Jusqu'à - 20 sur votre programme. Démarrez votre programme à partir de 4 € le 1er mois

Maigrir en ne mangeant pas le soir : est-ce vraiment possible ?

  |  
Article
Voting

39 avis

1

Le célèbre adage précise que le matin, il faut manger comme un roi, le midi comme un prince et le soir comme un mendiant. S’agit-il d’une simple rumeur, une sorte de légende urbaine, ou cet adage a-t-il un fondement scientifique ?

  |  
Photo
Maigrir en ne mangeant pas le soir : est-ce vraiment possible ?
Body

Manger à sa faim le soir plutôt que de se priver

Se priver de nourriture, chaque soir, et ne pas manger alors qu’on a faim, ne peut pas avoir d’effet bénéfique. Outre le fait que vous risquez de passer une mauvaise nuit, avec l’estomac dans les talons, votre faim sera exacerbée le lendemain et c’est à ce moment-là que vous risquerez de manger plus que vos besoins. Ne pas manger le soir, c'est risquer de manger bien trop le lendemain. Au total, sur la semaine, vous risquez d’avoir mangé plus que vous ne l’auriez fait en obéissant à votre appétit en soirée. Manger sans grossir, cela s’obtient en écoutant son corps et ses besoins.

Rappelons que cet autre adage, « qui dort dîne », signifie l’exact contraire du sens qu’on lui prêt habituellement. Il remonte au Moyen-âge, où dans les auberges, la règle était que si l’on voulait dormir, c'est-à-dire bénéficier d’une chambre, il fallait dîner. Demi-pension ou pas de lit !

 

Que manger le soir pour maigrir  et comment?

Un gros dîner, composé d’aliments riches, arrosé d’alcool, tout cela ne favorise pas le sommeil. Vous risquez d’avoir une digestion difficile et un sommeil perturbé. Mieux vaut manger plus légèrement, et surtout, ne pas aller se coucher trop tôt, à un moment où la digestion ne fait que commencer, surtout si on a fait un gros repas.

Mais il s’agit là d’une question de confort. Du point de vue du poids, ce qui compte, ce n’est pas la répartition de vos prises alimentaires, mais le total consommé à l’échelle de la semaine. De nombreuses études scientifiques en attestent. Que vous mangiez beaucoup à midi et peu le soir, ou bien l’inverse, ne change rien à l’affaire, contrairement à notre adage de départ.

Le problème est que nos modes de vie, surtout si nous sommes citadins, nous imposent des déjeuners légers, afin de continuer à être efficace dans son travail l’après-midi, et une vie sociale en soirée. Les repas entre amis, ou en famille, les sorties au restaurant, tout cela a donc lieu le soir. Mais en fait, rien ne vous oblige à manger de grosses quantités dans ces repas conviviaux. Ce qui compte, du point de vue alimentaire, c’est le plaisir pris à manger, et ce plaisir n’est pas tant dépendant de la quantité que de la qualité des mets et surtout de l’attention que vous prêtez à chaque bouchée.

Aussi, il est recommandé de manger attentivement, comme si chaque bouchée était la dernière, et de repérer le moment où le plaisir gustatif fléchit, pour un aliment donné. Ce moment correspond au rassasiement gustatif, le signal qui vous indique que vous avez consommé suffisamment de l’aliment en question. Cela ne signifie pas que vous êtes arrivé au bout du plaisir pour cet aliment. Si la faim est encore présente, vous passez alors au plat suivant. Si vous n’avez plus faim, vous êtes arrivé au rassasiement global et votre repas est terminé.

 

Quels sont les aliments à éviter le soir ? 

Si vous avez des problèmes de digestion, veillez à ne pas faire votre repas trop tard, et à ne pas consommer de grosses quantités d’aliments difficiles à digérer, c'est-à-dire trop de produits gras, ou de viandes en abondance. Méfiez-vous aussi d’un excès d’alcool.

Mais cela ne signifie pas que ces aliments vous soient interdits, bien entendu. Mangez ce que vous aimez, ce qui vous attire, mais dans les limites de votre appétit.

Ne pas manger le soir pour ne pas grossir est donc une erreur à éviter. Et s’obliger à un régime bardé d’interdits et de recommandations impératives est une seconde erreur à éviter.

 

ARTICLES COMPLEMENTAIRES

Ne pas manger le soir serait une erreur si vous avez faim. En revanche on peut manger moins.
- Voici 10 conseils pour manger moins le soir,
- et l'astuce des petites bouchées pour manger moins, décortiquée par nos experts.  

  |  
Article
Voting

39 avis

1

Démarrez votre bilan gratuit en 3 min

Commentaire

mar 27/10/2015 - 10:55
Je petit déjeune tard dans la matinée donc pas faim pour le déjeuné ! je prend souvent une collation vers 17 heures et prend le diner en famille vers 20 heures . Je le prends de plus en plu léger je mange moins de viande par exemple . et j ai moins de maux de ventre dans la nuit ! car j avais tendance à manger trop le soir maintenant j arrive un peu mieux à m écouter !! pourvu que cela dure !!! DALOU

Répondre

Autres sujets similaires

Envie de retrouver un bon équilibre alimentaire ?

Faites le bilan de votre comportement alimentaire en 3min
Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?

Découvrez les témoignages de nos abonnés !

  • "J’ai perdu 10 kg et j’ai réappris à manger ce que j’aime quand je veux !"

    c’est une méthode douce et qui permet de mieux se connaître et de prendre du temps pour soi. C'est un travail sur soi pour mieux se connaître et ses comportements alimentaires, sans frustration.
    Karine 45 ans

    Karine, 45 ans, DRH, Paris

  • "J'ai perdu 7kg tout en retrouvant le plaisir de cuisiner les plats que j'aime"

    La méthode correspond parfaitement à ce que je cherchais : ré-apprendre à manger selon nos envies, puisqu’en faisant ainsi, on comble nos besoins tant énergétiques que nutritionnels ou émotionnels.
    Marie-Rose

    Marie-Rose, 54 ans, Québec

  • "Je ne culpabilise plus de manger des aliments riches, je me sens libérée !"

    La méthode est la seule qui ne propose pas de régime ! J’en avais marre des régimes, il me fallait tester autre chose. Et mieux encore, cette méthode « interdit » les régimes, et propose des repas entiers.
    Claire 36 ans

    Claire, 36 ans, Office manager, Thionville

  • "Je mange mieux et je me sens en meilleure forme !"

    Avec Nutrition, j’ai appris à suivre mes intuitions alimentaires, à m’écouter manger. J’ai rééquilibré mon alimentation sans aucune frustration. Je sais à présent proportionner mes aliments dans un repas. 
    Nadia

    Nadia, 32 ans, Paris

  • "Manger sain est devenu un plaisir et plus une contrainte !"

    Ce que j’ai apprécié, c’est que le programme n’est pas du tout tourné vers un programme alimentaire stricte. Il y a une dédramatisation de la façon de s’alimenter et le parcours est pédagogique et ludique.
    martin

    Martin, 39 ans, Nevers

Transverse - Arguments programme

  • promotion

    Un parcours adapté à votre problématique

  • nutritionist

    Un coach du comportement alimentaire à votre écoute

  • Une communauté pour partager

    Une communauté pour partager

  • 09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h

    09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h