas de régime ! J’en avais marre des régimes, il me fallait tester autre chose. Et mieux encore, cette méthode « interdit » les régimes, et propose des repas entiers.
    Claire 36 ans

    Claire, 36 ans, Office manager, Thionville

  • "Je mange mieux et je me sens en meilleure forme !"

    Avec Nutrition, j’ai appris à suivre mes intuitions alimentaires, à m’écouter manger. J’ai rééquilibré mon alimentation sans aucune frustration. Je sais à présent proportionner mes aliments dans un repas. 
    Nadia

    Nadia, 32 ans, Paris

  • "Manger sain est devenu un plaisir et plus une contrainte !"

    Ce que j’ai apprécié, c’est que le programme n’est pas du tout tourné vers un programme alimentaire stricte. Il y a une dédramatisation de la façon de s’alimenter et le parcours est pédagogique et ludique.
    martin

    Martin, 39 ans, Nevers

Transverse - Arguments programme

  • promotion

    Un parcours adapté à votre problématique

  • nutritionist

    Un coach du comportement alimentaire à votre écoute

  • Une communauté pour partager

    Une communauté pour partager

  • 09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h

    09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h