Compulsion alimentaire: comment y répondre

Article

173 votes

10
Compulsion alimentaire: comment y répondre

Manger pour se faire du bien n’a rien d’exceptionnel, c’est naturel : depuis l’enfance, être nourri signifie recevoir de l’amour. Si vous avez envie de manger pour vous cajoler ou vous consoler, voici quelques astuces pour vivre cette compulsion alimentaire avec intelligence.

La compulsion alimentaire ou l'envie de manger soudaine...

Avoir besoin, presque compulsivement, d’un aliment sucré ou gras ? Eh bien oui, et alors ? Chez certains, ces compulsions alimentaires ou envies de manger se manifestent presque quotidiennement. Une envie soudaine de nourritures douces, parfois d’aliments «enfantins», traduit souvent un besoin émotionnel : on désire être réconforté, calmé, apaisé, soulagé... On ne mange alors pas pour combler sa faim, mais pour calmer une souffrance, comme si l’on cherchait à poser un pansement sur celle-ci. Ces « envies de manger émotionnelles » font grossir si elles se manifestent trop souvent et en trop grandes quantités.

Voici des trucs et astuces pour réellement apprécier son aliment réconfortant et en limiter les quantités.

Manger ce qui vous fait vraiment plaisir

1/ Vous avez une envie de manger. Vous essayez d’y répondre en consommant un aliment que vous estimez diététiquement correct, comme une pomme ou un yaourt à 0%. Mais l'envie de manger ne disparaît pas, au contraire, car cet aliment se révèle peu satisfaisant. Cela vous conduit à en manger trop, et souvent à manger ensuite quelque chose de plus satisfaisant, et de plus calorique. Vous aurez donc mangé deux fois. Faites l’inverse : avant de manger, demandez-vous si c’est vraiment, vraiment, vraiment ce que vous avez envie de manger. Vous avez besoin d’un petit plaisir ? Accordez-vous le, en le dégustant et en profitant du moment, sans culpabilité.

La pleine conscience peut vous aider à éviter la compulsion alimentaire

2/ Dédiez un moment à cet aliment dont vous avez envie, au lieu de regarder votre écran d’ordinateur en même temps. Quel dommage de manger une aussi bonne chose distraitement, sans réellement en profiter ! Manger en pleine conscience est le meilleur moyen d’apprécier pleinement votre aliment, sans avoir besoin d’en manger en excès.

Lutter contre la culpabilité

3/ Vous l’avez compris, l’élément toxique, dans l’acte alimentaire, est souvent la culpabilité de manger. C’est elle qui vous conduit à commencer par des aliments peu caloriques et peu satisfaisants, et à manger deux fois. C’est elle qui vous conduit à manger en faisant autre chose, pour ne pas avoir à prendre conscience de votre consommation. La culpabilité conduit à manger plus ! Envie de manger ? Sachez vous accorder un plaisir, à n’importe quel moment, que ce soit lors d’une fête, ou en solitaire. Vous mangez pour vous sentir bien ? Alors autorisez-vous à vous sentir bien, cédez à votre compulsion alimentaire avec intelligence et continuez votre journée. Plus tard sans doute aurez-vous moins d’appétit, et mangerez-vous moins, sans effort pour cela.

Article

173 votes

10

Commentaires

Commentez
Vous aussi, donnez votre avis !

Pas encore d'identifiants ? Inscrivez-vous, c'est gratuit.

Dans la même rubrique

Les 5 étapes pour perdre du poids durablement

Article

801 votes

1
On ne change pas radicalement ses habitudes alimentaires en un claquement de doigts ! Il faut souvent du temps, des sacrifices et surtout une grande dose de motivation pour parvenir à perdre du poids durablement . C’est par là en grande…
Lire plus

Se sentir coupable quand on mange : pourquoi ?

Article

47 votes

4
Manger n’est-il pas un acte essentiellement guidé par des principes et des règles, ce qu’on est supposé faire et ne pas faire, quitte à ne pas écouter nos envies ? Et lorsqu’on les écoute, une once de culpabilité pointe le bout de son nez…
Lire plus
Tous les articles de la rubrique
X