Jusqu'à - 20 sur votre programme. Démarrez votre programme à partir de 19 € le 1er mois

Croire en soi

Article
Voting

21 avis

2
Difficile de croire en soi lorsqu’on se trouve trop gros ! Mal à l’aise avec votre silhouette, vos efforts pour maigrir ne vous ont laissé qu’une sensation d’impuissance et d’échec. Surtout, ne renoncez pas : croire en soi est une clé de la minceur.
Photo
Croire en soi
Body

Vous avez tout essayé pour obtenir le corps dont vous rêviez, mais il n’y a rien à faire : entre le nouveau sport pratiqué à reculons et l’interdiction de vos aliments favoris, votre corps a fait le yoyo, et vous vous sentez au bord de l'épuisement. A quoi bon tout ces efforts ? A bout de forces physiquement, vous êtes dans un état dépressif.

Comment croire en soi quand le stress et la déprime empêchent de maigrir

Certaines personnes en surpoids comptent sur l’exercice physique pour les aider à maigrir. Mais elles cherchent essentiellement à faire évaporer des calories en brutalisant leur corps. Bien vite, elles s’épuisent et sont déçues des résultats. En échec, elles perdent confiance en soi, en leurs capacités, en leur volonté.

D’autres, fâchées avec leur corps, s’immobilisent afin de l’oublier. Elles bougent le moins possible, se centrent sur les activités mentales, s’intéressent aux autres pour mieux s’oublier elles-mêmes. En définitive, manger reste la seule activité corporelle qui puisse procurer un plaisir d’ordre physique !

Et aussi, le suivi de régimes amaigrissants, la surveillance des aliments autorisés et interdits, les frustrations qui en résultent, entraînent un cercle infernal de stress et d’angoisse face à la nourriture. Comme l’ont constaté Jean-Philippe Zermati, nutritonniste et Gérard Apfeldorfer, psychothérapeute, les situations de stress, les émotions de déprime et d’angoisse conduisent à manger trop et mal, en brouillant les messages physiologiques de faim et de satiété. Les débordements deviennent inévitables. On se jette sur l’aliment tabou, non seulement sans le savourer, mais surtout il s’ensuit un fort sentiment de culpabilité : « je suis incapable de me contrôler ! », « je suis gros parce que je n’ai aucune volonté ! ».

La dévalorisation de soi entraîne un surcroît de consommation alimentaire émotionnelle : la culpabilité d’avoir mangé vous fait manger.

Pour sortir de ces cercles vicieux, il s’agit de reprendre confiance en soi

Le principe de la méthode LineCoaching est l’estime de soi. Cessez de vous maltraiter, ayez de la patience avec vous-même, acceptez d’avancer pas à pas, les efforts ne seront plus insurmontables, et vous aurez bientôt le plaisir de voir votre silhouette se transformer.

S’estimer, c’est aussi mieux se connaître pour savoir gérer ses émotions et ses capacités physiques. Apprenez à savoir si vous avez réellement faim, ou si vous avez une envie irrépressible de manger ces biscuits parce que vous éprouvez de la contrariété. Ne vous engagez pas dans un programme sportif de haut niveau : sachez écouter votre corps et ses signaux, en commençant peut-être par des activités douces.

La confiance en soi est aussi une confiance en ses sensations et en ses besoins physiologiques : après une bonne séance matinale de natation, il est normal d’avoir faim ! Il est donc normal, alors d’avoir envie d’une sucrerie et de la consommer : ne dramatisez pas et ayez confiance en votre capacité à vous arrêter. Prenez du plaisir à la manger, en toute conscience et sans culpabilité, vous ne saurez que mieux vous arrêter au bon moment, c'est-à-dire quand votre faim est apaisée.

Le programme LineCoaching se propose de vous aider à croire en vous. Grâce à un suivi personnalisé et quotidien, vous trouverez votre poids d’équilibre et la silhouette qui vous convient.

Article
Voting

21 avis

2

Démarrez votre bilan gratuit en 3 min

Commentaire

jeu 08/09/2011 - 19:53
Bonjour tartine, Moi aussi, je sais que tout part de l'enfance. J'ai fait plusieurs années de thérapie verbale ce qui a permis de révéler certains noeuds. Cependant, je ne savais pas les dénoués. Ce programme, je l'ai commencé il y a bientôt 3 mois et, si je n'ai pas perdu de poids, je suis à un stade ou il me semble voir quelque chose se défaire, se libérer! C'est nouveau et émouvant pour moi! je me sens spectatrice et actrice de mon changement. Mais oui, voir un thérapeute c'est bien, c'est aidant. Il faut essayer , il existe différentes approches. Je crois que l'important, c'est de se sentir en confiance avec celui ou celle avec qui on va se livrer. Et, si ça ne convient pas, on est libre de changer. bon courage et continues! la confiance va venir! Félicia
lun 29/08/2011 - 11:51
manque de confiance en moi, peur de maigrir, ................... oui mais !!!! tout part d'une période de l'enfance que j'ai occulté, je crois qu'une thérapie s'impose mais comment choisir le "bon" thérapeute ??? je reporte toujours la démarche car je n'ai pas confiance en moi et j'ai peur de ce que je vais découvrir................... cercle vicieux !!

Répondre

Autres sujets similaires

Envie de retrouver un bon équilibre alimentaire ?

Faites le bilan de votre comportement alimentaire en 3min
Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?

Découvrez les témoignages de nos abonnés !

  • "J’ai perdu 10 kg et j’ai réappris à manger ce que j’aime quand je veux !"

    c’est une méthode douce et qui permet de mieux se connaître et de prendre du temps pour soi. C'est un travail sur soi pour mieux se connaître et ses comportements alimentaires, sans frustration.
    Karine 45 ans

    Karine, 45 ans, DRH, Paris

  • "J'ai perdu 7kg tout en retrouvant le plaisir de cuisiner les plats que j'aime"

    La méthode correspond parfaitement à ce que je cherchais : ré-apprendre à manger selon nos envies, puisqu’en faisant ainsi, on comble nos besoins tant énergétiques que nutritionnels ou émotionnels.
    Marie-Rose

    Marie-Rose, 54 ans, Québec

  • "Je ne culpabilise plus de manger des aliments riches, je me sens libérée !"

    La méthode est la seule qui ne propose pas de régime ! J’en avais marre des régimes, il me fallait tester autre chose. Et mieux encore, cette méthode « interdit » les régimes, et propose des repas entiers.
    Claire 36 ans

    Claire, 36 ans, Office manager, Thionville

  • "Je mange mieux et je me sens en meilleure forme !"

    Avec Nutrition, j’ai appris à suivre mes intuitions alimentaires, à m’écouter manger. J’ai rééquilibré mon alimentation sans aucune frustration. Je sais à présent proportionner mes aliments dans un repas. 
    Nadia

    Nadia, 32 ans, Paris

  • "Manger sain est devenu un plaisir et plus une contrainte !"

    Ce que j’ai apprécié, c’est que le programme n’est pas du tout tourné vers un programme alimentaire stricte. Il y a une dédramatisation de la façon de s’alimenter et le parcours est pédagogique et ludique.
    martin

    Martin, 39 ans, Nevers

Transverse - Arguments programme

  • promotion

    Un parcours adapté à votre problématique

  • nutritionist

    Un coach du comportement alimentaire à votre écoute

  • Une communauté pour partager

    Une communauté pour partager

  • 09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h

    09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h