Jusqu'à - 20 sur votre programme. Démarrez votre programme à partir de 19 € le 1er mois

Les boissons et le surpoids des enfants

Voting

7 avis

0

La prévention pour une bonne santé commence dès le plus jeune âge. Très tôt, les enfants aiment boire des sodas et des jus, au détriment du lait. Les parents s'inquiètent de cette tendance à négliger l'eau et le lait au profit des sodas et des jus. Les calories des boissons sucrées (sodas, pur jus ou nectars) sont-elles plus dangereuses que celles du lait ? Une étude américaine s'est penchée sur la consommation de lait, de boissons sucrées et de jus d'enfants américains en primaire. Le résultat est moins alarmant qu'on pourrait le penser.

Photo
Les boissons et le surpoids des enfants
Body

Les sodas et le surpoids des enfants

Aujourd’hui, les enfants sont confrontés à des boissons toujours plus nombreuses et toujours plus sucrées. Le lait n'est plus leur boisson préférée, et ils préfèrent souvent le remplacer par une boisson sucrée, et donc plus calorique. Une étude américaine menée à Columbus s'est d'ailleurs penchée sur l'évolution de la consommation de lait, de jus de fruits et d'autres boissons sucrées comme les nectars et les sodas chez les enfants.

Les chercheurs ont suivi 7445 élèves de la maternelle à la fin de l'école primaire. Les enfants ont rempli un questionnaire sur la consommation de ces boissons dans les classes correspondant au CE2 et CM2.

La consommation de boissons sucrées chez les enfants

Cette étude a montré que les garçons étaient plus gourmands que les filles. Il s'est avéré que les garçons consommaient plus de boissons sucrées que les filles et que la consommation de lait diminue fortement dans les dernières classes de primaire. Petit à petit, les enfants semblent se désintéresser du lait et se tourner vers d'autres boissons sucrées. Le traditionnel verre de lait du goûter laisse peu à peu la place à d'autres boissons. Cependant, l'étude révèle que la consommation de lait n'est pas remplacée par celle des sodas et des jus de fruits.

Les sodas plus caloriques ?

Toutefois, les enfants qui ont augmenté leur consommation de lait ont également augmenté leur consommation de jus de fruits au cours de cette étude. Cette observation a amené les chercheurs à penser que la vraie prévention du surpoids doit s'appuyer sur l'apport calorique total de toutes les boissons, y compris le lait, plutôt que sur le soda ou les jus, jugés habituellement moins sains, afin d'éviter un excès d’apports par rapport aux besoins.

Profitons-en pour rappeler que le lait, les jus de fruits, les sodas ne sont pas à considérer seulement pour leur qualité de boisson, mais en tant qu’aliments. Il convient d’éduquer les enfants à boire de l’eau quand ils ont soif, et à consommer du lait, des jus de fruits ou des sodas quand une sensation de faim est conjointement présente. Lorsqu’on a bu du lait ou des jus de fruits, on s’est nourri, et on aura donc besoin d’un apport alimentaire moindre dans le même temps, ou bien plus tard.

Cette étude montre donc qu'aucune boisson n'est à diaboliser, et que ce sont les sensations alimentaires qui doivent guider les enfants dans leur consommation de boissons. C'est exactement ce que prône le programme Linecoaching : l'écoute des sensations alimentaires pour devenir un mangeur régulé sans frustration.

 

Source :

Beverage Displacement between Elementary and Middle school, 2004-2007. Reena Ozra-Franket al. Journal of the Academy of Nutrition and Dietetics.

Voting

7 avis

0

Démarrez votre bilan gratuit en 3 min

Répondre

Envie de retrouver un bon équilibre alimentaire ?

Faites le bilan de votre comportement alimentaire en 3min
Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?

Découvrez les témoignages de nos abonnés !

  • "J’ai perdu 10 kg et j’ai réappris à manger ce que j’aime quand je veux !"

    c’est une méthode douce et qui permet de mieux se connaître et de prendre du temps pour soi. C'est un travail sur soi pour mieux se connaître et ses comportements alimentaires, sans frustration.
    Karine 45 ans

    Karine, 45 ans, DRH, Paris

  • "J'ai perdu 7kg tout en retrouvant le plaisir de cuisiner les plats que j'aime"

    La méthode correspond parfaitement à ce que je cherchais : ré-apprendre à manger selon nos envies, puisqu’en faisant ainsi, on comble nos besoins tant énergétiques que nutritionnels ou émotionnels.
    Marie-Rose

    Marie-Rose, 54 ans, Québec

  • "Je ne culpabilise plus de manger des aliments riches, je me sens libérée !"

    La méthode est la seule qui ne propose pas de régime ! J’en avais marre des régimes, il me fallait tester autre chose. Et mieux encore, cette méthode « interdit » les régimes, et propose des repas entiers.
    Claire 36 ans

    Claire, 36 ans, Office manager, Thionville

  • "Je mange mieux et je me sens en meilleure forme !"

    Avec Nutrition, j’ai appris à suivre mes intuitions alimentaires, à m’écouter manger. J’ai rééquilibré mon alimentation sans aucune frustration. Je sais à présent proportionner mes aliments dans un repas. 
    Nadia

    Nadia, 32 ans, Paris

  • "Manger sain est devenu un plaisir et plus une contrainte !"

    Ce que j’ai apprécié, c’est que le programme n’est pas du tout tourné vers un programme alimentaire stricte. Il y a une dédramatisation de la façon de s’alimenter et le parcours est pédagogique et ludique.
    martin

    Martin, 39 ans, Nevers

Transverse - Arguments programme

  • promotion

    Un parcours adapté à votre problématique

  • nutritionist

    Un coach du comportement alimentaire à votre écoute

  • Une communauté pour partager

    Une communauté pour partager

  • 09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h

    09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h