Jusqu'à - 20 sur votre programme. Démarrez votre programme à partir de 19 € le 1er mois

La minceur, un signe de beauté ?

Article
Voting

29 avis

0

Mincir pour embellir... La pression est bien réelle dans nos sociétés où l'on court le risque de discrimination faute de correspondre à l'idéal prôné par les magazines et la publicité. Alors, minceur rime-t-elle vraiment avec beauté ?

Photo
La minceur, un signe de beauté ?
Body

Jasmine complexe sur son poids. Face à son entourage, elle se sent mal à l'aise et pense qu'elle ne pourra pas attirer l'attention d'un homme tant qu'elle restera avec ses kilos en trop. Elle rêve d'un corps mince et musclé à souhait. Sauf que... la beauté idéale que tous les magazines font miroiter est de plus en plus inaccessible. La taille mannequin ne concerne effectivement que 5 % des femmes!

La minceur vue au travers des différences culturelles

Les critères de beauté évoluent avec le temps. Jusqu'au milieu du XXe siècle, les vêtements et l'accessoire suffisaient à assurer une apparence convenable, comme le note Jean-Philippe Zermati. Le corps a aujourd'hui remplacé le vêtement en se dotant d'une nouvelle signification. Il est devenu le reflet de la personne et lui permet donc de se positionner dans la société.

La beauté est étroitement liée aux valeurs de la société dans laquelle on vit. Par exemple, dans la plupart des sociétés traditionnelles, les rondeurs sont synonymes de capacité à porter des enfants. Une femme est surtout belle parce qu'elle est féconde. Et la fécondité est associée à une nombreuse descendance. Depuis toujours, les rondeurs ont été signe de beauté chez les femmes, il suffit de regarder les différentes représentations de la femme dans l'art, les « Vénus », pour en être convaincu.

L'embonpoint chez un homme est, lui, signe de richesse puisque cela prouve qu'il peut se nourrir au-delà de ses besoins, ajoute le nutritionniste.

C'est ce même gras qui devient laid dans nos sociétés modernes, où la femme peut trouver sa place indépendamment de la maternité et où, tant pour les hommes que les femmes, la minceur signifie qu’on a le contrôle de son corps, et donc le contrôle sur les différents événements de sa vie, sentimentale ou professionnelle.

Et si on se réconciliait avec son corps ?

En définitive, la vraie question n'est pas tant de vouloir aveuglément correspondre à l'idéal véhiculé par la société que de trouver un équilibre personnel, de se réconcilier avec son corps propre, avec son âge, avec ses formes, avec son héritage corporel. Il s’agit d’être authentiquement soi-même, et que son poids se détermine de lui-même sur un mode naturel. Sans doute maigrira-t-on, mais pas davantage que ne le veut sa nature.

Et même quand on a essayé des régimes à répétition, ce n'est pas mission impossible. En effet, avec la méthode LineCoaching, vous bénéficiez d'une aide personnalisée pour mincir en douceur. Vous réapprenez à écouter vos sensations alimentaires, à manger ce qui vous fait plaisir et ce dont vous avez vraiment besoin pour trouver votre poids d'équilibre.

Pour en savoir plus :

Jean-Philippe ZERMATI, Maigrir sans régime, nouvelle édition, Paris, Odile Jacob, 2011.

Article
Voting

29 avis

0

Démarrez votre bilan gratuit en 3 min

Répondre

Dans la même série

Autres sujets similaires

Envie de retrouver un bon équilibre alimentaire ?

Faites le bilan de votre comportement alimentaire en 3min
Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?

Découvrez les témoignages de nos abonnés !

  • "J’ai perdu 10 kg et j’ai réappris à manger ce que j’aime quand je veux !"

    c’est une méthode douce et qui permet de mieux se connaître et de prendre du temps pour soi. C'est un travail sur soi pour mieux se connaître et ses comportements alimentaires, sans frustration.
    Karine 45 ans

    Karine, 45 ans, DRH, Paris

  • "J'ai perdu 7kg tout en retrouvant le plaisir de cuisiner les plats que j'aime"

    La méthode correspond parfaitement à ce que je cherchais : ré-apprendre à manger selon nos envies, puisqu’en faisant ainsi, on comble nos besoins tant énergétiques que nutritionnels ou émotionnels.
    Marie-Rose

    Marie-Rose, 54 ans, Québec

  • "Je ne culpabilise plus de manger des aliments riches, je me sens libérée !"

    La méthode est la seule qui ne propose pas de régime ! J’en avais marre des régimes, il me fallait tester autre chose. Et mieux encore, cette méthode « interdit » les régimes, et propose des repas entiers.
    Claire 36 ans

    Claire, 36 ans, Office manager, Thionville

  • "Je mange mieux et je me sens en meilleure forme !"

    Avec Nutrition, j’ai appris à suivre mes intuitions alimentaires, à m’écouter manger. J’ai rééquilibré mon alimentation sans aucune frustration. Je sais à présent proportionner mes aliments dans un repas. 
    Nadia

    Nadia, 32 ans, Paris

  • "Manger sain est devenu un plaisir et plus une contrainte !"

    Ce que j’ai apprécié, c’est que le programme n’est pas du tout tourné vers un programme alimentaire stricte. Il y a une dédramatisation de la façon de s’alimenter et le parcours est pédagogique et ludique.
    martin

    Martin, 39 ans, Nevers

Transverse - Arguments programme

  • promotion

    Un parcours adapté à votre problématique

  • nutritionist

    Un coach du comportement alimentaire à votre écoute

  • Une communauté pour partager

    Une communauté pour partager

  • 09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h

    09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h