Jusqu'à - 20 sur votre programme. Démarrez votre programme à partir de 4 € le 1er mois

Se sentir impuissant et manger à défaut d'autre chose

Article
Voting

34 avis

1

Vous vous sentez impuissant, dépassé par les événements, et vous mangez de manière incontrôlée pour vous consoler ? Il est pourtant possible de répondre autrement à cette émotion qui vous paraît si désagréable.

Photo
Se sentir impuissant et manger à défaut d'autre chose
Body

La maîtrise des émotions évite la dérive du comportement alimentaire

Faites un petit exercice. Donnez-vous une mission par définition impossible, comme par exemple de toucher le plafond en sautant. Tentez l’expérience avec ardeur. Qu’en retirez-vous ?

Surtout de la fatigue, et de la frustration. La conclusion de ce petit exercice est qu’en acceptant l’impuissance plutôt qu’en luttant contre, on économise de l’énergie et on gagne éventuellement en modestie et en humilité, comme le souligne la psychothérapeute spécialiste des comportements alimentaires Karen R. Koenig dans son ouvrage Food and Feelings Workbook. Mais encore faut-il repérer l’impuissance ! Elle se cache souvent derrière des sentiments plus familiers comme la déception devant une promotion finalement refusée, l’anxiété de rater son avion, la panique en se rendant compte que son portefeuille est resté dans un taxi... Ces sentiments déguisent notre impuissance. Scrutez-là, observez à quel moment, quelle que soit votre envie de lutter, la situation ne changera pas car vous êtes impuissant.

Avant de manger, demandez-vous si vous avez vraiment faim

Une fois l'impuissance repérée, on peut commencer à l’accepter. Il s’agit plus précisément d’admettre qu’on ne peut pas avoir de contrôle sur tout. Notamment sur son comportement alimentaire. Roger Gould, psychiatre et thérapeute américain auteur de l’ouvrage Shrink yourself sur les faims émotionnelles, explique à quel point la volonté de contrôler notre alimentation produit les effets inverses. Elle engendre des « craquages » pour des aliments sucrés ou gras, puis un sentiment de culpabilité... Stop ! Il recommande donc d’accepter l’impuissance plutôt que de se venger sur la nourriture. « On se sent impuissant à être 100% satisfait de sa vie ? Impuissant à faire taire nos doutes, impuissant à affirmer notre indépendance ? », interroge le spécialiste. La liste est longue et elle offre autant de raisons de se consoler en mangeant.

Mais on peut réagir autrement. C’est le but de la méthode Line-Coaching. Grâce à notre aide, vous changerez ce que vous êtes en mesure de changer, et vous accepterez ce qui ne peut pas être changé. Vous pourrez devenir davantage conscient de vos faims émotionnelles -déclenchées par une émotion et non un besoin physiologique- réussir alors à faire une pause, à laisser passer ce moment sans avoir besoin d’y répondre par un comportement alimentaire. C’est fou ce qu’on mange moins quand on cesse de manger en fonction de ses émotions !

Article
Voting

34 avis

1

Démarrez votre bilan gratuit en 3 min

Commentaire

dim 10/07/2011 - 14:35
"On se sent impuissant à être 100% satisfait de sa vie". Comment est-ce possible ?, nous sommes tout de même responsable de sa vie, de ses actes. Allez savoir, ce bout de phrase me fait énormément de peine, je suis là partagé entre un sentiment de colère et de tristesse devant ce bout de phrase. C'est horrible, comment accepter que l'on ne soit pas satisfait, çà me crève le coeur de me dire que je ne serais jamais satisfaite de ma vie. Non pas que je demande la lune, ma vie me plaît, la seule chose qui me manque est "un petit cul" et une relation normale avec la nourriture. JE NE DEMANDE PAS LA LUNE ..... Comment expliquer que ce bout de phrase me mette dans un état pareil, si je m'écoute je pleure toutes les larmes de mon corps ?...

Répondre

Autres sujets similaires

Envie de retrouver un bon équilibre alimentaire ?

Faites le bilan de votre comportement alimentaire en 3min
Vous n'avez pas trouvé votre bonheur ?

Découvrez les témoignages de nos abonnés !

  • "J’ai perdu 10 kg et j’ai réappris à manger ce que j’aime quand je veux !"

    c’est une méthode douce et qui permet de mieux se connaître et de prendre du temps pour soi. C'est un travail sur soi pour mieux se connaître et ses comportements alimentaires, sans frustration.
    Karine 45 ans

    Karine, 45 ans, DRH, Paris

  • "J'ai perdu 7kg tout en retrouvant le plaisir de cuisiner les plats que j'aime"

    La méthode correspond parfaitement à ce que je cherchais : ré-apprendre à manger selon nos envies, puisqu’en faisant ainsi, on comble nos besoins tant énergétiques que nutritionnels ou émotionnels.
    Marie-Rose

    Marie-Rose, 54 ans, Québec

  • "Je ne culpabilise plus de manger des aliments riches, je me sens libérée !"

    La méthode est la seule qui ne propose pas de régime ! J’en avais marre des régimes, il me fallait tester autre chose. Et mieux encore, cette méthode « interdit » les régimes, et propose des repas entiers.
    Claire 36 ans

    Claire, 36 ans, Office manager, Thionville

  • "Je mange mieux et je me sens en meilleure forme !"

    Avec Nutrition, j’ai appris à suivre mes intuitions alimentaires, à m’écouter manger. J’ai rééquilibré mon alimentation sans aucune frustration. Je sais à présent proportionner mes aliments dans un repas. 
    Nadia

    Nadia, 32 ans, Paris

  • "Manger sain est devenu un plaisir et plus une contrainte !"

    Ce que j’ai apprécié, c’est que le programme n’est pas du tout tourné vers un programme alimentaire stricte. Il y a une dédramatisation de la façon de s’alimenter et le parcours est pédagogique et ludique.
    martin

    Martin, 39 ans, Nevers

Transverse - Arguments programme

  • promotion

    Un parcours adapté à votre problématique

  • nutritionist

    Un coach du comportement alimentaire à votre écoute

  • Une communauté pour partager

    Une communauté pour partager

  • 09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h

    09 81 41 35 22 - Du lundi au samedi de 10h à 19h