Jusqu'à - 20 sur votre programme. Démarrez votre programme à partir de 4 € le 1er mois

Le poids de la colère

  |  
Voting

35 avis

1

La colère : vous ne l’exprimez pas mais à la place, vous mangez. Il est temps de comprendre pourquoi ces émotions vous font manger sans faim et comment y répondre autrement que par la nourriture. Une clé pour mincir !

  |  
Photo
Le poids de la colère
Body

Vous ne pouvez extérioriser votre colère, vous mangez... et grossissez

Emilie n’en revient pas de s’être laissée traiter ainsi par son patron. Elle est dans une colère noire. Pire, elle garde tout pour elle puisqu’elle craint d’envenimer les choses en s’énervant face à son supérieur. La colère refoulée se transforme en un paquet de cookies avalé en quelques minutes. Un processus est parfaitement décrit par Gérard Apfeldorer dans l’ouvrage Maigrir, c’est dans la tête. « Certaines personnes ne peuvent concevoir de se mettre en colère. Ce sentiment leur paraît trop dangereux, elles ne se l’autorisent pas. (...) Elles craignent de se laisser aller à la colère car il leur semble qu’elles perdraient alors totalement le contrôle (...). Perdre le contrôle de leur alimentation plutôt que de perdre le contrôle de leurs actes leur paraît un moindre mal », analyse le psychiatre.

La faim d’Emilie est une faim psychologique, telle qu’elle est définie par la thérapeute Doris Wild Helmering et la spécialiste de la santé Diane Hales dans Think thin Be thin. Cette faim, à la différence de la faim physiologique, apparaît soudainement, se ressent au-dessus du cou (comme avoir l’eau à la bouche), elle est indépendante de l’heure du dernier repas, persiste malgré la satiété et entraîne un sentiment de honte, de culpabilité.

Vous vous déculpabilisez en mangeant du chocolat...

La culpabilité ne va cesser de grandir puisque, sous le coup de la colère, on ne se satisfait pas d’un carré de chocolat. Emilie vide son paquet de gâteau car l’aliment n’est même pas réconfortant ! De la colère envers son patron, elle passe à la culpabilité de manger sous le coup d'une compulsion alimentaire et pense à ses kilos superflus. « Après quelques courts instants de plaisir, la consommation d’aliments entraîne le mangeur dans un long monologue intérieur au cours duquel il s’accable de quantités de reproches épouvantables puis se noie dans les remords. Ce discours donnera lieu à d’autres émotions négatives (...). Et ainsi la personne ne parvient plus à s’arrêter de manger », explique bien Jean-Philippe Zermati dans l’ouvrage Maigrir sans régime. A la colère, vient s’ajouter la culpabilité, voire le désespoir de ne jamais réussir à maigrir.

Il est temps d’apprendre à calmer sa colère autrement que par la nourriture. Les régimes alimentaires traditionnels, très contraignants, adoptés par Emilie jusqu’ici ne lui ont jamais appris à travailler sur ces  émotions. Cela peut changer, avec l’aide de LineCoaching !

  |  
Voting

35 avis

1

Démarrez votre bilan gratuit en 3 min

Commentaire

mar 01/05/2018 - 16:13

J'ai ce problème là, en ce moment même avec mon patron. Je voudrais lui parler, lui dire ce qui m'énerve, mais je n'ose pas. Je viens de commencer au poste, et n'ai pas envie d'ores et déjà "de me le mettre à dos" et ... de perdre mon poste. Je n'aurai mon CDI que le 7 mai, et il y a encore 2 mois d'essai. Il va bien falloir que je le "supporte" ... et trouver une alternative aux envies de manger psychologiques. sad

Répondre

Autres sujets similaires

Envie de retrouver un bon équilibre alimentaire ?

Faites le bilan de votre comportement alimentaire en 3min
Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?

Découvrez les témoignages de nos abonnés !

  • "J’ai perdu 10 kg et j’ai réappris à manger ce que j’aime quand je veux !"

    c’est une méthode douce et qui permet de mieux se connaître et de prendre du temps pour soi. C'est un travail sur soi pour mieux se connaître et ses comportements alimentaires, sans frustration.
    Karine 45 ans

    Karine, 45 ans, DRH, Paris

  • "J'ai perdu 7kg tout en retrouvant le plaisir de cuisiner les plats que j'aime"

    La méthode correspond parfaitement à ce que je cherchais : ré-apprendre à manger selon nos envies, puisqu’en faisant ainsi, on comble nos besoins tant énergétiques que nutritionnels ou émotionnels.
    Marie-Rose

    Marie-Rose, 54 ans, Québec

  • "Je ne culpabilise plus de manger des aliments riches, je me sens libérée !"

    La méthode est la seule qui ne propose pas de régime ! J’en avais marre des régimes, il me fallait tester autre chose. Et mieux encore, cette méthode « interdit » les régimes, et propose des repas entiers.
    Claire 36 ans

    Claire, 36 ans, Office manager, Thionville

  • "Je mange mieux et je me sens en meilleure forme !"

    Avec Nutrition, j’ai appris à suivre mes intuitions alimentaires, à m’écouter manger. J’ai rééquilibré mon alimentation sans aucune frustration. Je sais à présent proportionner mes aliments dans un repas. 
    Nadia

    Nadia, 32 ans, Paris

  • "Manger sain est devenu un plaisir et plus une contrainte !"

    Ce que j’ai apprécié, c’est que le programme n’est pas du tout tourné vers un programme alimentaire stricte. Il y a une dédramatisation de la façon de s’alimenter et le parcours est pédagogique et ludique.
    martin

    Martin, 39 ans, Nevers

Transverse - Arguments programme

  • promotion

    Un parcours adapté à votre problématique

  • nutritionist

    Un coach du comportement alimentaire à votre écoute

  • Une communauté pour partager

    Une communauté pour partager

  • 09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h

    09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h