Jusqu'à - 20 sur votre programme. Démarrez votre programme à partir de 19 € le 1er mois

Addiction au sucre : comment ne plus être accro au sucre ?

Article
Voting

19 avis

0

Nous entendons dire parfois que le sucre est susceptible de créer une addiction. Ce que l'on imagine derrière le mot «sucre» peut-il conduire à des comportements alimentaires représentatifs de l'addiction au sucre ?

Photo
Addiction au sucre : comment ne plus être accro au sucre ?
Body

Addiction au sucre : existe t-il une réellement une dépendance au sucre ?

«Je suis accro au sucre, c'est ma drogue, c'est plus fort que moi. Les boissons sucrées, les gâteaux, le chocolat, quand je commence, je ne peux plus m'arrêter de manger du sucre. Je voudrais me désintoxiquer du sucre» clame Julie. Cette croyance, selon laquelle on pourrait développer une addiction à un aliment, par exemple le sucre et les produits qui en contiennent, si elle est courante dans le grand public, n'est pourtant pas partagée par le monde scientifique.

Considérer qu'il existe des troubles alimentaires addictifs, conduit à l'idée que ce qui fait problème c'est le produit, comme s'il n'y aurait pas d'obèses ou de boulimiques s'il n'y avait pas, en vente libre, tous ces maléfiques produits à forte densité calorique, gras et sucrés. Le sucre répond-t-il aux critères de produit addictif ? Pour l'OMS, il n'existe pas d'addiction au sucre ou de dépendance alimentaire. Le DSM-IV. (Diagnostic and Statistical Manual, revision IV) qui fait office de classification internationale des troubles mentaux, reconnaît uniquement la dépendance à une substance.

Les caractéristiques principales de cette dépendance étant la tolérance au produit, un syndrome de sevrage lors de la privation, la focalisation de la personne sur la consommation. Sur ces trois critères, seul reste le désir persistant de consommer les produits sucrés. La conclusion est donc sans appel : le sucre ne répond pas à l’ensemble des caractéristiques d'un produit addictif mais il est possible de développer des «conduites addictives» visant à minorer ses émotions, ou des conduites pseudo-addictives lorsqu'on s'interdit les aliments -sucrés et qu'on succombe régulièrement à la tentation. On ne peut donc pas parler de dépendance physiologique à ces aliments, mais plutôt de dépendance psychologique au sucre.

Je suis accro au sucre: faut-il un sevrage au sucre ?

Si Julie présente les signes d'une dépendance psychologique, il lui faudra identifier et nommer ses sensations physiques. La respiration et le pouls se modifient-ils ? A-t-elle une sensation d'oppression thoracique, la bouche sèche, la gorge serrée, le ventre noué, des contractures musculaires, des tremblements, des larmes ? Si oui, il s'agira ensuite de nommer les émotions et les sentiments qui sont en question.

Gérard Apfeldorfer, psychothérapeute, et Jean-PhilippeZermati, expert en nutrition, assistés des coachs qu'ils ont formés, pourraient aider Julie en lui fournissant des moyens pour identifier ses émotions et lui proposer diverses méthodes d'acceptation émotionnelle, comme par exemple l'entraînement à la pleine conscience. Il lui faudra aussi, sans doute, faire la paix avec les aliments qu'elle s'interdit, apprendre à les manger sans vous sentir coupable et avec modération en tenant compte de ses sensations alimentaires. Là encore, LineCoaching propose des solutions innovantes.

En résumé, les aliments sucrés sont innocents du crime dont on les accuse. Ils peuvent cependant être l'objet de désirs frénétiques de consommation. Dans de tels cas, une thérapie adaptée est indispensable. Je veux me débarrasser de mon addiction psychologique au sucre ? LineCoaching propose une méthode adaptée à cette situation.

Article
Voting

19 avis

0

Démarrez votre bilan gratuit en 3 min

Répondre

Dans la même série

Faut-il arrêter le sucre pour maigrir  ? Voici l'avis de notre expert en nutrition
Avis d'experts

Faut-il arrêter le sucre pour maigrir ? voici l…

Votre diététicienne vous a conseillé de ne plus manger de sucre pour vous aider à perdre du poids ? Mauvaise idée. Le sucre est un aliment nécessaire à votre équilibre alimentaire…

Autres sujets similaires

Envie de retrouver un bon équilibre alimentaire ?

Faites le bilan de votre comportement alimentaire en 3min
Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?

Découvrez les témoignages de nos abonnés !

  • "J’ai perdu 10 kg et j’ai réappris à manger ce que j’aime quand je veux !"

    c’est une méthode douce et qui permet de mieux se connaître et de prendre du temps pour soi. C'est un travail sur soi pour mieux se connaître et ses comportements alimentaires, sans frustration.
    Karine 45 ans

    Karine, 45 ans, DRH, Paris

  • "J'ai perdu 7kg tout en retrouvant le plaisir de cuisiner les plats que j'aime"

    La méthode correspond parfaitement à ce que je cherchais : ré-apprendre à manger selon nos envies, puisqu’en faisant ainsi, on comble nos besoins tant énergétiques que nutritionnels ou émotionnels.
    Marie-Rose

    Marie-Rose, 54 ans, Québec

  • "Je ne culpabilise plus de manger des aliments riches, je me sens libérée !"

    La méthode est la seule qui ne propose pas de régime ! J’en avais marre des régimes, il me fallait tester autre chose. Et mieux encore, cette méthode « interdit » les régimes, et propose des repas entiers.
    Claire 36 ans

    Claire, 36 ans, Office manager, Thionville

  • "Je mange mieux et je me sens en meilleure forme !"

    Avec Nutrition, j’ai appris à suivre mes intuitions alimentaires, à m’écouter manger. J’ai rééquilibré mon alimentation sans aucune frustration. Je sais à présent proportionner mes aliments dans un repas. 
    Nadia

    Nadia, 32 ans, Paris

  • "Manger sain est devenu un plaisir et plus une contrainte !"

    Ce que j’ai apprécié, c’est que le programme n’est pas du tout tourné vers un programme alimentaire stricte. Il y a une dédramatisation de la façon de s’alimenter et le parcours est pédagogique et ludique.
    martin

    Martin, 39 ans, Nevers

Transverse - Arguments programme

  • promotion

    Un parcours adapté à votre problématique

  • nutritionist

    Un coach du comportement alimentaire à votre écoute

  • Une communauté pour partager

    Une communauté pour partager

  • 09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h

    09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h